Sa venue depuis CALAIS a porté chance à 3 Audoises ( N° 1471 )

Publié le par Quinquine1159

O'Sayed Mohammed-Adam, un migrant et réfugié politique soudanais de 26 ans, passé par la jungle de Calais, a été décoré pour son acte de bravoure, à la mairie d'Espéraza dans l'Aude. En juillet dernier, il a sauvé de la noyade 3 jeunes filles, à Espéraza.

Alors que ce Soudanais se promenait sur les berges de l'Aude, il aperçoit trois adolescentes en difficulté, prises dans les eaux tourmentées d'un lâcher de barrage. Le jeune homme plonge à leur secours, sans hésiter.

" Quand je vois que quelqu'un a besoin d'aide, je ne ressens vraiment pas de peur. Dans un cas comme celui-là, je ne pense qu'à la sécurité de l'homme ou de la femme en difficulté.", déclare le jeune Soudanais.


Décoré pour acte de courage

Décoré pour acte de courage

55 migrants accueillis dans l'Aude

Le Languedoc-Roussillon se prépare à accueillir un millier de migrants en provenance de Calais pour permettre l'évacuation de la jungle. Mais les premiers migrants étaient arrivés en provenance de Calais il y a un an déjà. 55 ont ainsi été accueillis dans le département de l'Aude. Parmi eux, se trouvait donc ce Soudanais de 26 ans.

En octobre 2015 c'est O'Sayed qui avait besoin d'aide. Menacé par les dirigeants de son pays, le jeune étudiant n'a pas d'autre choix que de fuir le Soudan. Il traverse l'Egypte et prend la mer. Une traversée éprouvante de 11 jours.

Il arrive en Italie, puis échoue finalement à Calais, dans la fameuse jungle. Il n'y reste qu'une semaine avant d'être aiguillé vers le centre d'accueil et d'orientation de l'Aude, début novembre. Depuis, O'Sayed se reconstruit, dans un appartement qu'il partage avec plusieurs autres migrants. Chaque jour, des bénévoles l'aident dans ses démarches et lui apprennent le français.

3 jeunes Audoises, rescapées grâce à un migrant soudanais

3 jeunes Audoises, rescapées grâce à un migrant soudanais

Lors de la remise de sa médaille, O'Sayed a retrouvé les trois adolescentes pour la première fois depuis l'accident.

Alors que l'on parle beaucoup de migrants et de réfugiés, pas toujours pour de bonnes raisons, cette belle histoire fait du bien.

Publié dans région

Commenter cet article

Rose63 27/09/2016 07:42

Je suis de ton avis Marie-J et insidieusement c'est ce que je voulais dire et tu l'as deviné :)
cela dit je suis admirative devant la prouesse de ce jeune homme

marcel 27/09/2016 07:34

Bonjour Marie
bravo a ce jeune homme il y a sur la terre des hommes courageux qui meritent d'être récompensés bisous
Marcel

Quinquine1159 27/09/2016 20:48

Tout acte de courage mérite récompense.

Rose63 26/09/2016 17:56

Je pense que ces personnes sont comme dans toutes nationalités, il y a des bons et il y a des mauvais
Ces jeunes filles lui doivent la vie , le jour où ma fille au Mexique s'est lancée à l'eau pour sauver son père, sur la berge personne n'a bougé et moi , je ne savais pas nager et pourtant il y avait une bonne troupe de français à regarder mon mari se noyer , Régine a sauvé son père et oui, elle avait 16 ans à l'époque , je pense que dans la vie tous les méritants ne sont pas médiatisés .
Bonne soirée Marie-J, ton billet a le mérite de mettre en avant le courage de ce Monsieur

Quinquine1159 26/09/2016 18:04

J'évoque ce monsieur d'abord parce qu'il venait de Calais et qu'il a été récompensé pour son geste dans l'Aude. Mon lien Nord-Sud est favorisé.
Ensuite, j'essaie d'être honnête en ne stigmatisant personne.
Mais, pour répondre à ton évocation de la médiatisation du geste, je crois que premièrement on médiatise beaucoup plus aujourd'hui qu'il y a 20 ans, que deuxièmement on met maintenant, souvent, à l'honneur les minorités et qu'enfin la période pré-électorale est propice à faire de la propagande .