La Vigne du Nord ( N° 982 )

Publié le par Quinquine1159

Ce jour là, les Narbonnais en voyage ont beaucoup appris sur le houblon.

Ils avaient déjà goûté à la bière, depuis leur séjour dans le Nord.

Mais ils avaient souhaité faire le lien entre la bière et le houblon.

A BAILLEUL, très bon accueil

A BAILLEUL, très bon accueil

La période de visite de cette brasserie ne pouvait pas être mieux choisie: celle de la récolte du houblon.

Pour les gens du sud, voir une houblonnière : une première assurément.

Champ de houblon

Champ de houblon

La hauteur des perches tuteurs ( de 5 à 8 mètres ) que nécessite la plante grimpante, et donc la hauteur de pose des liens d'attache au sommet, étonna un peu.

Un maillage de fils d'attache aux piquets

Un maillage de fils d'attache aux piquets

Tous ont vu arriver, sur le tracteur, les branches de la plante, transportées à la brasserie.

Visiteur curieux

Visiteur curieux

Gros plan sur les feuilles et les fruits

Gros plan sur les feuilles et les fruits

Les branches furent hissées, pour séparer les feuilles d'avec les petits fruits en forme de cônes.

Et chacun de ramasser, pour l'emporter en guise de souvenir, ou pour mieux l'observer, voire la décortiquer, une petite fleur .

Fleurs de houblon, en forme de cônes

Fleurs de houblon, en forme de cônes

Beaucoup ont voulu ensuite se faire photographier devant une montagne de cônes, car l'occasion était unique.

Décidément un pays de montagnes, le Nord !

Décidément un pays de montagnes, le Nord !

Je vous r'connos

Je vous r'connos

Des spécialistes diraient selon quels critères s'effectue le tri des cônes.

Tri

Tri

Le tour est venu, d'entendre parler des autres composants de la bière. ( orge, blé etc )

Mais surprise pour beaucoup, d'apprendre que le houblon n'entre que pour 20°/° dans la composition ( s'ajoutant au malt, uniquement comme épice ).

Il n'est donc pas encore, dans l'étape de fabrication qui se fait dans cette cuve.

Dans une autre salle, les cuves

Dans une autre salle, les cuves

Broyés, séchés, les jolis petits cônes seront ensuite incorporés au malt, pour donner la saveur plus ou moins amère. Ce sera, en bouillant, l'action de houblonnage.

Les cônes sont broyés

Les cônes sont broyés

Après fermentation, spontanée ou non, le brassin obtenu sera conditionné diversement : canettes, bouteilles, litres, mini-fûts .

Ici, d'un fût, la bière pourra être tirée à la pompe, fidèle des comptoirs.

Tireuses, souvent en porcelaine comme ici

Tireuses, souvent en porcelaine comme ici

Les Narbonnais furent dans l'ambiance " estaminet des Flandres ".

Estaminet des Flandres

Estaminet des Flandres

On s'adapte vite !

On s'adapte vite !

Ils ( surtout les viticulteurs des Corbières ) avaient souhaité connaître les étapes pour arriver au breuvage appelé aussi " vin flamand " : la bière.

Il y eut lieu ensuite, de déguster.

Directement du producteur au consommateur

Directement du producteur au consommateur

Dans un bock, naturellement

Dans un bock, naturellement

Deux nouvelles serveuses, pas du tout flamandes : Chantal et Lise.

Toujours le sens du contact et du service .

Comme une pro, Chantal

Comme une pro, Chantal

En pleine action : Lise

En pleine action : Lise

Très drôle : en anglais, " bière " se dit " hop ".

Et " hop ! "

Le houblon fait partie de la famille des " cannabacées "......

Le houblon fait partie de la famille des " cannabacées "......

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
tres beau reportage sur les vignes du nord , tout en étant de chcoin !! : je ne connaissais pas la fabrication de notre bonne bière , on apprend beaucoup grace à toi marie-jeanne....! vraiment tu mèrites bien ces nouveaux fans ...ça me fait très plaisir pour toi !!!
Répondre
T
SUPER les commentaires et toutes les photos. Tu es une PRO !!!
Heureuse que les Narbonnais aient apprécié la Nord-Pas de Calais.
Bises
Répondre
G
Félicitations, tu fais un bon travail,ton Blog est très bien Bises
Répondre
Q
Oui, tu l'as dit : c'est un travail, mais cela me plait beaucoup ! et j'y passe un temps FOU !
Les découvertes étaient tellement intéressantes, il aurait été dommage de ne pas les faire revivre.
Merci de ta lecture d'abord et puis de ton commentaire.
Mais je ne me gargarise pas, car je serais beaucoup moins adroite avec une tenue de comptes par exemple.
M
bonjour Marie super article on ne s'immage pas le travail quand on deguste une biere hihi bisous
Marcel
Répondre
R
Je connaissais la plante qui je trouve est impressionnante
Vous n'êtes souriant que le verre à la main et sur la dernière je crois que la bière a fait son effet :) :)
Bonne soirée
Répondre