Chacun sa vie ( N° 1572 )

Publié le par Quinquine1159

Et si elles étaient jurés ?

Et si elles étaient jurés ?

Un film de Claude Lelouch est actuellement sur les écrans : "Chacun sa vie ". Outre un panel d'acteurs plus ou moins célèbres, on y trouve un avocat connu : Eric Dupond-Moretti. 

12 hommes, 12 femmes, 24 personnages

12 hommes, 12 femmes, 24 personnages

On est invité à entrer dans la vie de jurés. Ceux-ci étant au nombre de 9, chacun ayant sa vie et ses relations, cela fait forcément du monde. Mais c'est de l'avocat que je veux vous parler, celui qui l'est réellement et celui qui joue le rôle.

Eric Dupond-Moretti

Eric Dupond-Moretti

Eric Dupond-Moretti est natif du nord de la France: de Maubeuge. Même s'il l'a quitté récemment pour Paris, il eut longtemps son cabinet à Lille. Quand il avait 4 ans, il perdit son père. On peut y voir son choix d'aimer la vie et de défendre celle des appelés au tribunal, au risque d'user la sienne.

Une passion appliquée aux affaires

Une passion appliquée aux affaires

En 2017, il est partout et jamais dans l'ombre, au cinéma donc, interwievé à la télé, auteur d'un livre "Directs du droit" - titre dont on appréciera le jeu de mots -. Le" Figaro du week-end " lui a consacré une demie page, avec un titre choc : Dupond-Moretti, le COLOSSE FELE .   De cette lecture, je retiens que, dans la profession, il a autant d'admirateurs que de détracteurs. On dit du pénaliste qu' "il est bankable, avec 141 acquittements au compteur, même si sa clientèle est discutable. Le grand public lui, est fasciné par sa théâtralité, ses tirades échos aux droits de l'homme, ses façons sans manière et ses emportements. Sa notoriété attire les jalousies de ses confrères".

Couverture de son livre coécrit avec St. Durand-Souffland chroniqueur judiciaire

Couverture de son livre coécrit avec St. Durand-Souffland chroniqueur judiciaire

" C'est un insoumis ( il a refusé la Légion d'honneur ), exigeant, brutal verbalement, péremptoire, agressif, artiste du questionnement qui lui permet d'anéantir la superbe d'un témoin retors, une bête de cour d'assises, ayant un phénoménal sens de l'audience, un enquêteur chevronné, un expert en ADN. C'est un avocat qui se bat, un homme entier qui donne tout et n'a peur de rien, qui a une science inégalée du rapport de forces.  On dit qu'il est un ours mal léché, qu'il fait trop de politique, qu'il mélange les genres, que c'est une grande gueule, un vrai rouleau compresseur, un homme insaisissable et certes efficace."

Dans le film "Chacun sa vie ", ici avec l'acteur Gérard Darmon

Dans le film "Chacun sa vie ", ici avec l'acteur Gérard Darmon

Bien des défauts pour un seul homme. Dans le Nord, on le surnomme " l'OGRE du Nord"

 

Vu comme l'ogre du Nord

Vu comme l'ogre du Nord

Cet orphelin de père ouvrier-métallurgiste adore sa mère, femme de ménage d'origine italienne qui l'a élevé seule. A son nom de Dupond, il a voulu, en hommage, ajouter le nom de sa mère. De son enfance, il gardera un sentiment d'injustice et il ne faut pas être psychologue pour penser que dans son attitude, il règle ses problèmes. Dans son autobiographie, il parle d'ailleurs lui-même de "blessure ingérable,  de part de folie, de névroses productives".

L'ogre ironise :" Je ne terrorise que les cons." Alors un tendre? Car il souffre que, face à lui, l'autre souffre. Car il s'éloigne toujours à regret de sa campagne de l'Avesnois. Car il a une reconnaissance infinie pour la vieille dame qui, par sa pratique des mots croisés, lui a donné le goût des mots. Car il est fou de chansons et d'une chanteuse. Une légende!

N.B: les passages en italique émanent  du journal cité plus haut.

Publié dans Région Nord

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Ce personnage est très connu et quand ils sont médiatisés comme cela, c'est parce qu'ils défendent tout le monde pour leur ego car défendre Théo, non merci ... des policiers mis en examen et lui qui parade à l'hôpital en recevant la visite de notre présendit : quelle honte car tout n'est que mensonge, lui et sa famille
Répondre
Q
Le public pense qu'il est l'avocat des voyous. C'est son fond de commerce, la raison de sa renommée.
Maintenant il voudrait une autre image et ce serait la raison pour laquelle il défend le roi du Maroc !
Les jurés sont parait-il toujours fascinés par ses tirades. Il dit "Je n'impressionne que les cons." Eh bien, il ne m'impressionne pas du tout !...
J'apprécie que tu n'hésites pas à donner ton opinion. Merci de ton passage.
M
Bonjour Marie
Notre avocat joue son propre role dans la vie il n'aura pas eu trop de difficultés a jouer l'acteur
bonne journée bisous
Marcel
Répondre
Q
Tu as raison : un avocat c'est en permanence un acteur. Et il ne manquait que le cinéma à la célébrité de celui-ci. Selon moi, il veut toujours avoir le devant de la scène, de toutes les scènes.
A bientôt, Marcel !
G
Personnage hors du commun l'avocat Maître Eric Dupond-Moretti tient à assurer la défense des cas les plus durs, à son goût. Ainsi il mènera celle de Théo, 22 ans, hospitalisé depuis le 2 février, à la suite de son interpellation dans la Cité des 3.000, en Seine-Saint-Denis. Quatre agents de police ont été mis en examen dimanche ; l'un pour viol, les trois autres pour violences volontaires. Son ego est débordant et la modestie n'est pas son fort lorsqu'il déclare, par exemple : «  Je peux plaider dans la même journée pour deux richissimes frères monégasques le matin, et un agriculteur, chef des Bonnets rouges, qui gagne 10.000 euros par an l’après-midi ». Il est l’avocat des puissants, comme le roi du Maroc. Mais aussi des petites gens. Il confie aimer le contraste. Bref, n'est-il pas un acteur à la ville comme dans le film où il vient de jouer ? On peut raisonnablement se le demander. Personnellement, je n'aime pas ce personnage et, alors que je suis passionné des romans notamment américains qui se déroulent dans le prétoire, je n'irai pas voir ce film.
Répondre
Q
Comme tu dis: c'est un personnage. Il n'attire pas ma sympathie.
J'ignorais qu'il fut natif du Nord. Sans cette raison, je n'en aurais pas fait un sujet d'article. Mais celui du journal, dont je rapporte tous les qualificatifs, ne fait pas dans la dentelle. Il s'en fout !
R
C'est vrai qu"il fait penser à un ogre
Il croque la vie et ça se voit sur lui...........;)
Bonne soirée Marie-J
Répondre
Q
Je suis quand même touchée par l'amour qu'il porte à sa mère. Un écorché vif.
Bonne semaine, Rose !