Les prêtres ont-ils un devoir de réserve ? ( N° 1973 )

Publié le par Quinquine1159

Les prêtres ont-ils un devoir de réserve ? ( N° 1973 )

"Il est né le divin enfant...". Il est minuit sur le rond-point des Quatre chemins à SOMAIN (Nord).

250 personnes, le plus souvent vêtus d'un gilet jaunes, entonnent ce célèbre chant de Noël. Certains du bout des lèvres, d'autres avec conviction.

Tous sont réunis pour une messe peu commune, à l'initiative d'un prêtre du secteur.

"Ça a été une demande de plusieurs jaunes, il a accepté, explique Aurélie, une des gilets jaunes organisatrices. Nous sommes tous là avec un objectif : une qualité de vie meilleure."

Il fait 3°C, mais plusieurs feux de bois réchauffent l'atmosphère.

Sous son aube, le prêtre porte un gilet jaune. Un autre prêtre du secteur, est aussi là à ses côtés. 

Ils soutiennent le mouvement depuis le début et rendent régulièrement visite à ceux qui "tiennent" ce rond-point au quotidien, dans cette petite ville proche de DOUAI.

"C'est une Eglise qui est solidaire du mouvement des Gilets jaunes, explique-t-il au début de la célébration. 

On ne partage pas tout. On a des petites discussions, des accrochages... On a des divergences de point de vue. Certains sont contre l'accueil des migrants, moi je suis pour... Mais on a quand même une convergence qui est qu'il y a une situation d'injustice sociale faite aux gens et qu'on ne peut pas accepter. C'est ce qui nous rassemble..."

NDLR : Info et photo copiées-collées de France3 Haut de France

Les prêtres ont-ils un devoir de réserve ? ( N° 1973 )

Publié dans région Nord

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Catholique pratiquante, je ne vois pas où est le problème ! ces deux prêtres ont fait leur devoir de missionnaire de l'église, ce sont des hommes avant tout et ont le droit d'avoir des convictions. Je leur dit MERCI d'être venus soutenir les GJ. Et ne mélangeons pas la loi 1905 et l'humanité pure et simple de ces prêtres. Pas d'amalgame SVP
Répondre
Q
Sûr que les prêtres ont des convictions et le droit de vote. Oui le prêtre a une mission, tu as raison. Je dis que chacun peut avoir la parole et on en entend de toutes sortes à la télé.
Je trouve très bien qu'ils aient soutenu les gilets jaunes. Le fait de s'y montrer en chasuble est peut-être moins évident ?
L'article était un entier copié-collé du journal nordiste, je ne prenais pas pas parti et d'ailleurs j'évite ( ou j'essaie d'éviter) de prendre parti.
Mes commentateurs ont chacun leur idée. Je crains que des pratiquants âgés ne soient pas d'accord
avec cette action. Et certaines personnes simplistes diront " de quoi ils se mêlent ! "
Merci de ta franchise, j'y réponds aussi franchement.
M
Bonjour Marie
ça s'est passé a 1 kilomètre de chez moi et c'est la que je suis né enfin a 200 mètres j'aurai bien été filmer mais a cette heure et ^par ce froid j'étais bien dans mon lit hihi
bonnes fêtes de fin d'année et bon week end gros bisous
Marcel
Répondre
Q
Je te comprends bien pour le froid. D'ailleurs, ils ont tous du courage; souvent les manifs sont plutôt au printemps. D'autant qu'ils campent ou restent la nuit.
Les fêtes se sont bien passées, malgré ... le froid ( le vent passé sur la montagne enneigée ).
Gros bisous à toi aussi.
G
Il y a plusieurs choses qui me choquent, moi qui suis un catholique pratiquant. Ce prêtre ne confondrait-il pas social (là il serait dans le vrai), social et politique (attention aux dérapages) et le politique (dans ce cas cela ne va plus du tout). donc danger d'un jugement moral porté par ce prêtre et ressenti comme tel. Il est bon de rappeler s principes énoncés par la loi de 1905, dite loi de séparation des églises et d l'Etat. Elle s'applique aux quatre confessions alors représentées en France : le catholicisme, la confession d'Augsbourg (les protestants luthériens), les réformés (les protestants calvinistes) et les israélites. Cette loi a clôturé plus de 25 ans de tensions entre la République et l'Église catholique, l'un et l'autre se disputant le magistère moral sur la société. L'Église catholique est dans son rôle si, dans ce cas précis, elle fait du social; mais je ne suis pas sur que cela ait été compris par tous les gilets jaunes qui y assistaient à cet office. Social, mais être solidaire peut être pris comme prenant part.
Répondre
Q
Tu as même sans doute voulu dire: "prenant parti pour".
Ce prêtre a fait passer ses idées avant son sacerdoce.
Mais le pape lui-même a approuvé les revendications.
Ce prêtre aura rallié certains cathos, mais il en aura sûrement éloigné d'autres de la religion. Déjà que !
Maintenant, tout le monde se mêle de tout !