"Les disparus de Valenciennes" ( N° 1811 )

Publié le par Quinquine1159

 

 En décembre 1990, la remontée de la dernière "gaillette"  marquait l'arrêt définitif de cette exploitation. Un patrimoine industriel rêvé pour deux réalisateurs. "Au départ quand on nous a dit " à Valenciennes", je ne connaissais pas du tout, on s'est dit "ah, ok". On est allés voir sur internet, on a vu des endroits, des décors somptueux, on s'est dit oui tout de suite".
"Pour nous l'univers industriel, c'est extraordinaire à l'image par ce que ça apporte... Tout est resté dans son jus".

"Les disparus de Valenciennes" ( N° 1811 )

La seconde vie d'une salle des machines, dans un lieu chargé d'histoire : nous voici dans l'ancienne fosse 9-9 bis, à OIGNIES. 
Le tournage de la scène de crime et le décor a inspiré les acteurs. "Je pense qu'il nous manque plein d'éléments : le bruit, l'odeur, la température aussi, ce sont des choses très fortes au moment où ces usines étaient en activité . Je pense beaucoup à ça et aux hommes qui ont travaillé dur ici pour gagner leur vie."

"Les disparus de Valenciennes" ( N° 1811 )

Le téléfilm devait à l'origine s’intituler "Meurtres à Valenciennes", dans la continuité de la collection "Meurtres à". (Cette série lancée en 2013 par France 3 comprend de nombreux téléfilms policiers intégrant systématiquement une ville et une région française différentes.)

Parmi les acteurs principaux, Virginie Lemoine signe son retour devant les écrans. L'actrice y incarne une bourgeoise toute-puissante dans les Hauts-de-France, qui a "des blessures personnelles qu’elle cache" selon la comédienne.

"C’était très touchant. Il y a eu beaucoup de figurations qui ont été prises en charge par d’anciens mineurs. On sent qu’il y a un rapport passionnel à la mine", raconte Virginie Lemoine . Le tournage s’est déroulé en novembre 2017 dans le bassin minier,outre à Oignies et Bruay-La-Buissière, mais aussi dans le Valenciennois ou encore la région d'Orchies.

A DENAIN

A DENAIN

Synopsis: Voilà quinze ans qu’ils ne s’étaient plus adressé la parole. Mickaël et Yann Tortois sont deux frères séparés par la mort de leur père mineur, dans un accident dramatique qui a coûté la vie à une quinzaine de personnes.

L’un policier, l’autre gendarme, ils doivent pourtant enquêter ensemble sur un ami d’enfance, retrouvé mort au musée des Mineurs de Valenciennes. Au fil de l’enquête, les deux hommes vont devoir mettre leurs différends de côté et se plonger à nouveau dans l’histoire de la région et leur passé.

les 2 frères

les 2 frères

"Les disparus de Valenciennes" est diffusé ce samedi 24 mars à 20h55 sur France 3.

                                                                           ( Infos du net )

Affiche

Affiche

Les premiers soupçons liés au meurtre se portent très vite sur Aurélie, la fiancée de Florian. Celui-ci venait de rompre avec elle. Cette raison pourrait-elle constituer un mobile ? À moins qu'il ne faille chercher du côté de la famille de la jeune femme?  Son frère, aussi accro au football qu'à l'alcool, voyait d'un très mauvais œil leur relation. De fil en aiguille, leur enquête aux péripéties surprenantes confrontera Yann et Mickaël aux problèmes non résolus depuis l'épisode tragique de la mine, quinze ans auparavant.

Publié dans Région Nord

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Après le Liban et le Quatrième mur, retour en France dans Le Jour d’avant de Sorj Chalandon. Dans les entrailles de la terre du nord de la France, dans les profondeurs de la mine de Saint-Amé, balayée par un coup de grisou un jour de décembre 1974. Une catastrophe meurtrière est l’occasion pour l’écrivain de rendre un vibrant hommage aux gueules noires, ces héros souterrains trop vite oublié. Il n'y avait pas que la grisaille dans le Nord, mais, à leur manière, des héros : les gueules noires.
Répondre
E
Merci pour ce partage je vais le voir en RP bonne soirée à toi bisous
Répondre
Q
C'est quand même pratique cette possibilité des émissions en Replay !
Bonne semaine et à bientôt d'un blog ou d'un autre.
C
J'ai bien aimé ce téléfilm .qui se passe dans notre coin .. cela a fait remonter les souvenirs de notre famille mineurs de génération en génération .
Très bien réalisé et interprété .. l'on devrait voir bien plus souvent ce genre de téléfilm qui se passe dans notre région !
Je te souhaite une belle semaine !
Bises !
Nicole
Répondre
Q
C'est sûr que tu étais sensibilisée pour ce film.
Pour ne pas faire de jaloux, la série en a fait un dans plusieurs villes , je n'ai pas vraiment suivi.
La semaine s'annonce fluctuante question météo. C'est la semaine sainte et vendredi le jour le plus triste pour la chrétienté.
Mais viendra la joie pascale, même si là aussi on nous prédit une météo détestable !
Je suis encore sous l'effet de l'illustration de ton blog !
A bientôt, bien volontiers.
R
Cela doit être intéressant
Zut je vais partir à un concert
J'espère que je vais pourvoir le voir demain Rp
Bonne soirée Marie-J et à demain
Répondre
Q
Tu as mieux fait de soutenir d'une part ton petit-fils, d'autre part une association caritative. Et en plus d'élever ton âme avec de la belle musique.
A demain, Rose ! (tâche de dormir un peu !)