They remember ( N° 1586 )

Publié le par Quinquine1159

Le président François Hollande et le Premier ministre canadien Justin Trudeau ont dévoilé ce dimanche 9 avril 2017 matin , à Arras, le monument du "Coquelicot de la Paix", en hommage aux victimes de la bataille d'Arras, lors du centenaire de cette bataille méconnue.

Premier ministre canadien et président français

Premier ministre canadien et président français

Immense disque rouge en métal, d'une dizaine de mètres de diamètre, sur lequel ont été coulées des bottes de soldats, ce coquelicot géant - symbole du souvenir dans plusieurs pays du Commonwealth - a été installé place des Héros, au centre-ville d'Arras.

Bottes de soldats symbolisant les soldats canadiens morts pendant la bataille d'Arras

Bottes de soldats symbolisant les soldats canadiens morts pendant la bataille d'Arras

Ces bottes sont entourées de disques rouges. Le président français et le premier ministre canadien ont déposé les deux derniers disques sur cette sculpture de l'artiste néo-zélandais Helen Pollock, sur lesquels ils ont inscrit des messages de paix.

Le coquelicot de la paix sur la place d'Arras

Le coquelicot de la paix sur la place d'Arras

Des représentants de Nouvelle-Zélande, d'Australie, de Grande-Bretagne, d'Afrique du Sud, d'Inde, des Iles Cook et d'Allemagne en ont fait de même. Environ 3.500 personnes ont assisté à la cérémonie.

Messages de paix

Messages de paix

La cérémonie, sous un soleil radieux, fut ponctuée par une lecture en anglais et en français, par des élèves du poème "In Flander's Field" de John McCrae et par des chants du choeur des enfants du conservatoire d'Arras.

"Dans les champs de Flandre, les coquelicots fleurissent
Entre les croix qui, une rangée après l'autre,
Marquent notre place ; et dans le ciel,
Les alouettes, chantant valeureusement encore, sillonnent,
À peine audibles parmi les canons qui tonnent.

Nous, les morts, il y a quelques jours encore,
Nous vivions, goûtions l'aurore, contemplions les couchers de soleil,
Nous aimions et étions aimés ; aujourd'hui, nous voici gisant
Dans les champs de Flandre.

Reprenez notre combat contre l'ennemi :
À vous, de nos mains tremblantes, nous tendons
le flambeau ; faites-le vôtre et portez-le bien haut.
Si vous nous laissez tomber, nous qui mourons,
Nous ne trouverons pas le repos, bien que les coquelicots fleurissent
Dans les champs de Flandre."

Dans les champs de Flandre, les coquelicots fleurissent.

Dans les champs de Flandre, les coquelicots fleurissent.

Les autorités se sont rendues dans l'après-midi à Vimy, à proximité d'Arras, pour les cérémonies du centenaire de cette bataille, fondatrice pour la jeune nation canadienne. 

Le monument à Vimy

Le monument à Vimy

Des artistes canadiens étaient venus en France à cette occasion et ont donné des concerts. On a cité Isabelle Boulay ( Tout au bout de nos peines ), Loreena Mc Kennitt ( Rompre le silence ), Johny Reid ( A place called love ), Coeur de pirate       ( Off to sleep ).

La canadienne Isabelle Boulay

La canadienne Isabelle Boulay

Loreena Mc Kennitt

Loreena Mc Kennitt

Johny Reid

Johny Reid

Coeur de pirate

Coeur de pirate

C'est un événement auxquels les Canadiens se préparaient depuis plusieurs mois, voire plusieurs années. Le Centenaire des deux batailles fut l'occasion de multiples hommages. Une partie de la famille royale d'Angleterre était présente.

Publié dans Région Nord

Commenter cet article

Garsdusud 12/04/2017 19:06

En mai-juin1915, Britanniques et Français échouèrent devant les lignes allemandes qui tenaient la crête de Vimy malgré de nombreux succès dans cette 1ère bataille de l'Artois. Pourquoi ? Les armées françaises et britanniques se sont heurtées à la 6ème armée allemande forte de 16 divisions. Mais, en avril 1917, grâce à la contribution du corps canadien, la position changea de main. La bataille de la crête de Vimy devait être une diversion permettant à l'armée française de percer la ligne allemande dans la région de Reims, quelques 90 kilomètres plus au sud. Si la stratégie générale a échoué, il demeure que la prise de la crête de Vimy est le seul succès d'importance remporté par les Alliés au printemps 1917. Elle marque également le jour où le Canada est devenu, militairement, une nation : il signe, à titre de pays souverain, le traité de Versailles mettant fin au conflit. Hommage à ces héros morts pour que notre pays vive. Gardons-en le souvenir.Que ces coquelicots de la paix sur la place d'Arras perdurent à jamais.

Quinquine1159 13/04/2017 12:08

Je sais que tu es calé en histoire! Celles des 2 guerres du XXème ont laissé beaucoup de documents que tu as exploités.
Les Canadiens sont très fiers de cette reconnaissance dans la signature du traité, on le comprend.
Les coquelicots sont, comme les roses, des fleurs éphémères; alors j'espère qu'elles tiendront sur la place d'Arras.

duchesse-74 10/04/2017 13:28

Comme j'adore l'histoire, j'ai mis aussi un article sur mon blog ! bataille peu connue en France car ce sont les canadiens qui ont pris la crête de Vimy aux allemands - les britanniques et français sont un peu jaloux de cette victoire car eux mêmes ont bataillé 4 jours sans pouvoir gagner cette bataille

Quinquine1159 10/04/2017 21:58

Je viens effectivement de lire ton article. Mon père m'a élevée dans la reconnaissance, aux morts pour la liberté de notre pays.
Notre fils est professeur d'histoire, particulièrement calé sur la guerre 14-18. Il doit savoir ce que tu m'apprends ( il ne tient pas de moi !), au sujet de la tentative, échec pour l'armée française. J'ai visité Vimy avec un groupe de Narbonnais; ils s'étonnaient de la présence du drapeau canadien sur les lieux !! Arras est loin de Narbonne !! On ne sait pas toujours ce qu'on doit aux anciens et aux pays alliés.

Rose63 10/04/2017 05:54

Ah oui j'ai vu cela à la télé
Un bel hommage
J'imaginais bien que tu allais faire un article
Bonne semaine Marie -J

Quinquine1159 10/04/2017 22:02

Tu es un peu loin d'Arras, mais la télé ravive notre histoire de France. Il faut dire aux jeunes ce qu'on doit aux alliés. Au Canada, l'histoire est bien présente.
Bonne semaine à toi et à bientôt, d'un côté ou de l'autre.