N° 2136 ) Un nom de famille effacé des registres

Publié le par Quinquine1159

A La THIEULOY ( Pas de Calais), inutile de chercher, dans la rue du Calvaire, la maison où est né Robert-François DAMIENS. Elle fut rasée. Ses occupants bannis. Ce nom fut interdit à ses parents et ses descendants ne purent plus le porter. Sort réservé à ceux dont on veut faire disparaître toute trace. Robert-François DAMIENS comptait parmi ces gens-là et avait été sévèrement condamné.

 

N° 2136 ) Un nom de famille effacé des registres

Le 5 janvier 1757, à Versailles, il s'était précipité sur le roi Louis XV et lui avait porté un coup de couteau à la poitrine. Le roi s'en était remis.

Robert-François DAMIENS a été le dernier condamné de l'Histoire à mourir par écartèlement.

 

N° 2136 ) Un nom de famille effacé des registres
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
La punition, terrible, se voulait à la hauteur de l'acte criminel : le régicide, le roi étant le représentant de Dieu sur terre, du moins en France. Avant que son corps ne fût rompu par écartèlement, le condamné dénudé avait ses membres attachés à quatre chevaux de trait. Ce supplice existait aussi pour questionner les criminels, les 4 membres étant attachés à des cylindres qui les tiraient progressivement. L'écartèlement fut aboli par le Code pénal du 25 septembre 1791. Mais ne pas trop s'étonner de cette cruauté et du "plaisir" que prenait la populace à y assister. Rappelons-nous le public regardant les files de guillotinnés sous la Révoultion Française. Des dames, appelées tricoteuses, étaient friandes du spectacle. L'âme humaine a souvent un mauvais fond : Qu'en est-il de ces jeunes et moins jeunes qui "crucifient" certains de leurs camarades, filles ou garçons, sur les réseaux sociaux ? Et qu'en est-il des décapitations faites par des demeurés islamiques ? Des actes de barbarie.
Répondre
Q
Je crois comprendre qu'on appelait ces spectatrices "tricoteuses" parce qu'elles venaient au "spectacle" avec leur tricot. C'est donc qu'il durait un certain temps. Pour la guillotine pas bien longtemps, c'est donc qu'il y avait plusieurs candidats. <br /> Oui moi aussi je pensais qu'aujourd'hui encore il y a bien des actes cruels. Mais je pensais surtout aux films avec des scènes épouvantables, sans penser aux djyadistes, mais c'est malheureusement vrai.
C
Je ne connaissais pas son histoire ... mais sa mort reste terrible et dramatique pour tous, je ne comprends pas que des gens puissent assister à un tel supplice à cette époque là .<br /> Une histoire de notre région que l'on connait peu !<br /> Je te souhaite une belle semaine, le soleil a l'air de vouloir nous offrir quelques rayons ! Bonne journée ! nicole
Répondre
Q
Merci Nicole de ta visite et de ton souhait. Tant mieux si vous avez du soleil, parce que d'après la télé ( je regarde toujours le temps du Nord et d'ailleurs c'est celui de notre fils) c'est bien mouillé.<br /> A l'échafaud il y avait toujours des spectateurs, ils n'avaient pas la télévision. Mais à la télé, c'est "pour de faux" comme disent les enfants.<br /> Amitiés de blogueuses
G
Je viens de lire toute son histoire sur google <br /> oUPS terrible cette fin ...<br /> Bonne nuit
Répondre
Q
Bonjour Rose,<br /> Toucher au roi, c'était grave ! Heureusement cette façon de torturer n'existe plus. <br /> Je m'intéresse aux noms de famille et j'ignorais qu'on ait pu en supprimer un.<br /> Bonne continuation: il fait froid chez vous.