Entrons dans le nouveau temple de LILLE (N° 1155 )

Publié le par Quinquine1159

Aviez-vous repéré les indices permettant de deviner que nous étions chez APPLE ? L'employé en tee-shirt bleu offrait des parapluies prêtés par la marque à la pomme ! Les ayant déposés, nous pouvons maintenant entrer dans ce nouveau temple lillois.

Ce dont on parlait à Lille, depuis 2010, qui avait généré les premières embauches en mai 2013, offre une boutique de 1400 mètres carrés, sur deux niveaux.

Il est à noter que, malgré le modernisme du lieu, l'ancien cadre a été respecté, à savoir les colonnes cylindriques et colonnes rectangulaires.

Les belles colonnes
Les belles colonnes
Les belles colonnes

Les belles colonnes

On peut ne faire que passer à l'Apple Store, pour consulter ses mails, en Wifi. Le rez-de-chaussée offre des tables avec consoles. L'ensemble est aéré.

Personne encore, mais attendons
Personne encore, mais attendons

Personne encore, mais attendons

Des écrans petits ou muraux permettent de visualiser les images.

Entrons dans le nouveau temple de LILLE  (N° 1155 )
Entrons dans le nouveau temple de LILLE  (N° 1155 )

Un bel escalier conduit au premier étage.

Ne doutons pas qu'il y ait aussi un ascenseur.

Ne doutons pas qu'il y ait aussi un ascenseur.

Et voici le " Genius bar ", tout autour duquel, à 360°, on peut s'installer.

Ici, tout est ordre, calme et...volupté ?

Ici, tout est ordre, calme et...volupté ?

Dans ce magasin, on peut évidemment acheter les produits Apple et trouver un service après-vente.

60 employés vous attendent.
60 employés vous attendent.

60 employés vous attendent.

Mais il ne suffit pas d'acheter un Mac, il faut savoir l'utiliser. Aussi peut-on trouver ici une formation aux matériels et aux logiciels .

La source des commentaires provient, entre autres, de France3 Nord-Pas-de-Calais. Les photos ont été aimablement envoyées par Gisèle.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Un avantage si ce bâtiment a respecté au mieux l'ancien.
J'espère qu'ils ont embauché le personnel localement .
A mon avis, il y avait d'autres domaines à imposer dans cette ville, plus urgents que cela, qui bouffe déjà assez la vie de ceux qui ne voient que par ce monde.
Répondre
Q
Pour les travaux, on a certes employé la main-d'œuvre locale.
L'objectif des "pères" étant la rentabilité, il faut espérer qu'ils auront trouvé localement des personnes compétentes en informatique et en Mac , ou qu'ils les auront formées.
G
J'ajouterai plutôt plusieurs centaines d€ dans l'affaire.
Répondre
Q
Centaines de millions d'euros et non centaines d'euros ! MDR
G
Cet économiste avait pour partie raison. En effet, des grosses boites comme la "POMME" ne lancent pas une aventure comme celle-là sans avoir étudié attentivement les conséquences d'un investissement important. Car il y a quelques dizaines de millions d'€ à la clef?
Répondre
Q
N'est-ce pas ce qu'on appelle un retour sur investissement ? Mais je ne m'y connais guère.
Q
Quinquine s'étonne que la ville de Lille, d'autant plus importante si on y ajoute Roubaix et Tourcoing, n'ait eu un Apple store, qu'après 17 autres villes françaises.
Répondre
Q
Un économiste (sic) m'a soufflé que, si cela n'avait pas été réalisé plus vite, c'est que l'étude de marché de APPLE n'avait pas jugé le terrain prioritaire.