Pour le chien, c'était SA maison. Ce sera LEUR maison ( N° 1570 )

Publié le par Quinquine1159

Voilà un article qui va faire plaisir aux amis des animaux. (extrait de La Voix du Nord )

"C'est une belle histoire que nous racontent nos confrères de France Bleu Nord. Cet hiver, à Aulnay les Valenciennes, Valeriano décide d'acheter une maison, laissée à l'abandon depuis le décès de la personne qui y vivait. Mais la maison n'était pas tout à fait vide. Le chien de l'ancien propriétaire était resté dans le garage de la maison depuis un an et demi - un membre de la famille venait lui apporter à manger de temps en temps. 

Lorsque Valeriano a appris l'existence d'Aza, un braque allemand de 12 ans, il a alors fait une double proposition d'achat : la maison et le chien ! Les membres de la famille, qui avaient promis à son maître de le confier à quelqu'un de confiance, ont bien entendu accepté la proposition

Depuis, Valeriano et Aza sont inséparables, et le vieil animal a retrouvé son entrain."

Aza est resté dans SA maison

Aza est resté dans SA maison

Publié dans Région Nord

Commenter cet article

marcel 24/03/2017 07:04

Bonjour Marie
c'est vraiment une belle histoire le chien va revivre il l'aura mérité
bonne journée bisous
Marcel

Quinquine1159 24/03/2017 11:22

La fidélité.... Ce n'est pas le cas de tout le monde.
La générosité... c'est le cas d'encore moins de monde.

duchesse-74 23/03/2017 13:23

comme tus sais, j'adore les animaux ! comme je suis contente qu'AZA ait retrouvé un maître aimant ; il a déjà 12 ans et il va finir ses jours heureux, entouré d'affection

Quinquine1159 23/03/2017 18:21

J'ai tout de suite pensé à toi, j'étais sûre que cette histoire te ferait plaisir.
Amitiés

Evy 23/03/2017 13:04

Voilà une belle histoire bonne journée au plaisir je me suis inscrite

Quinquine1159 23/03/2017 18:20

Merci de ton abonnement; je ne suis pas aussi poétique que toi ! La réalité, je la limite néanmoins au cinéma, à l'édition, au sport, à l'amitié, à la mode... bref à ce qui, dans le monde, nous élève quand même.