Un livre qui se danse autant qu'il se lit. ( N° 1931 )

Publié le par Quinquine1159

On l'a vu hier, Fred Rister fut disc-jockey.  De son vrai nom Frédéric Riesterer, il publie ses Mémoires.

Dans une revue hebdomadaire, le critique littéraire Frédéric Beigbeder intitule un article qui lui est consacré : PEUT-ON ETRE D.J. et ECRIVAIN ? La réponse est : OUI. Il trouve même que Fred Rister a un style littéraire, et que les deux activités se ressemblent, acceptant dans l'une comme dans l'autre, de se sacrifier pour donner du plaisir aux autres.

 

Couverture du livre

Couverture du livre

Le livre de Fred Rister est une autobiographie simple et directe, pas forcément chronologique, commençant par un procès qu'un Suisse lui a intenté pour plagiat d'une de ses compositions musicales.

Le livre est un témoignage de première main sur le métier de D.J. Il montre que, même s'ils utilisent davantage les machines que les instruments de musique, ces artistes sont de vrais compositeurs, de vrais créateurs. Bref, il veut asseoir une légitimité à la musique électronique.

Un livre qui éclaire les coulisses des tubes qui nous font tous danser.

( L'intégralité des droits d'auteur sera reversée à la Recherche sur les tumeurs du rein. )

Un livre qui se danse autant qu'il se lit. ( N° 1931 )

Publié dans Région Nord

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Dur métier que celui de D.J. Mais c'est un choix assuré par l'intéressé. Le savoir-faire ne consiste pas à se contenter de passer des morceaux et de donner de l'ambiance. Mais s'il peut simplement enchaîner les morceaux de musique les uns après les autres en fonction des envies des auditeurs, il peut aussi modifier ou superposer deux musiques, ou une musique et une version a cappella, et faire preuve de créativité et d'ingéniosité. Tous n'ont pas capables cet esprit d'invention.
Répondre
Q
Il y a des écoles et un diplôme pour être D.J. dans une boîte de nuit. Je crois qu'il faut avoir le bac pour y rentrer.
J'espère qu'on leur enseigne de ne pas trop monter le son !!
R
Une bonne idée pour la recherche que d'offrir son talent
Bonne soirée Marie-J
Répondre
Q
Je crois que cet homme en a bavé et au lieu d'être aigri, il est généreux.
Je crois bien que la musique adoucit les moeurs, la musique techno aussi semblerait-il.
Bonne semaine, chère blogueuse.