LAON : Une statue volée à VALENCIENNES il y a 100 ans, retrouvée en Angleterre( N° 1965 )

Publié le par Quinquine1159

La société Académique de LAON qui gérait les collections au moment de la Grande guerre, s'inquiète de leur préservation. 

En 1917, elle obtient des autorité allemandes le feu vert pour les transférer dans le musée. Celui-ci vient lui-même de faire acheminer nombre de ses tableaux vers le musée de VALENCIENNES.

" Aucun inventaire n'a été fait à ce moment-là."

NDlR: Nous n'avons bien sûr pas de photo illustrant le propos de cette époque, mais on peut imaginer qu'un écrit aurait pu avoir lieu comme au Louvre pendant la seconde guerre.

Séquestre d'oeuvres pendant la guerre 39-45

Séquestre d'oeuvres pendant la guerre 39-45

A partir de 1919, le musée reconstitue ses collections . Ce qu’il s’est passé dans les mois qui précèdent, lorsque le bâtiment est mal protégé, on ne peut que l’imaginer.

NDLR: En imaginant ce qui s'est passé aussi  pendant la Seconde guerre mondiale, notamment au Louvre.

LAON : Une statue volée à VALENCIENNES il y a 100 ans, retrouvée en Angleterre( N° 1965 )

En 1972, la conservatrice d’un musée canadien, qui a vu cette sculpture dans un catalogue d'art, sollicite son homologue de LAON, en vue d’un prêt pour une exposition temporaire.

 « On la cherche dans les réserves du musée, puis dans le dépôt lapidaire, mais on ne la trouve pas. Elle est alors répertoriée comme perdue ».

 

LAON : Une statue volée à VALENCIENNES il y a 100 ans, retrouvée en Angleterre( N° 1965 )

En 1990 , le département des Sculptures du Louvre reçoit une curieuse lettre. Elle est écrite par une Américaine expliquant que son père a « trouvé » une pierre, sculptée en France, où il a combattu pendant la Première Guerre mondiale. Par le plus grand des hasards, elle a vu sa photographie dans un livre d’art et elle estime « qu’elle doit être retournée au peuple de France ».

LAON : Une statue volée à VALENCIENNES il y a 100 ans, retrouvée en Angleterre( N° 1965 )

Son père étant décédé, c’est son frère qui a hérité de la sculpture, lui-même en ayant fait don à son fils. L’Américaine termine sa lettre en disant qu’elle ne sait pas comment convaincre son neveu de la restituer.

Le Louvre fait le rapprochement avec l’œuvre manquante à LAON, mais aussi surprenant que cela puisse paraître, cela ne va pas plus loin. « Selon toute vraisemblance, elle a été subtilisée par un soldat américain à la Libération. Ce ne serait pas un cas isolé, on a notamment recensé des vols commis au musée de Valenciennes, par des soldats », éclaire le directeur du musée. 

LAON : Une statue volée à VALENCIENNES il y a 100 ans, retrouvée en Angleterre( N° 1965 )

Début d’année 2018. Une Française, travaillant pour un diocèse, reçoit un message de sa belle-sœur anglaise. Celle-ci est salariée de Wooley and Wallis, une salle de ventes aux enchères, spécialisée dans les objets d’art, et elle lui demande de se renseigner au sujet d’une sculpture.

Il s’agit de notre fameuse Tête de Vierge couronnée. 

LAON : Une statue volée à VALENCIENNES il y a 100 ans, retrouvée en Angleterre( N° 1965 )

Quand ils ont appris que la fameuse Tête de Vierge couronnée allait être mise en vente Outre-Manche, le département des Sculptures du Louvre d’abord, puis le ministère de la Culture, se sont saisis du dossier.

Le Conservateur du Musée de LAON, lui, a déposé plainte le 16 avril 2018 pour ce vol commis 100 ans auparavant. « C’était plutôt cocasse à expliquer mais finalement, pas si rare concernant des œuvres « disparues » pendant la Première ou la Seconde guerre mondiale. »

La municipalité laonnoise ayant manifesté son souhait de la récupérer,     à charge désormais pour le ministère de négocier, à l’amiable dans un premier temps, une restitution de l’œuvre, avec le propriétaire, via la salle des ventes.

                                             ( Info :La Voix du Nord )

Publié dans Région Nord

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Rabelais, dans "Pantagruel" s’est servi de cette expression : "Tout vient à point à qui peult attendre." Il y a, pour tout, un moment fixé et chaque entreprise a son temps marqué sous les cieux. C’est une maxime à l’adresse de ces hommes qui manquent de fermeté dans leurs résolutions et qui compromettent le succès des meilleures affaires par l’avidité ou par l’impatience. Tout espoir est donc permis pour ce musée de récupérer son dû.
Répondre
Q
Les jeunes sont pourtant toujours pressés, de plus en plus.
Moi, il y a une citation que j'aime. Elle est de Clémenceau: "La moitié du plaisir est quand on monte l'escalier."
Merci de tes fréquents et charpentés commentaires.
C
Il ne faut jamais désespéré … affaire à suivre ..
Bises pour une douce semaine malgré la météo frisquette par chez nous !
Nicole
Répondre
M
Bonjour Marie
comme on dit vaut mieux tard que jamais et voila une bonne nouvelle et je suis sur qu'un peu a la fois on va retrouver d'autres objets volés
passe un bon week end gros bisous
Marcel
Répondre
Q
Le dimanche a été très pluvieux dans notre sud. Ce n'est pas "y a plus de saisons." C'est "y a plus de régions."J'étais bien chez moi et cela me rappelait le "bien-être chez soi" de mon enfance quand il pleuvait. J'ai plutôt l'habitude d'être dehors maintenant. Mais avec mes amis blogueurs, dont toi Marcel ! je n'ai pas langui. Merci de ton passage et du commentaire.
R
Et bien que de péripéties
100 ans et voici les retrouvailles imminentes je le souhaite
Bonne soirée Marie -J
Répondre
Q
Chacun voudra peut-être garder la beauté !!
Et quand l'administration s'en mêle ...
Bon week-end, même si froid.