Fiction ou document choc sur le drame de CALAIS ( N° 1764 )

Publié le par Quinquine1159

Olivier NOREK est un policier de la section Enquête et recherche au SDPJ 93.  Il a passé 1 an à enquêter aux côtés des migrants, a rencontré les habitants de la ville de CALAIS et accompagné ses collègues de la BAC, des CRS et la brigade canine.

Logo du service d'appartenance d'Olivier NOREK

Logo du service d'appartenance d'Olivier NOREK

Travail de fond dans les interventions nocturnes sur l'autoroute A16 etc. Il s'est ensuite lancé dans l'écriture d'un terrible polar " ENTRE DEUX MONDES ". Ce dernier s'impose, au-delà d'une fiction digne des meilleurs romans policiers,  comme un véritable document sur un drame humain, qui reste plus que jamais d'actualité. Car il pense qu'on a dit un peu tout et son contraire à propos de la jungle de CALAIS.

Fiction ou document choc sur le drame de CALAIS ( N° 1764 )

 Résumé du livre:  " Adam, officier de police opposant à Bachar al-Assad, est contraint de fuir précipitamment Damas et débarque à Calais, où il rejoint sa femme et sa fille parties quelques jours plus tôt par la longue et périlleuse route des migrants clandestins. 

En attendant des retrouvailles de plus en plus hypothétiques à mesure que le temps passe, le flic syrien enquête sur une série de meurtres dans la jungle. Il est épaulé par un policier français et tente de démasquer un recruteur de Daesh, fraîchement infiltré dans cette zone de non-droit. "

                                                  ( D'après Philippe Blanchet chroniqueur )

Flics français et syrien pour une enquête dans le roman

Flics français et syrien pour une enquête dans le roman

Publié dans Région Nord

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Bonjour Mr ou Mme ,
Vous avez besoin d'aide pour réaliser vos rêves ? Plus de souci à vous faire, Agrégé en tant qu’investisseur de Crédit Prestataire de Services d’Investissement par l’Autorité de Contrôle Prudentiel (ACP - N° D'Agrément 16488). J'offre des prêts à des personnes de bonnes moralités sérieux et capables de rembourser sur une durée de votre choix à 2% l'an, pour la création de votre entreprise, pour vos besoins personnels. Si vous recevez mon mail je vous prie de me contacté car ceci n'est pas une blague. Veuillez me contacter si vous êtes dans le besoin.
E-MAIL combojeanluc@hotmail.com
Cordialement
Répondre
G
Je ne ferai même pas l'effort de chercher ce livre chez un libraire ou dans une médiathèque ou Cultura. Il y a certainement des vérités, mais aussi un désir de nous culpabiliser. Oui, nous sommes coupables de nous être mêlés de la politique des pays que les migrants fuient. Nous sommes coupables de vouloir y exporter notre manière de vivre une démocratie. Ces régimes sont au même stade que nos pays il y a 500 ans. Mais aussi condamnables de n'avoir pas fait l'effort d'y investir pour les aider, quelque soit la couleur politique du pays. Nous récoltons notre indifférence. Jusqu'où ? L'avenir nous le dira, mais il faut craindre pour les enfants et petit-enfants.
Répondre
Q
Le pape est bien le premier à vouloir nous culpabiliser, comme si les migrants étaient le seul sujet de notre participation. Il y a tellement à participer auprès de nous: les malades, les vieux, les enfants maltraités ...
Mais je pense qu'ici ce n'est que le sujet d'un livre , même s'il révèle la réalité et des deux côtés d'ailleurs car les policiers ne sont pas à la fête là haut. Certes ils ont choisi leur tâche. Mais les migrants pourraient être moins dupes des promesses des arnaqueurs de leur pays.
M
Bonjour Marie comme le temps c'est bien triste tout ça mais c'est la réalité le monde est fait comme cela
bon week end bisous
Marcel
Répondre
Q
J'espère que ton week-end se passe bien aussi, Marcel.
Tu vois : comme si la télé ne nous en donnait pas assez, voilà que j'en rajoute !
Comme tu dis en philosophe: il faut prendre le monde comme il est et nos petites personnes ne peuvent pas trop le changer.
E
Oupss pas drôle bonne journée bisous
Répondre
Q
Il y a des lectures plus accrocheuses, c'est vrai.
Gentil ton passage. A bientôt chez toi.
R
Une triste vie en effet
Mais je n'ai pas envie de lire ce livre , j'ai envie de chose plus gaie , y en a ras le bol de cette morne vie partout , à croire que l'on ne sera plus heureux dans ce monde à cause de toujours les mêmes raisons, la religion enfin ceux qui ne la pratiquent pas de la plus belle des manières , ...
Bon weekend Marie-J
Répondre
Q
Oh oui, il y a des lectures plus drôles ou plus romanesques.
Le monde, de tous temps, n'a jamais été heureux, à cause de la folie des hommes dans tous les domaines.
Se retirer dans la nature, mais elle n'est pas toujours heureuse non plus.
Le bonheur on l'a ou on ne l'a pas, dans son coeur seulement. (C'est mon opinion )