AVELIN se souvint ( N° 1231 )

Publié le par Quinquine1159

Mai 2015 : Jours de mémoire à Avelin ( Nord )

Mai 2015 : Jours de mémoire à Avelin ( Nord )

Le 70ème anniversaire de la Libération de 1945 a été vécu à AVELIN, avec des frissons . Certes, le vent était froid pour assister , pendant plus de 2 heures, à un spectacle son et lumière en plein air. Mais des soldats évoquaient des heures sombres de l'histoire de la France et de ce village proche de LILLE.

A la fin du spectacle, le public ( 1500 personnes ) était debout pour applaudir la reconstitution.

A la fin du spectacle, le public ( 1500 personnes ) était debout pour applaudir la reconstitution.

Un soldat allemand, dans sa guérite, avait exigé " l'ausweiss " de chaque figurant, et de chacun se déplaçant ces années 1940-1945 à Avelin.

Pour détendre les spectateurs de 2015, il découvrit des saucisses, cachées dans le col d'un cycliste !

La direction pour Lille est bien la bonne. Lille n'avait pas été débaptisée.

La direction pour Lille est bien la bonne. Lille n'avait pas été débaptisée.

Les anciens, " les derniers témoins de cette Occupation " - comme le souligna Monsieur le Maire de la commune - qui étaient plus ou moins jeunes à l'époque, se souvenaient... Et la flèche indiquant l'abri contre les bombes n'était pas de pure imagination.

Abri ou cave étaient alors un refuge qu'on gagnait, en toute urgence à l'appel de la sirène.

Abri ou cave étaient alors un refuge qu'on gagnait, en toute urgence à l'appel de la sirène.

Marie-Jeanne expliquera à Quinquine qu'elle se trouvait, avec les autres élèves de l'école d'Avelin Ennetières, sur cette photo prise, en 1945, devant le trou d'entrée de l'abri , qu'elle emprunta pendant toute la guerre.

Marie-Jeanne avait 7 ans et demi à la Libération et se souvient bien de ces heures souterraines.

Marie-Jeanne avait 7 ans et demi à la Libération et se souvient bien de ces heures souterraines.

Des passionnés de véhicules militaires et de cette guerre 39-45 , il y en avait beaucoup ce soir là, pour participer à la reconstitution historique. Mais pas que !

Plus de 200 bénévoles du village et des alentours avaient souhaité fouiller leur grenier et revêtir leurs habits d'alors, ou copier la mode ( les châles, les bérets, les chapeaux, les socquettes blanches, les valises usagées etc ).

Alors, le drapeau nazi enlevé de la façade de la Mairie, le drapeau français à nouveau hissé, Marie-Jeanne a pensé :" Qu'il est beau mon village qui se souvient et qu'elle est belle mon église illuminée de bleu, blanc et rouge.

L'église d'Avelin, le soir du 9 mai 2015 et les figurants du spectacle venus saluer le public.

L'église d'Avelin, le soir du 9 mai 2015 et les figurants du spectacle venus saluer le public.

Publié dans Région Nord

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Bonjour Marie j'aurai bien voulu y assister j'en aurai fait au moins un clip bisous
Marcel
Répondre
Q
Il y aura un DVD en vente.
R
Billet remarquable
Très touchante cette reconstitution
Bravo à la ville et à tous les figurants , j'imagine ce que cela a représenté pour toi
Répondre
Q
Oui vraiment, Rose, ce fut beaucoup d'émotion pour moi. D'autant que le Maire m' a présentée comme invitée d'honneur. Je ne m'y attendais pas. Mais je l'ai pris non pas pour moi, mais pour un hommage à mon papa qui a été Maire de cette commune , pendant 22 ans.