N° 2071 ) "Le Nord était sa région de cœur" : hommage au Général de Gaulle, 50 ans après sa mort

Publié le par Quinquine1159

La région Hauts-de-France célèbre, depuis janvier, la mémoire du “petit Lillois de Paris”.

Si le Général chérissait sa maison de Haute-Marne, il a toujours été fidèle à ses racines nordistes. Il était né le 22 novembre 1890 à LILLE.

La maison natale de Charles de Gaulle est le seul témoignage à Lille d'une maison bourgeoise de la fin du XIXème.

Maison natale

Maison natale

Charles de Gaulle a passé une grande partie de son enfance dans le Nord-Pas-de-Calais.     “Il revenait très régulièrement à Lille voir la tribu de ses cousins, comme il les appelait."

l'enfant de Gaulle

l'enfant de Gaulle

Depuis son enfance, Charles de Gaulle passe ses vacances sur la côte d’Opale : WIMILLE, WIMEREUX et WISSANT.

Une vue de la Côte d'Opale

Une vue de la Côte d'Opale

C’est à WISSANT que ses souvenirs sont les plus nombreux et on y voit encore trace de ses séjours. Pour Charles les grands espaces sont une source de réflexion et de liberté pour sa pensée. 

Villa louée
Villa louée

Villa louée

Puis Charles de Gaulle et Yvonne VANDROUX  se marièrent à CALAIS, à l’église Notre-Dame,   en 1920. ( détruite en septembre 1944, restaurée grâce à l’insistance d’Yvonne de Gaulle en 1973)

On reconnait le sol en pavés du Nord.

On reconnait le sol en pavés du Nord.

Comble du hasard, sa femme Yvonne passait également ses vacances à WIMEREUX. Les deux années qui suivirent leur mariage, ils y louèrent la villa Antoinette.

Trace de leur passage

Trace de leur passage

 Puis, il fait son service militaire. Sa première affectation était au  33e Régiment d’infanterie cantonné à ARRAS.

 Pour cet enfant de la Bourgeoisie lilloise, cette expérience fut un ancrage dans les Hauts-de-France. Ses camarades de chambre sont des ouvriers des mines du Pas-de-Calais, des paysans de la Thiérache, de l’Avesnois ou du Valenciennois, pour qui il s’attache.

Le patrimoine militaire de la ville ne manque pas de l’impressionner et particulièrement la citadelle de Vauban. 

Attablé au milieu d'eux

Attablé au milieu d'eux

 La Première Guerre mondiale a profondément marqué le jeune officier du 33e régiment d’Arras. Son expérience de la guerre sur le front picard fut importante dans la maturation de son analyse militaire et politique. 

En 1914, Lieutenant, il fut blessé en Belgique, à DINANT.

N° 2071 ) "Le Nord était sa région de cœur" : hommage au Général de Gaulle, 50 ans après sa mort
N° 2071 ) "Le Nord était sa région de cœur" : hommage au Général de Gaulle, 50 ans après sa mort

C’est dans le Bassin minier qu’en 1945 il appuie la "Bataille du charbon" pour mettre fin aux pénuries énergétiques que subit la France au lendemain du 2ème conflit mondial.

Au 33e Régiment d’infanterie d’Arras, en côtoyant des hommes de tous milieux sociaux, il avait pris conscience des difficiles conditions des ouvriers et cela sera l’élément emblématique de sa politique sociale d’après-guerre. 

Et à l'été 46, la production a retrouvé son niveau d'avant-guerre.

Et à l'été 46, la production a retrouvé son niveau d'avant-guerre.

Son fils Philippe de Gaulle disait que lorsque de Gaulle parlait aux Français, c'est aux gens du Nord qu'il pensait, parce que ceux-ci étaient le plus proches de sa culture.

Témoignage de l'attachement du Général à sa région natale, il a gardé “jusqu'à la fin de sa vie” une lampe de mineur que lui avaient offert des mineurs de la région.

En 1959, c'est arrivé avec une combinaison à sa taille, qu'il descendit au fond de la mine de charbon d'Haillicourt.

Au coeur de la mine de charbon
Au coeur de la mine de charbon

Au coeur de la mine de charbon

Jusqu’à la fin de sa vie, lors de séjours familiaux à CALAIS, Charles de Gaulle s’évada le temps de longues promenades sur les plages entre SANGATTE et le CAP BLANC-NEZ, entre WISSANT et le CAP GRIS-NEZ.

 Pour Charles les grands espaces sont une source de réflexion et de liberté pour sa pensée. 

de grands espaces sur la côte d'Opale

de grands espaces sur la côte d'Opale

L'année de Gaulle célébrée depuis janvier, va déborder légèrement sur 2021, puisque plusieurs événements ont été annulés à cause de l'épidémie de coronavirus. Un salon du livre consacré au général aura lieu normalement en janvier.

                              ( Source France-Bleu Nord )

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Remarquable article qui traite en profondeur un sujet combien difficile. En avance sur l'esprit du temps il avait compris que la décolonisation était là. Et qu'il fallait en tenir compte, la réalité qu'on le veuille ou non s'imposait à tous. Quant à l'Algérie il y a eu des erreurs des deux cotés. Le "Grand Charles" tout en étant très conscient de la situation des "pieds noirs", avait d'autres ambitions pour la France et ne voulait plus que le pays traine l'affaire algérienne comme un boulet. Mais il aurait du privilégier une solution comparable à celle de l'Afrique du Sud qui a su garder "l'élite blanche" qui pouvait seule entrainer le peuple "noir" à progresser dans un pays dirigé par des noirs. Aït Ahmed un des leaders de l'indépendance, l'avait bien compris et dit dans une interview. Ce ne fût pas le cas pour l'Algérie. Après l'indépendance l'esprit de revanche et un pseudo gouvernement mené par le FLN n'a pas su voir que l'avenir de l'Algérie était dans le maintien des européens sur son sol. De l'autre coté, lourde responsabilité de certains pieds noirs en essayant de soulever les européens avec l'OAS, l'Organisation de l'Armée Secrète. Echec en commettant des attentats en métropole dont certains particulièrement affreux. De Gaulle sut tenir la barque dans cette tempête.
Répondre
Q
Là, de Gaulle (et toi) sont bien loin du Nord . Tu évoques la pierre d'achoppement du Général. Néanmoins cet enfant du Nord a eu un destin hors du commun. Je te sais passionné par l'Histoire.
J'aime bien quand les gens n'oublient pas leurs racines et ce fut son cas. Tout plait quand on est enfant.
Mais sauf quand on est enfant, on ne peut pas plaire à tout le monde . Merci de le montrer ici.
G
Comme tout en chacun, il n'était sûrement pas parfait mais je l'aimais vien ce Président
Il avait une voix qui m'a marquée dans ma jeunesse ...
Bravo pour ton article
Bonne soirée Marie-J ainsi qu'à Noël
Répondre
Q
Mon mari le vénère. Je ne connais pas assez ses hauts faits de guerre, mais son "Paris libéré", il l'avait bien mérité. Sa stature et sa voix ont sûrement contribué à la sympathie qu'on avait pour sa Présidence.
Des lointains cousins pieds-noirs ne veulent pas en entendre parler parce qu'il a bradé l'Algérie leur pays.
comme quoi on ne fait jamais plaisir à tout le monde.
G
Bel article sur les regionss de mon enfance
Je pense qu'il aimait beaucoup le Nord Pas de Calais
Répondre
Q
Plus que je ne l'imaginais ! Les vacances marquent toujours un enfant. J'ignorais son admiration pour les mineurs de fonds. Il m'est encore d'autant plus sympathique.