Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il assumait difficilement sa belle gueule ( N° 1.024 )

Publié le par Quinquine1159

Eddy est né en Picardie " au milieu de nulle part ". Les habitants du village se moquent de ses allures efféminées. Adolescent, il est agressé pas ses camarades de son collège, à AMIENS: " C'est toi, le pédé ? " Ils l'ont surnommé EDDY BELLEGUEULE.

Il subit et aspire à devenir normal.

L'ado aux goûts, différents de ceux des autres jeunes de son village.

L'ado aux goûts, différents de ceux des autres jeunes de son village.

Les difficultés d'Eddy n'ont pas commencé à l'école. Dans son espace social la misère prospère, le chômage, l'inculture, le racisme, l'alcoolisme.

Eddy rejette la classe ouvrière familiale et s'adonne aux études, dans une fuite éperdue. Un Bac section théâtre lui ouvrira la porte du salut.

Un art qui lui convient: le théâtre

Un art qui lui convient: le théâtre

Eddy est le héros d'un roman intitulé: " En finir avec Eddy Bellegueule ".

C'est un livre bouleversant, unanimement reconnu comme " la révélation de la rentrée 2014 " ( Le parisien ) . Un fils d'ouvriers fuit ses origines, pour devenir lui-même. Une émission sur France Culture y a détaillé l'étude de la construction des identités, des mécanismes d'infériorisation et de la logique de reproduction sociale.

aux editions du Seuil, livre de 220 pages, en vente à 17 euros

aux editions du Seuil, livre de 220 pages, en vente à 17 euros

Le titre est énigmatique, il faut attendre les dernières pages pour le comprendre.

Deux écritures dans ce livre: celle du narrateur et celle du peuple, souvent vulgaire.

Tenir ces deux registres de langage, imbriqués, est une prouesse littéraire.

L'auteur, Edouard LOUIS, est né en 1992, en Picardie. C'est son premier roman, mais pas son premier livre.

Eddy, Edouard ?

( info le Nouvel observateur du 11 / 01 / 2014 )

Edouard LOUIS, une belle gueule, n'est pas tendre avec son Nord d'origine.

Edouard LOUIS, une belle gueule, n'est pas tendre avec son Nord d'origine.

Partager cet article
Repost0

Au Royaume des Ch'tis ( N° 1.023 )

Publié le par Quinquine1159

En 2014, la date est respectée. Le dimanche 5 janvier, environ 80 Ch'tis du Narbonnais se retrouvèrent à PORT-la-NOUVELLE, pour élire Reines et Rois.

Nous avons trouvé les fèves.

Nous avons trouvé les fèves.

Cela me plait bien.

Cela me plait bien.

Je choisis mon mari pour Roi.

Je choisis mon mari pour Roi.

Je choisis ma femme pour reine;

Je choisis ma femme pour reine;

Je suis émue.

Je suis émue.

Davantage de Reines que de Rois, mais apparemment certain(e)s préférèrent la République. Car 4 galettes n'ont sûrement pas suffi à rassasier 80 personnes.

Partager cet article
Repost0

Me v'là candidate à ARMENTIERES ( N° 1.022 )

Publié le par Quinquine1159

Danièle HAMIDOU-DUCATEL, 66 ans, retraitée, mère de l'humoriste Dany BOON, est candidate aux Municipales de 2014, à Armentières (Nord).

Cette Armentiéroise depuis toujours dit n'appartenir à aucun parti politique et s'être engagée par bon sens, pour la seule réussite de sa ville.

Armentiéroise, veuve d'un Kabyle, ex-boxeur devenu camionneur

Armentiéroise, veuve d'un Kabyle, ex-boxeur devenu camionneur

Le numéro 1 de la liste U.M.P. sur laquelle Danièle est numéro 2, dit d'elle :

" On échange beaucoup sur la ville. Cela s'est fait naturellement. Elle aime sa ville, avant tout. Elle est très vigilante et a plein de bon sens. Elle a fait tout le travail pour le fonds documentaire. Ceux qui la connaissent savent qu'elle est très fidèle en amitié et qu'elle est humainement exceptionnelle. "

Me v'là candidate à ARMENTIERES ( N° 1.022 )
Partager cet article
Repost0

Et pendant ce temps-là... ( N° 1.021 )

Publié le par Quinquine1159

Ce n'était pas la Méditerranée. C'était plutôt l'Atlantique. En tout cas pour la bière.

Les deux " CASABLANCA " ne furent quand même pas pour cette Ch'tie .

Les deux " CASABLANCA " ne furent quand même pas pour cette Ch'tie .

Pas très fortes ces bières embouteillées au Maroc. C'est plutôt le soleil qui a cogné.

Mais que peut bien vouloir signifier le nom de celle ci-dessous ?

On a pris la FLAG, cette fois. Pour goûter aux spécialités locales.

On a pris la FLAG, cette fois. Pour goûter aux spécialités locales.

Après recherches, l'expression "en flag", est une abréviation pour "en flagrant délit" !

Ou, venant du mot anglais "flag" qui se traduit par "drapeau" , un sens figuré serait : " devenu fatigué"....

Ah oui !

Partager cet article
Repost0

Encore temps ( N° 1.020 )

Publié le par Quinquine1159

Le temps, oh le temps !

Il est comme le bonheur dans le pré de Paul FORT, par-dessus la haie, il a déjà filé.

Et l'autre temps ? A l'identique de cette image, que j'ai choisie pour mes ami(e)s du blog, du Nord et d'ailleurs, car il peut pleuvoir partout, il y a toujours des nuages partout. Mais je souhaite à chacun(e) qu' après une pluie, en 2014 vienne toujours un arc - en- ciel.

Bleu du ciel, blanc des nuages, couleurs de l'arc-en-ciel, voyez tout en couleurs !

Bleu du ciel, blanc des nuages, couleurs de l'arc-en-ciel, voyez tout en couleurs !

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2