La solitude et Internet ( N° 1895 )

Publié le par Quinquine1159

Les photos ont été envoyées via Messenger, la messagerie de Facebook.

" Ces photos ont été transmises au cours d’un échange de mails privés, entre adultes consentants », précise l’avocat. "

Un habitant de WARHEM dans le Nord a reçu, en juin dernier, des clichés d’un moine avec qui il s’était lié d’amitié.

La solitude et Internet ( N° 1895 )

Des clichés que cet habitant du Nord assure n’avoir jamais sollicités, et qui l’ont « profondément choqué ».

Sur la plupart des photos, le religieux a tombé la soutane et apparaît entièrement nu. Le moine ne nie pas les faits.

La solitude et Internet ( N° 1895 )

Après quelques semaines de réflexion, le récipiendaire a décidé d’alerter les autorités religieuses et la presse locale.  Début juillet, il a fait parvenir ces photos au monastère et au diocèse de Lille.

Une procédure « d’exclaustration »

Les conséquences ne se sont pas faites attendre. Le moine, qui était également aumônier, a été « relevé » de ses fonctions et doit quitter le monastère, a indiqué ce mercredi le Journal des Flandres.  Cette procédure s’appelle l’exclaustration, c’est-à-dire la levée de l’obligation de vivre dans le monastère.

 " Pour l’instant, ce frère reste moine et restera en lien avec moi ", a expliqué le père abbé du Mont des Cats.

Publié dans Région Nord

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Dur, dur pour un religieux de vivre seul; ce n'est pas seulement une question de sexe - même si cela a de l'importance naturellement - mais surtout une question de solitude. Moins dur pour des religieux d'un ordre monastique où on peut s'aider dans le groupe.
Répondre
Q
C'était pourtant le cas de ce moine. Cela me peine pour l'abbaye du Mont des Cats dont cela peut ternir l'image.
Je connais le site. Tu sais : dans le Nord, on a peu de monts, alors on les connait tous.
G
C'est curieux cette histoire de religieux.
Mais bon, il y a de tout pour faire un monde.
Répondre
Q
La solitude et l'abstinence sont sources de fantasmes.
Malheureusement c'est souvent, mais cette fois c'est moins grave que quand on touche à des enfants.