Cachez cette sécurité que je ne saurai voir ! ( N° 1672 )

Publié le par Quinquine1159

Sécurité mais discrète s'il vous plait. Les CRS en charge de la surveillance de la ville du Président de la République au Touquet ont été priés de patrouiller désormais sans leur arme de gros calibre. Ils ne peuvent sortir qu’armés de leur pistolet automatique Sig Sauer. Selon RTL, l'instruction a été donnée aux CRS,  le jeudi 24 août la veille du dernier week-end présidentiel dans la station balnéaire du Touquet. Leurs fusils d'assaut (des HK G36 qui doivent permettre de faire face aux tirs de kalachnikovs en cas d'attaque) doivent rester dans leur véhicule de service. Une nouvelle donne qui a choqué les CRS en poste pour cette surveillance permanente. Ils s'estiment en danger, notamment face à une éventuelle menace terroriste. "Jugées répressives pour certains, elles les armes sont pourtant, pour les policiers, rassurantes et pour les "malveillants" peut-être dissuasives, écrit le syndicat Alliance qui soutient les CRS en colère. (...) En tout état de cause, Alliance Police Nationale dénonce ce que nos collègues interprètent comme un affront et comme une remise en cause de leur professionnalisme."

                                                              (Info France 3 Hauts de France )

Le couple Macron en week-end au Touquet se veut tranquille comme le couple Toutlemonde.

Le couple Macron en week-end au Touquet se veut tranquille comme le couple Toutlemonde.

Volonté du Président ou initiative de fonctionnaires zélés ou plainte des riverains? Ceux-ci stressent et auraient un sentiment d'oppression. Sentiment plutôt causé par le nombre de curieux amateurs de selfies!  

Publié dans Région Nord

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Pas CES mais CRS.
Répondre
G
On croit rêver, je dirais même que c'est du délire; Voila un chef de l'Etat que l'on doit protéger à tout prix car, en de hors de sa petite ou grande personne - selon l'opinion des uns et des autres - il représente la FRANCE. Et ce n'est pas avec des armes de poing - des pistolets- que l'on peut s'opposer à une attaque même de petite envergure. Les mesures de sécurité sont décidées par des spécialistes de la question. Mr Macron en est-il ? Je ne crois pas. Après on peut mieux comprendre que les forces de police - en particulier les CES - traînent les pieds. Et ne parlons pas des militaires; il faudra beaucoup de temps pour que le président de la République puisse se réconcilier avec eux.
Répondre
Q
J'ai bien fait la comparaison avec la phrase de Molière :"Cachez ce sein que je ne saurai voir"... Avoir tout et son contraire !
R
Ce n'est pas moi qui perdrait mon temps à les photographier, il ne faut pas tomber dans l'absurdité
Je ne voudrais pas être à la place des riverains ...
Bonne journée Marie-J
Répondre
Q
Je te comprends bien, Rose, pour tes deux réflexions.
L'agence immobilière mitoyenne fait sa pub en tous cas !
On voudrait souvent les avantages et pas les inconvénients de la fonction !