Le rocher PICARD d'Albert de Monaco ( N° 1969 )

Publié le par Quinquine1159

Le 11 novembre 2018, après avoir déposé une gerbe près de la "dalle sacrée", Albert de Monaco s'est dit " heureux de rendre un bel hommage aux combattants , dont mon arrière-grand-père, qui avait été au front.      Je savais que c'était un grand militaire."

Le Prince lors de sa venue dans le nord de la France pour le bicentenaire de 14-18

Le Prince lors de sa venue dans le nord de la France pour le bicentenaire de 14-18

A COMPIEGNE, il a reçu un vibrant accueil. 

Puis, dans le wagon de l'Armistice, il a signé le livre d'or, où il a pu découvrir une surprise, puisque le texte et la signature de Grace Kelly     lors de sa venue en 1973, lui ont été présentés.

 
Accueilli à COMPIEGNE

Accueilli à COMPIEGNE

A une vingtaine de kilomètres au nord de LAON,  le prince Albert II, qui a succédé en 2005, à son père le prince Rainier III, ne s'est pas embarrassé du protocole imposé par ses fonctions et a parlé avec simplicité de ses aïeux.

Parce que pousser la porte du château de MARCHAIS, c'est un peu rentrer dans l'intimité de la famille princière de MONACO. Dans chaque pièce de ce beau château Renaissance, tableaux, photos et objets du quotidien rappellent la place particulière qu'il occupe pour les membres de cette dynastie.

Albert II répond sans protocole à l'interwiev.

Albert II répond sans protocole à l'interwiev.

On dit qu'ici est le "rocher picard" d'Albert II. 

Depuis la moitié du XIXème siècle, pourquoi le choix de MARCHAIS dans l'Aisne, bien loin de la Principauté ?

" C’est grâce à Antoinette de Vérone, l’épouse du prince Charles III, mon arrière-arrière-arrière-grand-père. Elle avait la nostalgie de sa Belgique natale. Son époux voulait donc lui faire plaisir et il a recherché une propriété pas trop éloignée de cette région-là.

Le hasard a voulu que le château de MARCHAIS, dans l'AISNE, soit à vendre."

Château de MARCHAIS ( Aisne  )

Château de MARCHAIS ( Aisne )

Il y a donc un attachement particulier de la famille princière à ce domaine.    Pour ces raisons familiales, bien sûr.

 " Le prince Charles III et le prince Albert Ier y ont séjourné très souvent, puis son fils et mon père, et évidemment ma grand-mère."

 "Ma grand-mère maternelle la Princesse Charlotte a longtemps habité à Paris, mais elle faisait des séjours de plus en plus prolongés à MARCHAIS dans la deuxième partie de sa vie. Elle ne venait plus très souvent à MONACO, surtout après son divorce  avec le prince Pierre, puis après la disparition de celui-ci. C'était aussi par discrétion par rapport à mon père.

Elle aimait beaucoup  MARCHAIS. Elle est décédée à Paris, mais elle tenait à se faire inhumer à MARCHAIS. Elle avait été très marquée par l’incendie qui avait ravagé une partie du château en avril 1977."

Princesse Charlotte de Monaco

Princesse Charlotte de Monaco

" Des souvenirs de mon enfance passée à Marchais ? Très jeunes, nous ne sommes pas venus très souvent. Mais à partir de l’âge de 7-8 ans, nous avons commencé à venir une fois par an, puis plus souvent, mais pas uniquement pour la chasse. Pour les promenades aussi, les week-ends prolongés au printemps ou à l’été."

En 1969 la famille de RAINIER en vacances  au château de Marchais. Albert au sol.

En 1969 la famille de RAINIER en vacances au château de Marchais. Albert au sol.

"Aujourd'hui, j’aime beaucoup venir ici pour chasser, mais aussi pour me ressourcer et être un peu loin du tumulte de la Principauté. Ce château est aussi un peu un musée, avec des éléments historiques."

 "Je chasse peu, trois ou quatre fois par an, mais c’est presque uniquement le gros gibier, notamment le sanglier, et d’autres nuisibles comme le renard. Je fais partie de ces chasseurs qui sont simplement contents d’être au contact de la nature et de voir du gibier sans forcément le tirer."

Le rocher PICARD d'Albert de Monaco ( N° 1969 )

"Ce qui me séduit le plus à Marchais, c’est ce calme, cette tranquillité, le fait d’être proche de la nature et d’être au contact des réalités de la nature et de l’agriculture aussi. Le domaine, parc compris, fait presque 1 500 hectares. Près de la moitié est consacrée à l’agriculture, avec de la betterave, des céréales. Il y a aussi des bois, des marais, dont une partie est intégrée au programme Natura 2000."

Albert de Monaco se ressource dans le parc du château de Marchais.

Albert de Monaco se ressource dans le parc du château de Marchais.

"L’an passé, j'ai distingué un habitant du village, Jean Pestel, qui a travaillé sur l’histoire du château. Il m'a appris des choses. Il me manquait beaucoup d’éléments, sur l’histoire des lieux ou sur les visites de grandes personnalités, comme François Ier, Catherine de Médicis ou Henri III. J’avais une idée parcellaire et pas très exacte de l’histoire du domaine et du château."

Albert II à la recherche de documents sur ses ancêtres au château picard

Albert II à la recherche de documents sur ses ancêtres au château picard

A l'occasion de ces visites, un "Dictionnaire Amoureux du NORD",  de la grosse collection "Dictionnaire Amoureux de..."  a été offert au Prince.  L'instigateur de ce cadeau a souhaité "lui faire découvrir un territoire dont on ignore parfois la grandeur des petits princes" dixit . 

Couverture du dictionnaire "Amoureux du Nord"

Couverture du dictionnaire "Amoureux du Nord"

Publié dans Région

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
La France et Monaco ont toutes deux été très attachées l'une à l'autre. N'oublions pas que c'est Le roi Louis XII qui a reconnu Monaco en 1512 et signé un traité d'alliance perpétuel avec la principauté. Le mot perpétuel dit bien ce qu'il veut dire. Depuis la fin de la Première Guerre mondiale, la France assure la défense de la principauté face à une agression étrangère, bien que les Monégasques aient également leurs propres forces armées. C'est bien que le Prince Albert II ait une propriété en France et dans la partie Nord du pays. Et n'oublions pas que les Grimaldi, reconnaissants de la protection de la France, ont toujours participé à la défense de notre pays, se battant à nos cotés.
Répondre
Q
Oui c'est un pays ami, un peu comme un coin de paradis où on aimerait habiter hormis le bruit des rallyes. Les traditions monégasques rendent sa visite plaisante.
Albert est simple . Son épouse et ses enfants sont beaux. Il a bien de la chance.
D
En voilà une belle histoire ! j'en profite pour te remercier de tes fréquents passages sur mon blog et te souhaiter de très belles fêtes de fin d'année
amitiés
Répondre
Q
Merci pour tes souhaits. Je souhaite que tout se passe très bien pour toi aussi.
Je sais que tu aimes les histoires de princes (ses) et de rois et reines. Alors l'histoire de la famille de Monaco t'a accrochée.
J'ignorais le lien affectif d'Albert avec ce château. Dans ces familles, la famille et le passé de la famille sont très respectés, même si certains membres ont eu une vie plus ou moins hors protocole.
Albert est un homme agréable et qui a deux magnifiques enfants, tu le sais bien !