Une journée d'enfer ( N° 1221 )

Publié le par Quinquine1159

Samedi matin, 49 Ch'tis prirent le chemin de l'île Ste Lucie, à Port-la-Nouvelle, en longeant le canal. Déjà presque 1 kilomètre du parking à l'écluse.

Longer le canal pour atteindre l'écluse et se retrouver sur l'île.

Longer le canal pour atteindre l'écluse et se retrouver sur l'île.

S'il y a une certitude, c'est que les Ch'tis ne sont jamais en retard et que même ils sont toujours en avance pour se regrouper.

Comme des scouts : toujours prêts !Comme des scouts : toujours prêts !

Comme des scouts : toujours prêts !

Le Vice-Président, Elie le dunkerquois, accueille son monde, car il est presque chez lui et il connaît Sainte Lucie pour l'avoir priée de nombreuses fois.

Elie aime ce coin de nature préservée.

Elie aime ce coin de nature préservée.

Dans le groupe, une autre Port-Nouvelloise: Rose. Conseillère municipale, elle va négocier le petit quart d'heure de passage automobile pour , à midi, déposer les victuailles du pique-nique. Autorisé jusqu'au 15 avril, ce débarquement est, en ce jour du 18 avril, interdit.

Le Président annonce que l'avantage est certain et qu'il faut en être dignes.

Le Président annonce que l'avantage est certain et qu'il faut en être dignes.

C'est parti : 7 kilomètres de marche pour les plus courageux ou 3 pour les mobilités réduites. Le petit chemin sent bon le pin et le romarin.

Avec une température idéale, ni trop frâiche, ni trop chaude et sans ventAvec une température idéale, ni trop frâiche, ni trop chaude et sans vent

Avec une température idéale, ni trop frâiche, ni trop chaude et sans vent

De temps en temps, une petite halte et quelques questions-réponses.

Avec l'étang en contre-basAvec l'étang en contre-bas

Avec l'étang en contre-bas

C'est la fleur de la saison. C'est un paysage superbe de près et de loin.

De tels parterres par dizainesDe tels parterres par dizaines

De tels parterres par dizaines

Il ne faut pas manquer des arrêts sur images, même on se retrouve à la traîne.

Le beau village de Bages est au fond de l'image.

Le beau village de Bages est au fond de l'image.

Alors, pourquoi cet endroit n'est-il pas tout à fait le Paradis, pourquoi le titre du récit évoque-t-il l'Enfer (du moins pour beaucoup) ?

J'en ai photographié deux, mais aujourd'hui mon dos compte au moins vingt piqûres qui démangent beaucoup.

J'en ai photographié deux, mais aujourd'hui mon dos compte au moins vingt piqûres qui démangent beaucoup.

Publié dans Région

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Comme je te dis au dessus feuilles de menthe mais aussi de géranium que tu frottes sur les mains et il faut porter des vêtement foncés oupss ils m'aiment aussi , j'espère que tu vas vite guérir de tes cloques
Bonne journée
Les photos sont superbes :)
Répondre
Q
J'aurais dû photographier mon dos le lendemain ! Il a fallu 4 jours pour oublier. On dit aussi citronnelle, appareil émetteur d'ultrasons... Les géraniums devant ma fenêtre n'ont jamais eu d'effet, car en vacances, j'en souffre aussi... Pourquoi pas la menthe qui a une odeur forte. Zut !
M
Bonjour Marie lorsque nous allons dans la forêt nous mettons des lotions antimoustiques au moins on es tranquilles bisous
Marcel
Répondre
M
J'en avais mis, mais sans les avoir gênés ! 4ème jour de démangeaisons, faut voir mon dos malgré désinfectant et crème apaisante. Je n'irai plus .