Se reconnaître ( N° 1248 )

Publié le par Quinquine1159

En voyage dans des pays étrangers, il n'est pas rare de voir des groupes d'enfants en uniforme. Ainsi à Cuba ( article n° 1214 ) et à Londres ( n° oublié, mais vous retrouveriez ). L'uniforme est un signe d'appartenance, que rejettent les petits Français. Il est pourtant bien utile, dans une grande ville, pour se retrouver.

Récemment ce fut en Autriche , que ces clichés ont été pris et puis montrés à Quinquine.

En bleu et blanc, vues dans Vienne, il y a quelques jours
En bleu et blanc, vues dans Vienne, il y a quelques jours

En bleu et blanc, vues dans Vienne, il y a quelques jours

On est peut-être en vacances, mais en rose et jaune, on n'est pas triste .

Wir werden nicht verlieren, huh Herrin !

Wir werden nicht verlieren, huh Herrin !

Publié dans Région

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Je n'ai pas eu le temps de finir ma phrase qu'elle était partie: Mauvaise manipulation de ma part. Je voulais préciser que le jean est un véritable uniforme et comme vous, je regrette les belles jupes qui montraient de jolies jambes - parfois-ce qui portait au rêve. Maintenant, c'est tellement "dégagé" que.........il n'y a plus de rêve, hélas. Autre temps, autre moeurs.
Répondre
Q
Ce désir de jeans serait finalement un désir d'uniforme. L'abandon de la jupe en hiver a certes un côté pratique, mais c'est aussi la peur d' être différente.
Les jolies jambes tu les vois en été et tu en vois même bien davantage; va donc à la plage, tu en as dans le sud.
M
Bonjour Marie comme lorsque nous allions a l'école avec tous le même tablier hihi bisous
Marcel
Répondre
Q
Le tablier avait une utilité, surtout à cause de l'encre violette et de la craie blanche !
D'ailleurs pours les Travaux Pratiques de Sciences, il en faut un aujourd'hui. On en vend même à l'hypermarché pour la rentrée des classes.
Dans certains métiers, ils seront bien obligés de porter une blouse. A l'hôpital, on sait si on voit une infirmière ou une aide-soignante, rien qu'à sa couleur de blouse. Oui, l'uniforme est un signe d'appartenance et de reconnaissance.
R
Perso je suis pour l'uniforme pour éviter les disparités que l'on remarque à tout va et parfois même les tenues vestimentaires dégradantes et indécentes .
De mon temps, nous avions un tablier et ce n'était pas déshonorant , de nos jours les lolitas font le défilés dans les cours d'écoles , et pourtant je ne suis pas vieux jeu :)
J'ai bien aimé tes photos qui montrent une certaine discipline qu'il faudrait remettre au goût du jour chez nous.
Répondre
Q
Marcher 2 par 2, oui, c'était normal. Pourtant ces enfants sont en vacances.
La discipline, tu sais en Autriche, c'est dans le gènes; en tant que piéton, on apprécie celle des automobilistes !
L'uniforme m'a fait souffrir au collège, car je n'aimais pas le bleu marine. Mais tout cela était formateur et on a acquis de l'endurance pour toute la vie, donc c'était une bonne chose. Mais je préfère ne pas aborder le sujet avec notre petite-fille .
Pourtant quelquefois, quand je vois un groupe : tous en jean bleu et anorak, je me dis qu'ils sont victimes, ou du marché ou de la mode. Qu'elles étaient belles nos petites jupes ! On ne les leur ferait pas porter .