Des pissenlits qui font partie du paysage urbain. ( N° 1884 )

Publié le par Quinquine1159

Ces pissenlits, création artistique d’Alix Petit, avaient été installés    il y a une dizaine d’années, pour célébrer l’ouverture du b’Twin village, dans les locaux métamorphosés de l’ancienne Seita, situés juste en face. C’est dire que ces fleurs de métal font partie du paysage des automobilistes nordistes qui fréquentent tous les jours ces lieux, au croisement des voies en direction de l’A1 et de l’A25.

 Des pissenlits qui font partie du paysage urbain. ( N° 1884 )

Les cinq structures métalliques qui décorent l’environnement du périph’ de LILLE sont en train d’être démontées.

A l’époque, ces pissenlits ont été offerts par la fondation d’art Oxylane, aujourd’hui dissoute. Il pourrait s’agir d’une opération visant à l’entretien des sculptures, qui ont dû subir les outrages du temps et de la météo. Un élément paraît cependant acquis : les pissenlits du périph’ devraient connaître une seconde vie. On ignore toutefois si ce sera au même endroit.

 Des pissenlits qui font partie du paysage urbain. ( N° 1884 )

On ignore toutefois si ce sera au même endroit.

Publié dans Région Nord

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Je ne comprends pas le rapport avec des pissenlits;
Répondre
Q
Tu n'es pas un adepte de l'art moderne, je le sais.<br /> Je sais aussi que la botanique et toi, cela fait deux dans le monde !<br /> Regarde un schéma de fleur de pissenlit sur Internet et tu verras que ses pétales sont des barres disposées en rond autour d'un centre.<br /> Je crois que du pissenlit ce sont les feuilles vertes que tu connais, celles que l'on mange en salade. Hihihi !
C
Vraiment très originales ces réalisations … une rénovation, j'espère qu'elles garderont le même aspect pour rester fidèle à son créateur !<br /> Belle soirée avec un été qui se montre plus raisonnable … on respire !<br /> Nicole
Répondre
Q
C'était sur la route que je prenais en quittant Lille pour rentrer chez mes parents;<br /> C'était un peu de poésie en quittant la ville.