De DUNKERQUE à NARBONNE-Plage ( N° 1900 )

Publié le par Quinquine1159

Suzanne, arrivée de DUNKERQUE, s'était installée et se plaisait à NARBONNE-Plage.

Suzanne est repartie vivre à DUNKERQUE, où elle a aussi la plage et même de belles journées chaudes.

Mais chaque été, elle revient à NARBONNE-Plage, car elle y fait revivre le temps passé.

Revoir

Revoir

 Le passé c'est notre seule promenade et le seul lieu où nous puissions échapper à nos ennuis quotidiens, à nos misères, à nous-mêmes.

Le présent est aride et trouble, l'avenir est caché. 
 

Citation de Anatole France ; La vie en fleur (1922)

Revivre

Revivre

Publié dans Région

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Qu'il est beau le midi et, comme chante Enrico Macias, "Ah qu'elles sont jolies les filles de mon pays, Oui qu'elles sont jolies les filles de mon pays", même si ce chant s'adresse à un autre pays. Mais je suppose que les filles Ch'ti sont belles aussi avec leur mélange de sang flamand-italien-espagnol-polonais et français; oui elles doivent être belles.
Répondre
Q
On dirait que tu les aimes !!!
M
Bonjour Marie
pour ma part je ne saurai pas quitter ma région le seul endroit ou je pourrai aller ce serai la Normandie j'adore
passe un bon week end bisous
Marcel
Répondre
Q
La Normandie est bien belle en effet. Nous aurions pu y prendre la retraite. Je regrette presque de ne pas l'avoir choisie.
Mais il ne faut rien regretter pour être heureux.
Bisous toujours chauds ici.
D
Autant j'aime partir, océan, mer, dépaysement autant j'aime revenir dans ma région, la haute-savoie, Annecy et son lac, les montagnes, le Mont Blanc, le ski, les randonnées.... je ne pourrai jamais m'installer ailleurs
Répondre
Q
Nous venons de passer une merveilleuse semaine dans ta belle région. Tout tout tout. Tout le monde était unanime.
Très beau temps chaud, une subite pluie d'orage à Annecy ne nous a pas empêchés d'aller sur le pont des amours....
C
le cœur balance entre le Nord et le Sud pour Suzanne … mais qu'il est bon de retrouver ses racines !
Bises pour une belle fin de journée !
Nicole
Répondre
Q
Merci pour tes bises.
Cet été nous avons trouvé Suzanne assez triste et nous nous demandons combien de fois elle pourra et voudra revenir nous voir.
A Dunkerque, elle a ses racines et sa famille, mais elle ne retrouve pas notre amitié d'expatriés solidaires.

R
Se partager entre le Nord et le Sud , une bonne alternative
Que de bon souvenirs je garde de Dunkerque !
Il fait aussi beau chez nous même si les matins sont frais

Bel article consacré à ton amie
Répondre
Q
Je n'ai pas voulu photographier notre amie, car je l'ai trouvée changée. Son avenir semble devoir être au Nord.
Mais elle regrette tellement le Sud. Toujours dur de choisir.
J'en retiens que l' amitié qu'elle avait trouvée dans notre groupe était vraiment belle.