Une chanson, puis un film, mettent en lumière un petit village. ( N° 1894 )

Publié le par Quinquine1159

Kamini Zantoko, né le  au Nouvion-en-Thiérache, dans l'Aisne, est un rappeur, scénariste, humoriste et chroniqueur de télévision française.

Il est connu pour être l'auteur de "Marly-Gomont", chanson qui a remporté un vif succès et dont le clip est devenu un phénomène sur Internet.

KAMINI

KAMINI

En 2007,  Kamini rend célèbre MARLY-GOMONT, ce village de Picardie qui ne compte que 500 habitants et qu'une seule famille de Noirs, la sienne.

Une chanson, puis un film, mettent en lumière un petit village. ( N° 1894 )

Un peu moins de dix ans plus tard, le film "Bienvenue à Marly-Gomont" retrace l'installation des Zantoko, dans ce village, au milieu des années 1970.

Affiche du film

Affiche du film

Cette comédie grossière et laborieuse commence lorsque Seyolo (Marc Zinga) obtient son diplôme de médecine. Plutôt que de réintégrer l'aristocratie zaïroise,      le nouveau médecin emmène femme et enfants « au nord de Paris », à Marly.

la famille
la famille
la famille
la famille

la famille

A l'époque, les Picards ne connaissent pas les Noirs. Personne ne veut se faire soigner par Seyolo , qui deviendra fermier.

Une suite de situations grotesques, artificielles et mal comprises vont arranger les choses. On n'échappe pas à la scène des Noirs qui découvrent la neige, du Noir qui joue mieux au foot que les Blancs, des Noirs qui dynamisent la messe de Noël où les Blancs s'endorment...

Villageois

Villageois

Comment intégrer un milieu hostile tout en restant fidèle à sa culture ?

Seyolo est bien décidé à tout mettre en oeuvre pour gagner la confiance des Marlysiens.

Vous avez peut-être vu ce film, dimanche soir sur TF1.

Ce film a, en tous cas, mis le village en lumière, si bien que les panneaux étaient volés. D'autres panneaux ont vu le jour, avec deux vaches de deux couleurs.

Une chanson, puis un film, mettent en lumière un petit village. ( N° 1894 )

A Marly-Gaumont, on ne jure que par Kamini.

Publié dans Région Nord

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Je n'ai pas vu ce film dont le genre, je l'avoue, ne m'intéresse pas; L'intégration dans un pays de culture différente... vaste problème. Encore qu'il semble ici qu'il s'agit de chrétiens Noirs puisqu'ils dynamisent la messe de Noël. Donc pas de différence religieuse, contrairement à l'islam. N'oublions pas que l’intégration s’applique à la capacité des individus, de tous les individus, à participer à des activités collectives et à se fondre dans le milieu social et culturel avec lequel ils veulent vivre.Toute la question est : le veulent-ils vraiment ? That is the question. Pour moi, OUI, si cultuellement il y a similitude et si leur nombre reste minoritaire. Sinon danger pour la communauté nationale.
Répondre
Q
Tout cela est bien dit et bien pensé. ( D'ailleurs ce qu'on conçoit bien s'exprime clairement !)
La question de la religion et de ses valeurs joue effectivement beaucoup pour ou contre l'intégration.
Quant à la notion de minorité ou majorité, c'est un problème qui se manifestera un peu plus tard.
M
Bonjour Marie intégrer un milieu hostile tout en restant fidèle à sa culture ça doit être bien compliqué on peut l'imaginer mais je pense qu'il faut le vivre pour savoir encore un bel article que tu a mis la bon week end bisous
Marcel
Répondre
Q
Je m'inspire de la presse qui a mis un article sur le passage de ce film à la télé. Mais je n'ai pas vu le film, je ne regarde pas la télé sauf les infos
Je n'avais jamais entendu parler de ce village.
Les Noirs s'intègrent plus facilement et on les adopte plus facilement.
R
Une destinée hors du commun pour ce village
Le Nord comptabilise ces vies insolites qui mettent en lumière une région
Je te souhaite une bonne soirée
Répondre
Q
Oui c'est une aubaine pour ce village. Chacun cherche à e faire remarquer.