ROUBAIX a un vélo dans la tête. ( N° 1878 )

Publié le par Quinquine1159

Quinze secteurs pavés (21,7 km) étaient au programme de la 9e étape du Tour de France, ce dimanche, entre Arras et Roubaix (156,5 km),   à la veille de la première journée de repos. Une étape qui s'annonçait dure et passionnante. Romain Bardet s’attendait à « de gros écarts ». 

Les douze derniers kms reprenaient une bonne partie du parcours de Paris-Roubaix. Le dosage le plus sévère depuis longtemps dans le Tour.

ROUBAIX a un vélo dans la tête. ( N° 1878 )

A ROUBAIX, on en a profité pour enlever provisoirement un îlot central équipé d'un feu tricolore, afin de dégager la route sur six mètres de large et ainsi sécuriser une arrivée au sprint avec une cinquantaine de coureurs. C'est pour cette raison, une potentielle arrivée au sprint, que le choix de l'avenue Van der Meersch a été privilégié au vélodrome historique de Paris-Roubaix.

Le maire veut continuer à attacher l'image du vélo à Roubaix. Il souhaite donc accueillir à l'avenir la Grande Boucle tous les trois à quatre ans. (L'épreuve sportive est diffusée dans 190 pays à travers le monde.)

ROUBAIX a un vélo dans la tête. ( N° 1878 )

Publié dans Région Nord

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Ce sport j'aime j'aime <br /> Ils sont valeureux <br /> Et bravo car il faut le faire <br /> Maxime a déjà vu deux étapes et là il s’apprête à repartir avec son papa pour aller à Mende <br /> D'ailleurs je fais un clin d’œil ce jour sur mon blog <br /> Vive le tour et que le meilleurs gagne mais ce sont tous des hommes qui mouillent le maillot sans faire de bruit ... mais je dis bravissimo <br /> Bonne journée Marie--J <br /> Bises
Répondre
Q
Hier, l'arrivée était à Carcassonne. Mais les infos nationales du soir n'en ont même pas parlé. <br /> Peu de Français sans doute dans les premiers. Il va falloir que je vérifie cela, car je débarque !