Malgré la distance avec l'Aude, hommages unanimes. ( N° 1813 )

Publié le par Quinquine1159

Vendredi dans la soirée, des anonymes nordistes de LA BASSEE (59480) ont rendu hommage au lieutenant-colonel Beltrame, qui a succombé à ses blessures après s'être proposé comme otage volontaire, pour obtenir la libération d'une femme retenue dans le Super U de Trèbes. Ils ont déposé un bouquet de roses. 

"C'est mon collègue qui les a vues en fermant la brigade hier soir"

Malgré la distance avec l'Aude, hommages unanimes. ( N° 1813 )

Á HALLENNES les Haubourdin (59320), une rose blanche a été accrochée à la grille de la gendarmerie. 

Un geste qui signifie beaucoup pour ces hommes. "Ça fait du bien. Ça fait quatre ans que je travaille ici et ça n'était jamais arrivé. On était étonnés, surtout que l'Aude, c'est loin", poursuit-il. Mais il ne se fait pas d'illusions. " Mais dans deux semaines, on va redevenir les méchants pour certaines personnes...", ajoute-t-il. 

Malgré la distance avec l'Aude, hommages unanimes. ( N° 1813 )

La ville de MARCQ-en-Baroeul (59700) a rendu son hommage. Une minute de silence a été observée à 11h30 dans le hall de l'Hôtel de Ville. Avant cela, le maire déclarait que "la communauté marcquoise est durement éprouvée avec le décès du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, dont l'épouse et la belle-famille sont marcquoises." "Par son sacrifice héroïque, le lieutenant colonel  a prouvé que les valeurs de liberté, égalité et de fraternité étaient bien plus fortes que l'obscurantisme et la barbarie" a ajouté l'élu.

Malgré la distance avec l'Aude, hommages unanimes. ( N° 1813 )

La région d'origine du lieutenant-colonel Beltrame est la Bretagne. Une centaine de gendarmes s'étaient réunis dès samedi dans la cour de la caserne au centre-ville de Rennes, à l'appel de l'Association d'aide aux membres et familles de la gendarmerie (AAMFG).

"Nous recevons dans toutes les casernes du département des témoignages de sympathie (...)", a témoigné un officier des Côtes d'Armor. Une messe sera célébrée jeudi dans son village natal Trédion ( Morbihan), selon le voeu de sa maman.

Malgré la distance avec l'Aude, hommages unanimes. ( N° 1813 )

Ce gendarme "au grand coeur" connaissait bien la Normandie, où il avait exercé. Le maire d'Avranches et sa population lui rendirent hommage.

Malgré la distance avec l'Aude, hommages unanimes. ( N° 1813 )
Malgré la distance avec l'Aude, hommages unanimes. ( N° 1813 )

Fleurs, petits mots, dessins ou appels téléphoniques: les gendarmeries ont reçu dimanche, partout en France, des hommages. 

Les drapeaux étaient en berne dans les gendarmeries de TOUTE la FRANCE.

Malgré la distance avec l'Aude, hommages unanimes. ( N° 1813 )

Publié dans Région

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Je suis chrétien, catholique assez fervent, je crois, et j'essaye d'aider mon prochain par des petits riens, des attentions, mais c'est parfois dur de pardonner à l'autre qui s'illustre par sa cruauté. Car à contrario, il m'est difficile de tendre l'autre joue, alors que Dieu et le Christ le demandent. Que faire ?
Cette expression est une référence directe à la Bible, dans laquelle Jésus, dans l'évangile de Matthieu, déclare que face à une humiliation, il faut tendre l'autre joue. Concrètement, cela signifie qu'il ne faut pas répondre à la violence par la violence. "Tendre l'autre joue" sous-entend qu'il ne faut pas avoir peur de subir une humiliation supplémentaire puisque le fait de ne pas riposter est une forme de supériorité face à un adversaire. Arnaud Beltrame a-t-il tendu l'autre joue en prenant la place de l'otage? La question est là et la réponse, seul Dieu la connaît.
Répondre
Q
Je crois que le colonel a pensé à l'otage plus qu'au djihadiste et plus qu'à lui-même. Rien qu'à l'otage et il a dû être soulagé quand elle a été libérée.
Il me semble que le prêtre de l'église de Trèbes, qui officiait pour les autres victimes, a dit qu'il fallait pardonner à l'assaillant !
D
Trop de tristesse pour le décès de notre HEROS - n'oublions pas le autres victimes mortes pour RIEN - le monde devient fou - et maintenant cette femme de 85 ans morte parce qu'elle était juive - la barbarie n'en finit pas et n'est pas prête de finir -
Répondre
Q
Je ne sais pas dire ce que nous éprouvons depuis vendredi : tristesse, lassitude, questionnement, écoeurement, compassion pour tous ceux qui souffrent de cet attentat ou qui ont souffert de ces attentats.( Nous habitons à 20 kilomètres de Trèbes ). Mais la joie d'être debout.
Merci d'accepter mon épanchement , cela fait du bien d'en parler (selon les psys).
M
Bonjour Marie
des hommages partout en France pour rendre hommage a cet homme bien courageux il le mérite largement
bonne journée bisous
Marcel
Répondre
Q
Nous habitons à une vingtaine de Kms de Trèbes- qu'à vrai dire nous connaissons surtout pour son funérarium, notre ville n'en ayant pas-. Du colonel, l'histoire du mariage religieux impossible est trop belle, racontée par le Père de l'abbaye de Lagrasse ( près de chez nous aussi ). 5 jours après l'attentat, nous n'en sommes pas encore remis.
R
C'est très émouvant , ça passe en boucle dans ma tête et j'ai des peines à m'en remettre de ces situations
Que de tristesse pour ces familles endeuillées
La vie est injuste
On a beau dire , on a beau faire l'inquiétude vient de partout
La France sera t-elle un jour en paix ?
Va t-on souffrir encore longtemps à cause de ces fous ?
@+ Marie-J
Répondre
Q
Nous sommes meurtris à plusieurs titres.
Je t'embrasse: seuls l'amour et l'amitié valent quelque chose.