ROUBAIX réhabilite son patrimoine néogothique ( N° 1198 )

Publié le par Quinquine1159

Imagine-t-on détruire de petites églises baroques de Bavière, parce qu'elles sont assez nombreuses et se ressemblent toutes ? De passer au bulldozer des chapelles romanes de Catalogne, pour les mêmes raisons ?

En France, pour les édifices néoromans ou néogothiques, ont a moins de scrupules . Le cloître de Caen, qui avait survécu aux bombardements, n'a pas résisté à une opération immobilière. Une église d'Abbeville ( nous en avions fait un billet dans ce blog ) a été jetée à bas. A Paris, l'église Ste Rita, lieu charmant de bénédiction annuelle des animaux, sera démolie- autorisation vient d'en être donnée-.

A la Sorbonne, on réhabilite pourtant l'architecture du XIXème siècle. A Chaillot, une exposition montre toute la magie des édifices enluminés. La génération nourrie de Harry Potter et de Game of Thrones comprendra sans doute mieux que ses aînés.

ROUBAIX fait partie de ces municipalités intelligentes qui ont compris qu'on n'abat pas des trésors.

Il n'y a pas que la "Piscine" à Roubaix.

Il n'y a pas que la "Piscine" à Roubaix.

Un architecte avant-gardiste, Jean-Baptiste Béthune, a créé à Roubaix, une église remarquable: l'église Saint Joseph. Un chantier doit lui rendre tout son éclat.

Intérieur de l'église Saint Joseph à Roubaix

Intérieur de l'église Saint Joseph à Roubaix

Ce baron belge, sans accent sur le e, lui a donné peintures, vitraux, mobilier, que l'Association " de sauvegarde de l'art français " a étudiés. Dans le contexte de recrudescence du vandalisme officiel, cette dernière a voulu protéger les dites créations. Il y a là ( je cite ) un " art princier ", d'une indéniable poésie et fait pour le peuple. On remarquera une très rare " Vierge de l'usine " qui a tout son sens dans cette ville anciennement manufacturière .

Vierge à l'usine, dédiée aux usines manufacturières de Roubaix

Vierge à l'usine, dédiée aux usines manufacturières de Roubaix

Roubaix veut redonner vie à ces murs peints, ces lustres sculptés, ces ornements brodés d'or, de ce grand architecte méconnu, sorte ( dixit ) de Viollet -le- Duc du Nord.

Murs peints, entre autres trésors

Murs peints, entre autres trésors

Plafond enluminé de l'église qui sera réhabilitée

Plafond enluminé de l'église qui sera réhabilitée

Sources: la page culture de Le Figaro du 05 février 2015 et images du Net

Publié dans Région Nord

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Je n'oserai pas dire, comme Fouché, ministre de l'intérieur de Napoléon, que détruire de si belles églises "C'est pire qu'un crime, c'est une faute", mais j'en suis pas loin. Il y a malheureusement des imbéciles partout qui ne se rappellent pas ou ne savent pas que, en 1789, lors de la Révolution Française, la nation a pris au clergé tous ses biens. De ce fait elle est devenue responsable de leur bon entretien, mais n'ont pas toujours saisi la notion de "PATRIMOINE". Heureusement, certaines villes, comme Roubaix, ont bien compris qu'il leur revenait d'accomplir cette mission.
Répondre
Q
Tu parles comme mon mari, plus calé que moi en histoire.
Je suis bien d'accord que la beauté cela s'entretient et que c'est une richesse, au-delà des dépenses .
M
Bonjour Marie c'est une bonne chose de réhabiliter ce trésor c'est superbe bisous
Marcel
Répondre
Q
Roubaix veut garder une belle image. Roubaix en a tellement de vilaines.