N° 2174 ) Jérémy Moncheaux, les fusains dans le cambouis

Publié le par Quinquine1159

Les mineurs: des hommes dont les histoires noircissent les carnets de croquis de Jérémy MONCHEAUX .

N° 2174 ) Jérémy Moncheaux, les fusains dans le cambouis
N° 2174 ) Jérémy Moncheaux, les fusains dans le cambouis

Au "joyeux", au "beau", le dessinateur Jérémy MONCHEAUX préfère "la crasse", le "cambouis".

le terril omniprésent dans la tête du mineur

le terril omniprésent dans la tête du mineur

La symbolique du poids de la terre, de l'écrasement par celle-ci est ici remarquablement retransmise.

Ce dessin fait partie d'une fresque murale baptisée: " Sous les terrils les hommes". Elle a fait l'objet de plusieurs expositions dans les Hauts de France.

N° 2174 ) Jérémy Moncheaux, les fusains dans le cambouis

Le " noir" c'est celui du monde ouvrier où Jérémy MONCHEAUX, de Saint Vaast en Cambrésis (59188), a grandi.

Jérémy Moncheaux

Jérémy Moncheaux

Outre la justesse des évocations, on peut apprécier la qualité du dessin des carnets dédiés aux mineurs, dont le seul horizon était le chevalet de la mine.

N° 2174 ) Jérémy Moncheaux, les fusains dans le cambouis
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Ce peintre trop méconnu a si bien ressenti la dureté du labeur des mineurs de fond ... tu lui rends un bel hommage pour ses oeuvres. Bonne soirée Quinquine ! Amicales pensées de mon coin ch'ti ! Nicole
Répondre
Q
Merci Nicole de me trouver bienveillante mais quoique éloignée du milieu des mineurs de fond, j'ai petit à petit dans ma vie, pris conscience de la pénibilité de leur vie. <br /> Quant aux dessins et peintures, j'y suis toujours sensible. Et ici c'est remarquable de finesse et de justesse dans l'évocation. Oui, parce que celle-ci part du ressenti, comme pour l'alléger, s'en décharger.<br /> Amitiés à toi. J'ai toujours une pensée émue pour mon Nord et notre fils qui y habite.
G
Un crayon juste très évocateur de la dure vie des mineurs de fond. J'ai particulièrement apprécié le terril une des pensées permanentes du mineur. Rxcellent travail de recherche.
Répondre
Q
Merci. L'existence de ces dessins m'a été révélée par un titre du journal "La Voix du Nord". Ensuite, je n'ai eu qu'à aller sur Google chercher cet auteur et , quand ses dessins me sont apparus, j'ai immédiatement pensé à diffuser leur existence. Car j'aime beaucoup leur symbolique. On voit que c'est quelqu'un qui a souffert du poids de la mine de charbon.<br /> Merci de ton passage ici et bonne continuation sur Internet !
G
J'ai apprécié <br /> Bonne journée Marie-J
Répondre
Q
Oui moi aussi, Rose. J'espère que la rentrée s'est bien passée pour ton petit-fils qui a peut-être changé de contexte.