A Lille aussi, il pleut des coups ( N° 1421 )

Publié le par Quinquine1159

A Lille aussi, il pleut des coups ( N° 1421 )

Cette fois, deux peuples du Nord s'affrontaient dans le Nord de la France.

A Lille aussi, il pleut des coups ( N° 1421 )

Tout avait pourtant bien commencé. Une supportrice russe était tout sourire.

Les supporters slovaques étaient venus à LILLE pour une fête.

Chacun pour soi, dans la joie
Chacun pour soi, dans la joie

Chacun pour soi, dans la joie

Quand le Slovaque marqua un but, ses coéquipiers le félicitèrent.

L'union sacrée

L'union sacrée

L'équipe russe marqua un but, elle aussi, mais la Slovaquie en marquant un second, le gardien russe s'effondra de tristesse.

Russie 1 - Slovaquie 2

Russie 1 - Slovaquie 2

Le centre-ville de LILLE connut alors la violence post-match. Au "Palais de la Bière", on vit les chaises voler. Celles-ci ne sont pas considérées comme des armes blanches, mais leurs quatre pieds brandis en avant peuvent être redoutables.

A Lille aussi, il pleut des coups ( N° 1421 )
A Lille aussi, il pleut des coups ( N° 1421 )

Les enfants n'apprennent plus à supporter un échec ( par exemple un échec scolaire ).

Malgré tous les beaux discours, l'autre n'est pas accepté dans sa différence.

La violence est inhérente à la nature humaine, mais il y a des jeux vidéos pour s' entraîner.

La morale du pardon, ou de la résignation, n'a plus cours.

On ne sait plus s'amuser sans boire et c'est même une gloire que de savoir boire .

On ne relativise plus, car les médias font d'un évènement, somme toute banal, une attraction extra-ordinaire.

Les causes ont leurs effets, hélas !

Publié dans Région Nord

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
bjr quinquine,
tu as très bien résumé l'état d'esprit des personnes en échec ; bravo tu as tout dit et bien dit !
Répondre
Q
Merci de ton appréciation, Prado. Tu m'ouvres l'esprit : je n'avais pas pensé que finalement TOUS ces jeunes SE DEFOULENT parce qu'ils sont en échec de réussir quelque chose de bon. Tu as raison.
M
Bonjour Marie
cela devrait être des moments de détente et de délassement et parfois hélas cela deviens presque le théatre de scènes de guerre
bisous
Marcel
Répondre
Q
Heureusement, à la télé, si on évite les informations, on ne voit que le match. Pauvre temps où il a fallu, à Lens, fermer les écoles, de peur de débordements !!!
R
Tu as bien résumé
Mais il n'en est pas plus vrai que le foot entraînent souvent des perturbations
Pourquoi?????????
Ces gens -là , les perturbateurs ne sont pas des sportifs , il faudrait qu'ils soient sévèrement punis et sans ménagement
Bonne fin de semaine Marie-J
Répondre
Q
Tu veux dire " pourquoi le foot ", parce que " pourquoi la violence ", j'ai répondu.
Je crois que c'est parce que le foot est joué dans toutes les nations européennes. Ce n'est pas le cas pour d'autres sports.
Le rugby par exemple fait peu d'adeptes ailleurs et n'est même pas joué dans toute la France.