Retour sur Castres et Goya ( N° 1274 )

Publié le par Quinquine1159

Le 3 Mai, dans l'article n° 1228, j'annonçais la visite de Castres, que notre association de Nordistes effectuerait le 16 mai.

Liliane me fait parvenir quelques photos retrouvées. Les premières sont du musée Goya. Mais avant d'y pénétrer, admirons le parc ordonné et entretenu.

Ordonnancement d'un jardin " à la française "

Ordonnancement d'un jardin " à la française "

Un rétable est une pièce maîtresse de ce musée . Celui de Saint Martin par le Maître de RIOFRIO . Les dimensions de la salle et le nombre de visiteurs rendent l'approche difficile et la qualité de la photo moyenne. Merci néanmoins à notre amie pour son désir de partage.

Le rétable, que les amateurs étudieraient volontiers en détail

Le rétable, que les amateurs étudieraient volontiers en détail

Un ajout surmonte ce rétable, dans de grandes dimensions ( H : 3,38 m et L : 2,35 m )

Il est l'oeuvre de Francisco Pacheco et date de 1611. Il s'intitule " Le jugement dernier ". Représentatif de l'art espagnol du XVIIème siècle, on y compte 800 figures.

Après avoir quitté l'Espagne, ce tableau a d'abord été vu à Paris, puis à Marseille chez des particuliers qui l'auraient délaissé. C'est en 1996 que la ville de Castres l'a acquis, puis restauré.

Superbe tableau interprétant le religieux

Superbe tableau interprétant le religieux

Le regard de Liliane s'est attardé sur une image de crèche . Contrairement aux évocations habituelles, la Vierge est ici montrée devant le lieu et elle est déjà auréolée.

Sans doute Liliane a-t-elle détourné les yeux des peintures de celui dont le musée a pris le nom : le peintre Goya ! Aucune photo de ses tableaux, en effet pour notre article.

Encore un sujet religieux pour le musée de Castres

Encore un sujet religieux pour le musée de Castres

Publié dans Région

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Garsdusud 15/10/2015 16:09

Je trouve "sensationnel" les jardins à la Française. Ma nature, il est vrai, est davantage tournée vers l'ordre. D'autre part, les rétables sont toujours beaux à contempler; ils expriment tellement de sentiments. Bravo pour cette sortie dans une ville que je ne connais pas.

Quinquine1159 15/10/2015 16:16

Moi, je préfère les jardins à l'anglaise, pourtant j'aime l'ordre dans la maison. Mais il me semble que la nature aimerait être plus libre. D'accord pour les rétables, typiques des P-O. et que je ne connaissais pas dans le Nord .

Rose63 11/10/2015 22:42

Intéressant ton billet
Vraiment remarquable ta dernière photo ,
Même si je n'aime pas trop ce qui est trop ordonné, j'avoue que le jardinier a parfaitement réussi sa broderie , même pas une mauvaise herbe qui dépasse , c'est du cousu main
Bonne semaine Marie-j