Ce mandataire local a choisi la nation ( N° 1606 )

Publié le par Quinquine1159

Décidément le nord de la France a des hommes politiques en vue. Après Emmanuel Macron, Amiénois aux commandes du pays, et le Lillois Nicolas Hulot ministre d'état, voici Gérald Darmanin au gouvernement. 

Natif de VALENCIENNES, Gérald Darmanin est diplômé de Sciences Po de LILLE. Il fut élu député en 2012, un des plus jeunes de France. Ce proche de Xavier Bertrand, est maire Les Républicains de TOURCOING depuis 2014. Il est vice-président du conseil régional des Hauts-de-France. Il est également président de la fédération LR du Nord. En charge de mandats locaux depuis 2008, il devra désormais les abandonner.

Gérald Darmanin

Gérald Darmanin

Gérald (Moussa) Darmanin rappelle avec fierté ses origines modestes. Il est le fils de Gérard Darmanin, tenancier de bar à VALENCIENNES, et de Annie Ouakid, femme de ménage. Son grand-père maternel, Moussa Ouakid, né en 1907, est harkitirailleur algérienadjudant-chef dans l'armée française et décoré de la Médaille militaire. Fait prisonnier durant la Seconde Guerre mondiale, il s’évade pour participer à la LibérationGaulliste, il prend part ensuite à la guerre d'Algérie dans l'armée française.

Son grand-père maternel: un harki qui a fait souche dans le Nord

Son grand-père maternel: un harki qui a fait souche dans le Nord

Le Nord est sa terre d'élection et sa terre de naissance, même si en plaisantant il dit être né à « Monaco » – le nom de la maternité valenciennoise. Les visages du cru, et ce qu'ils disent de la vie, lui sont familiers. Les histoires y sont souvent faites de chômage, de divorce, de mal-logement et, parfois, de faits divers glauques... Bien que le maire de Tourcoing veuille toujours mettre l'accent sur les aspects positifs de sa ville, il doit faire face quotidiennement à cette réalité, qui peut parfois avoir les traits d'une jeune mère isolée, à la rue et à la denture gâtée.

Proche de Xavier Bertrand, président des Hauts-de-France, Gérald Darmanin a depuis longtemps identifié les méfaits de la mondialisation, qu'il constate sur son territoire. Il a mené parallèlement un travail de réflexion sur les questions d'identité, qu'il se refuse d'aborder avec passion et arrière-pensées. 

Un élu voit bien la réalité dans sa ville.

Un élu voit bien la réalité dans sa ville.

A 34 ans, il hérite du ministère de l'Action et des Comptes publics. C'est finalement le Président Emmanuel Macron, qui lui donne l'opportunité d'agir ailleurs que localement. À lui de « faire ». La France le regarde. Et sa mère aussi.

Publié dans Région Nord

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Que veux-tu que je te dise , ils ne feront sûrement pas des miracles et moi, il y a longtemps que je ne crois plus en l'avenir de la politique de ce pays mais bon qui vivra verra et je ne demande qu'une chose c'est le respect avant tout envers les personnes comme nous qui avons travaillé et quand j'entends que certaines cotisations vont en priorité subir des augmentations
Ministres du Nord ou pas moi ça va me mettre en boule d'autant que je n'ai pas voté pour eux
Je te souhaite une belle soirée Marie-J
Répondre
Q
Les miracles sont à Lourdes ! De toutes façons, on va toujours être les dindons de la farce: les travailleurs seront les payeurs.
Bonne semaine, Rose !