Le bout du tunnel

Publié le par Quinquine1159

Cela pourrait bien être une des images de ce fameux monde d’après, celui dicté par l’obsession sanitaire. 

Un sas de deux mètres de long et d’un mètre de large, dans lequel il faudrait passer quelques secondes pour recevoir un mélange d’eau et d’azote, finement dosé.

Le bout du tunnel

La société Alineair, installée à VALENCIENNES  et TOURCOING, a conçu ce sas de désinfection qui pourrait bientôt faire son apparition à l’entrée de nos grandes surfaces.

  " Quand il y a eu le Covid, je voyais des personnes nettoyer les chariots avec des chiffons… Là, la machine le fait tout seul et les gens sont  psychologiquement un peu rassurés ", a expliqué le dirigeant de cette société 

Le feu vert des labos et l’approbation du gouvernement sont attendus mais, selon son gérant, les commandes sont déjà nombreuses, pour ces symboles des nouvelles normes sanitaires.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Il s'agit de savoir ce que l'on veut : repiquer au "truc" du confinement ou pas. Je viens de lire sur un mail la phrase suivante d'une habitante d'Anglet qui déclare : "On n'a pas du tout respecté le confinement, assure la mère de famille. On était dehors tous les jours, on en avait rien à cirer, et on a continué à vivre comme si de rien n'était, on a fait preuve de désobéissance civile. Mon système immunitaire ne s'est jamais aussi bien porté !". Bravo pour la santé des autres. Dommage pour tous ceux qui ont consenti des efforts au profit des autres. Espérons que, à cause de personnes comme cette habitante d'Anglet, tout finisse par s'arranger.
Répondre
Q
Il y a des gens bêtes, il y a des égoïstes, il y a des inconscients, mais quand quelqu'un réunit les 3 modèles, il faut les oublier.
Or cette personne s'en vante et se trouve une excuse avec laquelle elle croit être dans un droit. Ne connait-elle pas le mot "devoir" ?
G
Pardon Marie-J c'est parti avant que je ne corrige .........mes fautes
Répondre
Q
2 fautes, ce n'est pas bien grave.
G
Vu le déconfinement vendredi je suis allée à la campagne en plein air faire mes provisions dans une ferme et depuis je ne suis pas sortie , je suis très bien chez moi et au mieux je traverse ma rue, et je prends la clef des champs
La grande surface ce n'est pas mon truc et ça le sera encore moin
Ras le bol de grossir ces gros qui nous laverait au produit désinfectant
Quand à me faire asperger avant d'entrer dans une grande surface, je n'y suis pas prête du tout ,
Bonne soirée
Bise
Répondre
Q
On se demande s'il faudrait rentrer avec le chariot. Si oui, j'espère qu'ensuite il y aurait un sèche-linge.
Pour les courses chacun ses habitudes, Rose, et chacun ses raisons.