Lille offre à Narbonne un regard sur l'école. ( N° 1807 )

Publié le par Quinquine1159

Après Bruxelles ( revoir les articles n° 1796, 1797, 1798 des 27 et 28/ 02 , 01/3/2018 ) , c'est au tour de Lille d'être invité à la Médiathèque du Grand Narbonne.

Voilà encore un lien Nord-Sud qui met ce blog en symbiose avec ses critères.

Logo de la Médiathèque de Narbonne

Logo de la Médiathèque de Narbonne

Vue extérieure de la Médiathèque de Narbonne

Vue extérieure de la Médiathèque de Narbonne

Dans le cadre des rencontres de l'Université Populaire de la Narbonnaise,  l'Auditorium Jean Eustache présentera une conférence le Mardi 20 mars à 18h. On y entendra Madame Michèle Guigue, professeure de l'Université de Lille 3.

Logo de l'université de lille

Logo de l'université de lille

Madame Guigue professeure à Lille

Madame Guigue professeure à Lille

Le sujet de cette professeure en sciences de l'éducation sera  "L'école à la maison ".       A l'heure d' Internet entré dans les maisons, le sujet est d'actualité.

A méditer

A méditer

Publié dans lifestyle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Vaste sujet en effet comme le fait remarquer une personne. Oui à la liberté mais pas du n'importe quoi. Par ailleurs il faut du temps pour se consacrer à cette tache à la maison. Mais je remarque que si madame GUIGUE n'est pas un prix de beauté (je suis méchant), la ville de l'auteur du blog a une bien belle Médiathèque.
Répondre
Q
A Narbonne, une Médiathèque effectivement qui anime beaucoup d'expos et de rencontres.
Celle-ci m'intéressait au plus haut point, non que j'aie pratiqué l' "école à la maison", ni que je la défende. A chacun de choisir;
Mais comme on peut toujours démontrer tout et son contraire, je voulais en savoir plus sur ce choix par certains parents. L'un d'eux a d'ailleurs témoigné.
J'ai apprécié la philosophie de Madame Guigue, sûrement dûe à son âge. Manifestement par des exemples divers et nombreux, elle domine son sujet. Elle ne réfute rien, tout en s'inquiétant de l'augmentation de ce choix d'enseignement. Une auditrice a dit comprendre les errances des parents face aux nombreux et incessants changements, argumentant par le nombre d'Inspecteurs de l'Education Nationale de la Vème République: 30 en 60 ans, chacun proposant Sa réforme et espérant laisser son nom à une loi.
R
"L'école à la maison" un bien vaste sujet
Cette professeure porte un grand espoir sur son sourire
Bonne soirée Marie-J
Répondre
Q
Famille ou Etat, voilà le débat ! Bien que 30 ans dans le système, je veux la liberté pour les parents (dont on comprend les raisons) .
Bises à toi, fraîches quand même.