La municipalité d'AVELIN (59710) se souvient ( N° 1149 )

Publié le par Quinquine1159

AVELIN est une commune du Nord, située à une quinzaine de kilomètres au sud de LILLE. On y trouve plusieurs hameaux, dont celui d'ENNETIERES.

On y cultive le souvenir, des guerres d'une part. Les 11 Novembre, les noms des enfants du village morts pour la France font encore pleurer des familles. On y rappelle les personnes ayant œuvré pour le bien de tous les habitants, d'autre part. Le Monument aux morts est un lieu de recueillement.

 les Anciens Combattants au Monument aux morts d'Ennetières les Avelin

les Anciens Combattants au Monument aux morts d'Ennetières les Avelin

Chaque année, en novembre, un beau chrysanthème redit aux visiteurs du cimetière d'Ennetières, qu'un ancien fut maire d'AVELIN, pendant 24 ans.

Sur la tombe de l'ancien maire, les fleurs déposées par l'actuelle municipalité
Sur la tombe de l'ancien maire, les fleurs déposées par l'actuelle municipalité

Sur la tombe de l'ancien maire, les fleurs déposées par l'actuelle municipalité

En reconnaissance, des noms ont été donnés à des bâtiments, à des salles, à des rues, noms de ceux ( et celle) qui s'engagèrent pour la commune.

Le stade d'AVELIN porte le nom de l'ancien maire.

Le stade d'AVELIN porte le nom de l'ancien maire.

Ce nom est celui de Louis BERSOUS. Avelin lui doit le Stade, la première Salle des Fêtes, le premier Lotissement, les premiers Arbres de Noël avec distribution de jouets, la "Goutte de lait" aide aux jeunes mères et à leur bébé. Le souci quotidien était logique. C'était l'époque où le secrétaire de mairie retournait les enveloppes pour un double usage, par mesure d'économie !

Que les élus actuels soient remerciés de leur fidélité, qu'ils manifestent par des gestes évocateurs.

Louis BERSOUS élu Maire d'Avelin pour la 1ère fois en 1947. Réélu jusqu'à sa démission en 1971

Louis BERSOUS élu Maire d'Avelin pour la 1ère fois en 1947. Réélu jusqu'à sa démission en 1971

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Dans chaque commune, un être bon a signé son existence
Tu as su rendre hommage à cet homme au travers de ton article
Répondre
Q
Tu as raison, il y a beaucoup de dévoués dans les municipalités. Et ce n'est pas toujours évident maintenant, avec les lois qui changent, les gens de plus en plus exigeants, la paperasserie envahissante, la formation qu'il fallut pour l'informatique. Et dans les petites communes, le cumul avec une profession.
M
Bonjour Marie c'est bien de rendre hommage a tous ces hommes de valeur
bisous
Marcel
Répondre
Q
Il y en eut beaucoup. Aujourd'hui, on parle essentiellement des autres !
G
Ce fût, j'en suis persuadé, un homme de bien, dévoué aux autres, qui avait beaucoup de cœur. Les gens devaient le savoir et, certainement, ne pas hésiter à le déranger chaque fois qu'ils avaient besoin de lui. Sa photo illustre bien l'homme.
Répondre
Q
Oui, le sourire émane d'un homme bon.