C'était MAI.

Publié le par Quinquine1159

C'était MAI.

MAI est passé, mais, mais.. Les Ch'tis du Narbonnais n'ont pas oublié leur belle journée     à GINESTAS.  Sylvie nous en a rapporté quelques belles photos, dont ces deux premières.   Question "A qui appartiennent les belles clochettes rouges et blanches ?"

Captivée pas seulement par la photographie mais aussi par la botanique, Sylvie a répondu:"A la sauge arbustive vivace."

C'était MAI.

Ils étaient partis tôt, du moins les courageux et les agiles, et le paysage les a séduits. 

C'était MAI.
C'était MAI.

Chemin faisant, Sylvie évaluait l'intérêt d'une fleur, si modeste fut-elle, pour un rendu poétique.

C'était MAI.

Le chardon avait sa cour et il le valait bien. Il éclatait tel un Roi Soleil entouré de petites fleurs qu'on dirait de camomille.

C'était MAI.

Les fleurs sont-elles les seules à éveiller l'imagination ? Non, car tout est dans la tête et ce tronc d'arbre mort vécut encore pour Sylvie. Des sculptures modernes n'en diraient pas davantage.

C'était MAI.

On verrait bien si le cuisinier était aussi artiste que Dame nature et que la voleuse d'images.

On entra donc chez O'Neills, non pas pour jouer au billard, mais cette fois pour émouvoir le sens du goût, sans négliger celui de la vue.

C'était MAI.

Eh bien oui le cuisinier, comme d'ailleurs beaucoup de cuisiniers de restaurants, avait travaillé le décor.

C'était MAI.
C'était MAI.

Simplicité d'un village, mais qualité des produits, du beau et du bon. Ils s'en sont réjouis les Ch'tis.

C'était MAI.

Ils avaient pu choisir leur plat, donc chacun était content, bien qu'il fut tentant de regarder dans l'assiette du voisin.

C'était MAI.

Pour le plat chaud pas de jaloux et pas de régime végétarien.

C'était MAI.

Pour le dessert, ils avaient déjà eu beaucoup.

C'était MAI.

Alors, tous convertis au bonheur de Sylvie ? Oui !

C'était MAI.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
De chouettes moments alliant le plaisir des yeux à celui des papilles le tout en pleine convivialité … çà ne peut que faire chaud au coeur !
Belle semaine de ma pause et à plus Quinquine !
Nicole
Répondre