De CADAQUES à PORT-LLIGAT( N° 1411 )

Publié le par Quinquine1159

Le repas terminé ( revoir l'article n° 1410 ), les Ch'tis du Narbonnais ont embarqué à bord du petit train, qui mène volontiers les touristes de CADAQUES à PORT-LLIGAT.

Comme dans beaucoup de villes touristiques...
Comme dans beaucoup de villes touristiques...

Comme dans beaucoup de villes touristiques...

Partis pour une heure, de chemins tortueux, et de paysages superbes
Partis pour une heure, de chemins tortueux, et de paysages superbes

Partis pour une heure, de chemins tortueux, et de paysages superbes

Un petit muret est à longer. Il est fait de ces pierres, qui rendaient la marche hésitante dans le village. Les oliviers côtoient les pins.

Les pierres sont une production locale.

Les pierres sont une production locale.

Puis, on ne voit que du bleu, celui du ciel, celui de la mer. Même si des rochers émergent, on ne retient que le bleu.

Tout ce bleu ! Klein n'a pas fait mieux.
Tout ce bleu ! Klein n'a pas fait mieux.

Tout ce bleu ! Klein n'a pas fait mieux.

Une petite plage donne accès à un quai pour des embarcations. Ce n'est pas le sable fin de Malo les Bains, c'est un mélange de terre et de cailloux. Certaines en feront bientôt l'amère expérience.

De CADAQUES à PORT-LLIGAT( N° 1411 )

Bientôt sera atteint le but de la balade le village de PORT-LLIGAT. En haut de la photo ci-dessous, la maison l'a inscrit en frontispice.

Comme le nom l'indique, c'est un petit port, pour de petites barques de pêcheurs ou de plaisanciers.

Comme le nom l'indique, c'est un petit port, pour de petites barques de pêcheurs ou de plaisanciers.

Les barques se reposent. Tout est paisible et charmant.

De CADAQUES à PORT-LLIGAT( N° 1411 )
De CADAQUES à PORT-LLIGAT( N° 1411 )

Endroit idéal pour une halte, un arrêt photos.

Le petit train aussi avait besoin de souffler un peu.
Le petit train aussi avait besoin de souffler un peu.

Le petit train aussi avait besoin de souffler un peu.

Point de vue sur un lieu privilégié; c'est ici que Salvatore DALI avait élu domicile avec sa compagne Gala.

Les occupants se sont fixés pour toujours, sur le toit de la maison.

Les occupants se sont fixés pour toujours, sur le toit de la maison.

De là- haut, Dali disait qu'il était le premier catalan à voir le soleil se lever et qu'ensuite, il l'envoyait à toute l'Espagne !! Cette maison ressemble à l'artiste-peintre et il ne faut pas s'étonner que des œufs blancs soient façonnés sur la toiture, (peut-être des œufs tombés des cloches le jour de Pâques !! ) L'œuf est un symbole cher à l'artiste : celui de la vie intra-utérine et de la re-naissance .

Les 2 têtes et les oeufs sont l'attraction de l'endroit.
Les 2 têtes et les oeufs sont l'attraction de l'endroit.

Les 2 têtes et les oeufs sont l'attraction de l'endroit.

Regard à nouveau vers l'eau et même toucher de l'eau, pour deux Ch'ties très téméraires. L'une d'elles en ressortira avec une coupure au pied, car - on l'a dit- ce n'est pas le sable de la Mer du Nord, et des cailloux quelquefois tranchants peuplent cette si belle Méditerranée . Personne n'avait de maillot de bain. L'eau, parait-il, n'était pas vraiment froide, mais le bain de soleil était quand même préférable au bain de pieds.

Pour des filles du Nord, c'était quand même l'occasion de dire " Je l'ai fait."

Pour des filles du Nord, c'était quand même l'occasion de dire " Je l'ai fait."

Tous les moments de cette journée ont été savourés par les vacanciers d'un jour, qu'après le retour à Cadaques en petit train, une heure et demie de bus ramènera à Sigean ou Narbonne.

" En voiture, Simone ! "
" En voiture, Simone ! "

" En voiture, Simone ! "

Publié dans Région

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Apprécié ton reportage de cette dernière sortie. Quel régal ! Bises
Répondre
M
Je me suis régalée à revivre cette balade en photos et textes, autant qu'à y participer. Ce fut vraiment un bon moment. Tant mieux si le reportage fait encore le même effet.
On ne parle plus beaucoup de Dali en France. Et dans le Nord ? je me le demande.
Répondre
G
Splendide reportage pour le tour de cette ville de Cadaques, avec une balade que les ch'tis ont l'air d'avoir apprécié si on en juge par leur air réjoui sur les photos. Que l'on aime ou pas DALI, il faut bien reconnaitre qu'il a marqué son temps et cette région de la Catalogne espagnole. Certain que cet artiste faisait dans la démesure par ses paroles, ses actes et ses œuvres.
Répondre