De CAUDRY à WASHINGTON : les lacets Leavers ( N° 1844 )

Publié le par Quinquine1159

Entièrement retravaillée avec un silicone effet miroir, pour une tenue éblouissante ! 

  "Cette dentelle témoigne de notre désir de toujours innover et repousser nos limites en proposant une matière exclusive."   détaille le dentellier caudrésien. A première vue, on ne pense pas à de la dentelle. Elle sort pourtant d'une machine Leavers et ce sont des lacets que la machine a entremélés .

De CAUDRY à WASHINGTON : les lacets Leavers ( N° 1844 )

C’est désormais connu : les First Ladies aiment la dentelle de CALAIS-CAUDRY.

Après Hillary Clinton et Michelle Obama, une nouvelle preuve vient d’en être donnée à Washington, où, lors du dîner d’État donné à l’occasion de la visite d’Emmanuel Macron, Melania Trump arborait une robe en dentelle Solstiss.

De CAUDRY à WASHINGTON : les lacets Leavers ( N° 1844 )

Publié dans Région Nord

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Travail de qualite. Bravo pour cette revonnaissance de l'art francais
Répondre
Q
Gros travail sûrement, mais résultat que je n'apprécie pas. Du moment que l'art français s'exporte, c'est quand même bon à prendre.
R
Je n'aime pas du tout cette robe et encore moins la forme marquée sous poitrine
Cela dit tout le monde se plait à dire que Madame est élégante mais moi, je ne le pense pas , à la limite en jean elle fait plus naturelle .......mais ce n'est que mon point de vue , ça n'enlève rien au savoir faire Français à Calais mais sur cette robe ce n'est pas une valeur ajoutée pour moi, et lorsqu'elle porte d'autres vêtements avec des épaulettes on a l'impression que c'est un porte-manteau ambulant ...
Je te souhaite une bonne journée Marie-J
Répondre
Q
Je n'aime non plus, pas du tout, cette robe. Je n'aurais jamais imaginé qu'elle sorte des ateliers de Caudry. C'est tellement fin de la dentelle... quelle idée !
Je n'ai peut-être pas été assez explicite, je parlais de la robe portée par Melina Trump.
Cette dernière, sans penser à comparer l'âge, est beaucoup plus élégante que Brigitte. Son tailleur blanc et son grand chapeau étaient très distingués. Il y avait un dessin humoristique qui comparait les 2 lessives de blanc , j'aurais dû le garder.
Je crois qu'ensuite (en jean), tu parles de Brigitte. J'ai trouvé qu'à Washington elle était nulle et surtout très mal coiffée : des racines ! et trop longs, trop touffus. Le chignon lui donne plus de "classe", mais ce n'est apparemment pas sa coiffure préférée ( elle lui cache moins les rides !!! )