N° 2074 ) Des bébés covid à la maternité de VALENCIENNES

Publié le par Quinquine1159

N° 2074 ) Des bébés covid à la maternité de VALENCIENNES

Ambre a vu le jour avec deux mois d’avance, et passé trois semaines dans le service de néonatalogie du centre hospitalier de VALENCIENNES.

N° 2074 ) Des bébés covid à la maternité de VALENCIENNES

Rentrée chez elle «Elle allait très bien». Mais dès le lendemain, la fillette réclame, geint, prend moins le sein, perd du tonus.

N° 2074 ) Des bébés covid à la maternité de VALENCIENNES

Retour à l'hôpita,l car elle devient cyanosée et commence à faire apnée sur apnée. Un test : Ambre est atteinte du Covid, elle va être mise à l'isolement.

N.B: Photo prise sur le net : ce n'est pas Ambre.

N.B: Photo prise sur le net : ce n'est pas Ambre.

Sa maman ne pourra plus la voir.

N° 2074 ) Des bébés covid à la maternité de VALENCIENNES

Ambre est désormais sortie de réanimation et sevrée d'oxygène.

Elle est confinée dans une chambre avec sa maman. 

N° 2074 ) Des bébés covid à la maternité de VALENCIENNES

Son papa ne peut pas la voir; heureusement il y a la visioconférence.

N° 2074 ) Des bébés covid à la maternité de VALENCIENNES

Les deux parents pensent qu'il n'y a que dans le service de néonatalogie qu'Ambre a pu attraper ce virus.

Pourtant un protocole très strict a été mis en place dès le début du confinement.

 

N° 2074 ) Des bébés covid à la maternité de VALENCIENNES

Les consultations préparatoires à l'accouchement sont annulées. Un suivi est prévu par téléphone tous les deux jours.

N° 2074 ) Des bébés covid à la maternité de VALENCIENNES

Un questionnaire et un test sur le covid sont sollicités auprès des femmes enceintes qui se présentent.

( Dessin de Jonathan Cesare, artiste embauché pour faire un reportage à  l'hôpital de VALENCIENNES )

N° 2074 ) Des bébés covid à la maternité de VALENCIENNES

L'équipe s'est réorganisée pour pouvoir réaliser des césariennes à 800 mètres de là. 

Manon est née très tôt par césarienne, à 25 semaines. Sa maman se sent très protégée.

N° 2074 ) Des bébés covid à la maternité de VALENCIENNES

Les visites sont interdites. Et d'ailleurs les soignants en constatent les bénéfices : les mamans sont moins fatiguées, l'allaitement fonctionne mieux, le rythme des bébés est moins perturbé. On évite ainsi des passages multiples, des allers-retours avec l'extérieur.

Le pédiatre, docteur chef du service de néonatalogie et chef du pôle mère-enfant, dit par ailleurs : 

" Il y a eu une organisation avec les autres établissements des Hauts de France, parce que les parents commençaient à faire leur "benchmark" pour choisir où ils allaient accoucher en fonction de la souplesse des mesures."

N.B:N.B: Le "benchmark" désigne une technique de marketing visant à observer les performances d'un autre, à comparer et à analyser les performances ou services concurrents, en vue d'optimiser le choix. Le "benchmark" désigne une technique de marketing visant à observer les performances d'un autre, à comparer et à analyser les performances ou services concurrents, en vue d'optimiser l'équivalent.

comparer

comparer

    Source : le Figaro du vendredi 20 novembre (page scientifique) par Soline ROY envoyée spéciale à VALENCIENNES -reportage A VALENCIENNES à l'heure du COVID 5/6-

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
C'est un nouvel épisode bien triste causé par ce virus. Et qui nous rappelle que le maximum de précautions sont à prendre par le maximum de personnes qui ont été plus ou moins proches de la maman et se son bébé. Et qui me rappelle des épisodes de l'été passé où les personnes aux professions bien assises ayant fait des études supérieures étaient dans le déni de cet épidémie. Puissent la mère et l'enfant se rétablir, ne pouvant pas m'empêcher dans mon esprit de faire un rapprochement avec Jésus et la Vierge Marie. Que l'esprit de Noël apporte à ce jeune couple le bonheur d'être tous réunis.
Répondre
Q
Vraiment je trouve désolant de mettre un enfant au monde en cette période de virus qui court. On doit être doublement inquiet pour lui. La Vierge Marie, puisque tu l'évoques, a su en voyant son fils sur la croix, qu'être mère c'est souffrir.
L'enfant n'aura aucun souvenir de ce début de vie dans de telles circonstances, heureusement et il sera vraisemblablement moins atteint qu'un adulte. J'ai confiance.
J
Merci pour le partage :) au plaisir de vous voir sur mon blog. https://jouet-matheo.blogspot.com/
Répondre
Q
Bien vu votre blog.
G
C'est bien triste
Ce bébé n'a dont pas été testé avant la sortie de la maternité
Curieux en cette période
ça pose question
Bonne soirée Marie-J
Répondre
Q
Chère commentatrice,
C'est une question que je ne m'étais pas posée et je ne sais qu'en penser. Je poserai la question à mon médecin: "teste-t-on tous les bébés qui naissent maintenant en milieu hospitalier ?" Mais dans ce cas, le bébé était resté plusieurs semaines en milieu hospitalier.
Teste-t-on à leur sortie les personnes qui sont opérées, alors qu'on les teste à leur entrée ?
Intéressant de partager avec toi des idées, des horizons entr'ouverts. Merci.
A bientôt