A LILLE, référence à l'actualité pour le "street art" et le bénévolat.

Publié le par Quinquine1159

 Le port du masque obligatoire pour tout le monde. Les dessins des tissus en feraient à eux seuls des oeuvres d'art qu'on voit dans la rue. 

A LILLE,  référence à l'actualité pour le "street art" et le bénévolat.

L'imagination est même au pouvoir. Peut-être une astuce pour mieux s'approprier ce geste barrière.

A LILLE,  référence à l'actualité pour le "street art" et le bénévolat.

 La ville de LILLE a même installé un espace de couture au sein de l'Hôtel de Ville pour confectionner des masques contre la propagation du coronavirus.  Le Grand Carré de l'Hôtel de Ville a été transformé en atelier pouvant accueillir 100 bénévoles.

Des tutos sur Internet font également accéder bien des familles à ce genre de masques.

En mairie à LILLE
En mairie à LILLE

En mairie à LILLE

Un "street artist " lillois a décrété : je veux masquer les visages des monuments lillois pour mieux les montrer . Ici le monument "aux fusillés lillois" commémorant l'exécution par les Allemands de 5 résistants de la 1ère guerre mondiale. ( Dynamité en 1940 il a été reconstruit par la veuve du sculpteur DESRUELLES qui l'avait créé. )

Une performance créative autant que réactive.

Visible dans un square, en arrivant au Champ de Mars de Lille

Visible dans un square, en arrivant au Champ de Mars de Lille

Masques signés Kelu ABSTRACT

Masques signés Kelu ABSTRACT

Kelu Abstract s’est rendu compte qu’il commençait à faire, dans ses trajets du quotidien, ce que des milliers de Lillois font depuis longtemps : passer devant les statues qui racontent, ici l’histoire de la ville, là celle du pays, sans plus y faire attention.

Kelu ABSTRACT protège les figures des fusillés lillois, pour mieux les révéler.

Kelu ABSTRACT protège les figures des fusillés lillois, pour mieux les révéler.

              Sources diverses pour les photos et explications, dont le journal La Voix du Nord

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Quel bel élan de générosité dans cet atelier couture

Par contre j'apprécie moyennement ce street art
Bonne soirée Marie-J
Bonne santé à vous soyez prudents
Répondre
Q
Martine n'oublie pas le deuxième tour : "la fin justifie les moyens" dit-on. Mais les moyens sont bons et les bénévoles au rendez-vous sont à féliciter comme tu l'as fait.
Le street art est dans beaucoup de grandes villes. Ici l'artiste a saisi une opportunité ! Avec un triple langage : inciter au port de masque , peut-être évoquer la perte de parole de ces fusillés, et faire sa pub. Car ce monument est très visible dans la ville.
Je n'apprécie pas qu'il ait escaladé la statue et que d'autre part il ne respecte pas la volonté de l'auteur de la statue.
Ton jardin c'est chez toi, alors profites-en.
Amitiés