Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Spectateurs ou téléspectateurs ( N° 1.049 )

Publié le par Quinquine1159

Les spectateurs qui étaient allés au cinéma, voir " Bienvenue chez les Ch'tis " avaient leurs raisons. Soit, ils voulaient voir un film comique.

Affiche explicite

Affiche explicite

Soit, ils étaient du Nord de la France et savaient que leur région en seraient le sujet.

Line Renaud , mère de Biloute

Line Renaud , mère de Biloute

Soit, ils aimaient le jeu de Dany Boon ou Kad Merad ou d'autres acteurs.

Toute l'équipe ira au restaurant avec Dany.

Toute l'équipe ira au restaurant avec Dany.

Les téléspectateurs qui ont regardé le film sur la 1ère chaîne, dimanche soir, étaient autrement motivés.

Ou ils avaient vu le film au cinéma et voulaient le revoir.

Scène culte: ils ont emmené le sudiste à " l'baraque à frites ".

Scène culte: ils ont emmené le sudiste à " l'baraque à frites ".

Ou ils ne l'avaient pas vu, mais en avaient tellement entendu parler, qu'ils se sont laissés faire.

Il faut voir leurs commentaires sur le Net ! De deux sortes bien évidemment.

Nous en citons quelques-uns:

" J'ai pas compris que ce film ait fait autant de succès. C'est con. "

L'accueil de l'épouse  par les Ch'tis vaut pourtant la comédie italienne !

L'accueil de l'épouse par les Ch'tis vaut pourtant la comédie italienne !

Autre commentaire :

" Des demeurés qui avaient déjà vu ce film au cinoche, ont revu cet absolu navet."

" Accueillir les facteurs en tournée " serait donc plus bête que recueillir un chien abandonné ???

" Accueillir les facteurs en tournée " serait donc plus bête que recueillir un chien abandonné ???

Nous nous bornerons à celui-ci :

" Comment peut-on trouver plaisir à regarder de telle âneries ? "

Savoir se moquer de la misère d'un coron minier, c'est de la comédie, monsieur .

Savoir se moquer de la misère d'un coron minier, c'est de la comédie, monsieur .

Voyons maintenant des " pour " le film :

" Moi, je trouve ce film sympa et il montre bien la convivialité des gens du Nord."

Ils ont transformé le préjugé  de Kad, en lui démontrant le plaisir autour des frites.

Ils ont transformé le préjugé de Kad, en lui démontrant le plaisir autour des frites.

Tout sera dit dans ce commentaire :

" Si vous n'avez regardé que 20 minutes, çà explique que vous n'ayez pas compris le film."

Il y a bien une étude des situations dans ce film.

Il y a bien une étude des situations dans ce film.

Et nous finirons avec cette personne qui écrit :

" C'est classique ! Laissons braire ceux qui ne comprennent jamais grand'chose, ceux qui sont sans humour, sans notion d'histoire régionale."

Ce correspondant a compris l'étude sociologique de " Bienvenue chez les Ch'tis ", dans laquelle le réalisateur décrit les travers et les qualités des Nordistes. Ces derniers ont bien loué Dany BOON, pour les avoir réhabilités.

Selon Médiamétrie, 41,4 °/° du public ( 11 millions de téléspectateurs ) avait choisi de regarder ce film, dimanche soir.

On ne peut pas plaire à tout le monde !!! Cela aurait fait trop de monde ...

Partager cet article
Repost0

Benvenuti al Nord ( N° 1.048 )

Publié le par Quinquine1159

Il s'agit de la suite de " Benvenuti al Sud ", créé en 2010, ce film italien, tourné en Italie par un réalisateur italien, avec des acteurs italiens, en pensant fortement à " Bienvenue chez les Ch'tis ".

L'opposition nord-sud étant fortement ancrée en Italie, le succès était à exploiter dare-dare.

Donc en 2012, un producteur italien, avec les mêmes acteurs italiens, sort la suite de la première comédie et donne cette fois, " Benvenuti al Nord ".

Affiche du film italien, deuxième " Benvenuti ".

Affiche du film italien, deuxième " Benvenuti ".

Dans la botte italienne, une mutation dans le nord et ses grandes villes, a longtemps été la seule solution au chômage et à la pauvreté.

La musique des rues est un art ou une nécessité en italie.

La musique des rues est un art ou une nécessité en italie.

L'auteur a une vision complète des contrastes nord-sud de son pays. Il a l'ambition de réaliser une invitation à l'unité nationale. Il souhaite parler de la tolérance, en utilisant l'ironie, pour apaiser les tensions régionales.

Il se moque gentiment des manies et habitudes des gens de Milan.

Repas à la sauce italienne, qui n'est pas sans rappeler les frites-fricadelles de "Bienvenue chez les Ch'tis"

Repas à la sauce italienne, qui n'est pas sans rappeler les frites-fricadelles de "Bienvenue chez les Ch'tis"

Les histoires se ressemblent. La famille est séparée. Les appels téléphoniques rassembleront-ils les conjoints ?

Dans la famille (avec un enfant comme....), on est pourtant heureux de se retrouver sur le sable chaud

Dans la famille (avec un enfant comme....), on est pourtant heureux de se retrouver sur le sable chaud

La brune italienne

La brune italienne

Une scène à la gare évoquera vraiment le film français, quand on voudra le rapprochement mari et femme et surtout faire découvrir à l'autre les charmes d'une région inconnue.

Tentative de persuasion: " Veni ! "

Tentative de persuasion: " Veni ! "

D'après le journal "le Parisien" du 12 février 2012, le succès transalpin est tel que les producteurs penseraient à faire un 3ème " Benvenuti ". On ne sait pas où ! Mais on prendrait les mêmes et on recommencerait.

En cela, ils auraient plus d'audace qu'en France, car pour le moment Dany Boon sursoit à un deuxième volet, qu'il devrait appeler " Bienvenue dans le Sud " !

Partager cet article
Repost0

Mardi-Gras ( N° 1.047 )

Publié le par Quinquine1159

Mardi-Gras,

T'en vas pas !

Chez nos Ch'tis,

Je vous le dis:

On n'a pas mis nos habits,

On n'a pas ri.

Avec la clique, il est parti.

Avec la clique, il est parti.

Il gît.

Tant pis.

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2