A ROUBAIX, LA PISCINE, pas la piscine ( N° 978 )

Publié le par Quinquine1159

A Roubaix, de la piscine art-déco de 1932, où notre groupe était en visite ce mercredi après-midi de septembre, tout a été dit dans le milieu artistique, depuis sa restauration terminée en 2001.

Sur la rue, un appel

Sur la rue, un appel

Devenue " La PISCINE ", c'est maintenant un Musée incontournable.

Il faut y entrer et s'y laisser être " baigné " au sens figuré.

Apparemment ces deux dames en ont envie.

Deux des nôtres

Deux des nôtres

Le site du musée occupe la totalité des anciens espaces.

Les cabines de douches sont juxtaposées par 2, une pour le change et une pour la douche. En carrelages blancs jointoyés verts, elles sont esthétiques. Munies de patères, elles n'ont pas de porte ( ainsi le gardien s'assurait-il du passage obligé ).

Des porte-savons en faïence sont en place et devenues pièces rares.

L'éclat des murs des douches est avivé par la lumière.

L'éclat des murs des douches est avivé par la lumière.

Dans un souci hygiéniste, la piscine était accolée à une pièce remplie de baignoires.

Nous n'entrerons pas.

Nous n'entrerons pas.

On entre près du bassin et des galeries. Le lion, symbole de Neptune, crache toujours l'eau, ainsi renouvelée.

Bassin et galeries

Bassin et galeries

Mais, pas question de se baigner au sens vrai ( pour ne pas dire au sens propre !), dans ce bassin olympique de 50 mètres.

On y rencontre des personnages hors de notre temps, un homme nu, une femme qui s'exhibe...

Nu et fier de son corps

Nu et fier de son corps

Nue et sans pudeur

Nue et sans pudeur

Une femme se fait sécher par une servante noire.

Est-on bien à Roubaix , en 2013 ?

Criant de réalisme

Criant de réalisme

Ici, tout est volupté et innocence. Les chérubins jouent à des jeux d'eau.

Des femmes nues sont alanguies après le bain.

Une femme, au visage pur, ne pense pas avoir une attitude provocante à la fontaine.

Comme au paradis

Comme au paradis

Naturellement détendues

Naturellement détendues

Volupté de l'eau

Volupté de l'eau

Voici une autre baigneuse, aux seins nus et à la pose évocatrice.

Celle-ci prête à sauter, porte-t-elle un maillot ?

Créature de Dieu, seulement

Créature de Dieu, seulement

Athlétique, simplement

Athlétique, simplement

Ces mosaïques murales sont-elle équivoques ?

Est-on dans un salon érotique ?

Au jardin d'Eden

Au jardin d'Eden

Beauté, légèreté

Beauté, légèreté

Même les mères s'abandonnent dans les bras de Morphée.

L'une console peut-être son enfant qui n'aime pas l'eau.

L'autre s'est endormie avec son fils dans les bras, sans attendre le retour à la maison.

Amour maternel, rien d'autre

Amour maternel, rien d'autre

Hors du monde et des conventions

Hors du monde et des conventions

On se croit dans un monde imaginaire et cependant, régulièrement, des cris d'enfants qui s'ébattent parviennent depuis les haut-parleurs.

Ainsi, on rejoint la photo des nageurs vue à l'entrée, pour réaliser que cette piscine a réellement été fréquentée.

photo réelle

photo réelle

Hormis les poses ou les scènes osées, on pourrait se croire dans une cathédrale, dont le vitrail se reflèterait dans l'eau.

puits de lumière

puits de lumière

On dira que la Piscine de Roubaix est un temple, un écrin pour des statues et des tableaux, certes inertes, mais plus qu'expressifs.

En quittant l'endroit, on revient à la réalité.

Roubaix fut une ville industrielle textile et le textile s'y montre, dans une " tissuthèque " ( mot créé pour cette ville ? ).

Les collections sont situées dans l'ancienne usine adjacente, qu'on n'a pas toujours le temps de visiter.

La Piscine est désormais un patrimoine culturel français classé.

Il y a aussi en ce site, une petite touche régionaliste volontairement omise et dont nous parlerons demain.

La cheminée d'usine préservée, dans la cour

La cheminée d'usine préservée, dans la cour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Oups, j'ai nagé dans un bonheur virtuel , difficile de mettre la tête hors de l'eau
Tout est magnificence
Bravo Marie-J pour ce reportage
Répondre
M
bonjour Marie je me suis toujours dit que je devais y aller un jour il va falloir que je programme une journée bisous
Marcel
Répondre
Q
Tu es plus près de celui du Louvre-Lens.
Celui de Roubaix est quand même peut-être, plus facile à visiter.