Un p'tit Quinquin patriote ( N° 1229 )

Publié le par Quinquine1159

A AVELIN, près de Lille, la Libération de ce village en 1945 a laissé des souvenirs chez les survivants. La Mamie de Quinquine est de ceux là.

Aussi la commémoration du 70ème anniversaire de cet épisode de la vie des Avelinois ne l'a pas laissée indifférente. D'autant que la reconstitution de cet évènement a été localement grandissime, grâce à l'engagement de toute la population et de plusieurs associations de passionnés de la guerre 39 - 45 et de véhicules militaires.

Dans la rue, Marie-Jeanne a flashé sur un petit bonhomme que sa maman a bien éduqué.

Un futur historien, peut-être. En attendant la relève par son frère.

Un futur historien, peut-être. En attendant la relève par son frère.

Publié dans Région Nord

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
En allant sur internet on voit que la commémoration, d'une part, et le son et lumière, d'autre part, ont été réalisés de main de maître. J'attends avec impatience que la rédactrice de ce blog nous propose de nombreuses photos avec les commentaires appropriés, comme elle nous a habitué.
Répondre
Q
Des photos, j'en ai, mais je m'en tiendrai à celles qui précisément ne sont pas sur le net, c'est-à-dire à celles qui provoquent une émotion pour moi, émotion que j'espère faire partager, amis du Nord et du Sud.
M
Bonjour
en effet ce petit bonhomme est bien éduqué les bonnes manières cela s'apprend jeune bisous
Marcel
Répondre
Q
Cela compensera les leçons d'histoire que l'école n'offrira plus.
W
Bonjour
Elle est magnifique cette photo!
L'histoire laisse des traces!
Bisous
Répondre
Q
Bonjour, loup !
Les petits Avelinois seront calés en histoire, car ils ont bien participé à la reconstitution.
R
Trop beau à voir
Oui, j'ai lu un article sur le net concernant la participation de tous concernant cette commémoration
C'est remarquable
@ bientôt Marie-Jeanne
Répondre
Q
Le net a en effet beaucoup relayé les manifestations de commémoration à Avelin, mon village. Beaucoup d'habitants se sont investis et cela m'a fait frissonner par moments.