Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A midi, ce fut le dernier coup pour Christian et le premier coup pour une Nordiste ( N° 1515 )

Publié le par Quinquine1159

Une «  émission extraordinaire qui rentrera dans l’histoire » ! Voilà comment Jean-Luc Reichmann, le présentateur des « Douze Coups de midi », a réagi, ce samedi midi, à l’élimination de Christian Quesada lors de sa 193e  participation. L’auteure de ce coup de théâtre ? Une Nordiste, Claire Cathelain. La trentenaire s’est d’ailleurs presque excusée auprès du champion : «  Je suis tellement désolée pour vous !  », l’entend-on répéter à plusieurs reprises à la fin de l’émission.

Après 192 victoires, plus de 6 mois de résistance, Christian a perdu.

Après 192 victoires, plus de 6 mois de résistance, Christian a perdu.

 

Ce revirement dans l'émission met un coup de projecteur sur une Lambersartoise, maman d’une petite fille de 7 ans, candidate à Lambersart lors des dernières élections municipales, présidente de la garderie du quartier de Canteleu, et qui a repris l’an dernier, à 29 ans, des études de droit à Lille II afin de de devenir juriste. C’est la deuxième émission de télé à laquelle participe Claire. Après « Au Secours mon chien fait la loi », en 2005 sur M6, cette fois-ci, c’est elle qui a fait la loi aux « 12 coups de midi ».

La Lambersartoise Claire Cathelain, nouvelle étoile des 12 coups de midi

La Lambersartoise Claire Cathelain, nouvelle étoile des 12 coups de midi

Une victoire à l'arraché. «  Sur le moment, je n’en revenais pas, nous a raconté Claire, ce samedi après-midi, au téléphone. Je n’arrivais pas à croire que je l’avais battu !  » D’autant que la Lambersartoise, passionnée de jeux de culture générale, est une fidèle de l’émission de TF1 : «  Je la regarde souvent et Christian, c’était un candidat que je suivais depuis le début, l’été dernier !  »

Tout le monde connaissait Christian. A Claire maintenant de "tenir".

Tout le monde connaissait Christian. A Claire maintenant de "tenir".

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

On rigole, mais ce n'est pas drôle ( N° 1513 )

Publié le par Quinquine1159

Le Nord est à rude épreuve et serai-je sans coeur de rire avec Jano qui envoie ce dessin:

Apparemment tu ne t'es pas fait mal, car tu rigoles.

Apparemment tu ne t'es pas fait mal, car tu rigoles.

Amis Ch'tis, pardonnez-moi. Je me souviens très bien de certains hivers enneigés, d'un jour de l'an où j'ai dû aller souhaiter la "Bonne année" à  mon institutrice avec des précautions n'ayant pas de patins à glace ! Je me souviens d'un retour sur l'autoroute A1 dans un brouillard à couper au couteau. Je me souviens des tuyaux d'arrivée d'eau qu'il fallait emmitoufler. J'ai eu des gerçures. Avec une température très basse, le givre recouvrait quelquefois les carreaux de ma chambre sans chauffage.  On allumait la couverture électrique chauffante un peu avant de se coucher. Et on se déshabillait en bas devant le poêle à charbon, avant de monter à l'étage pour la nuit.

Voilà pourquoi j'ai pris la retraite au soleil, mais amis Ch'tis, je compatis avec votre dur mois de janvier 2017.

Publié dans Région

Partager cet article
Repost0

Y aura-t-il des reines chez les Ch'tis exilés dans le sud ? ( N° 1512 )

Publié le par Quinquine1159

Mais oui, chaque année depuis la création du "P'tit Quinquin du Narbonnais", on s'y régale de la galette. Donc, les adhérents présents découvrent leurs reines et leurs rois. Cette année, ils auront du retard, car c'est le dimanche 22 janvier que Port-la-Nouvelle les accueillera.

Ils ont été prévenus.

Ils ont été prévenus.

En cas d'exiguïté des parts de galette, un repas a même été programmé ! Avant le dessert, intégration oblige, le menu annonce une spécialité de la cuisine espagnole : une "fideua", genre de paëlla où le riz est remplacé par des pâtes.

Il faudra du cidre pour bien digérer ! 

photo du net

photo du net

Publié dans Association

Partager cet article
Repost0

Tout le monde pourrait être réchauffé ! ( N° 1511 )

Publié le par Quinquine1159

Aujourd'hui, où courent la Dunkerquoise comme la Narbonnaise ?

Gros rabais ! Si  elles pensent partir en voyage !

Gros rabais ! Si elles pensent partir en voyage !

Les Dunkerquois comme les Narbonnais courent aussi, parait-il. Ils ont leurs rayons : ordinateurs, smartphones, bricolage.. 

Alors, haro sur celui qui a osé écrire cette phrase ci-dessous:

  Tout le monde pourrait être réchauffé ! ( N° 1511 )

Publié dans lifestyle

Partager cet article
Repost0

Pour les Rois Mages, sacré parcours jusqu'à Narbonne ( N° 1510 )

Publié le par Quinquine1159

Sheila chantait " Comme les Rois Mages en Galilée qui suivaient l'étoile du berger .."

En ces nuits de quasi pleine lune ( le 12 ) et de ciel dégagé, on voit bien l'étoile du berger. Pas étonnant donc qu'hier dimanche, les Rois Mages soient arrivés à Narbonne, en l'église Saint Bonaventure.

Entrée applaudie. Eglise vivante.

Entrée applaudie. Eglise vivante.

L'église était pleine. Mobiles et public divers: les fidèles des dimanches habituels, les enfants attirés par l'annonce de distribution de friandises et par la magie de la croyance en quelque chose d'inaccessible, ou bien les amateurs de reconstitutions théâtrales, ou tout simplement des curieux d'une église qui bouge, ou encore des supporters de Narbonnais célèbres à voir dans un rôle insolite ...

Les frères franciscains ont une idée dynamique de la foi à transmettre. La presse locale a relaté l'évènement. Pourquoi pas de la "com" !

Après la grand'messe, les Mages étaient devant l'autel, face à la foule crédule ou incrédule.

Après la grand'messe, les Mages étaient devant l'autel, face à la foule crédule ou incrédule.

Les 3 joueurs du Racing Club narbonnais avaient répondu " présents ", pour marquer l'Epiphanie en couleur.

Des boulangers de la ville  s'étaient prêtés volontiers au partage de leur savoir-faire. Car, outre le côté festif, un symbole fort était sous-tendu: celui de la générosité.

Devant l'église, des jeunes pages, porteurs des coffrets des Mages, en distribuaient les bonbons, et on se laissait volontiers tenter par une petite gourmandise. Merci,  car  " J'aime la galette..." pleine de sens à Narbonne.

Belle distribution. Beau partage. Une galette qui sort de l'ordinaire.

Belle distribution. Beau partage. Une galette qui sort de l'ordinaire.

Publié dans Région

Partager cet article
Repost0

Dany Boon présentait "Raid dingue" à Narbonne ( N° 1509 )

Publié le par Quinquine1159

"Raid Dingue". Un film de et avec Dany Boon, qu’on aime ou qu’on n’aime pas, cela reste toujours un événement. Il faut dire que l’acteur et réalisateur depuis  Bienvenue chez les Chtis  surfe sur une popularité incontestable. Alors, vendredi, devant le CGR de NARBONNE, le public, malgré le froid, a attendu DanyBoon et le premier rôle féminin de son film: Alice Pol, qui avait déjà tourné avec lui dans  Supercondriaque .

Dédicaces à Narbonne

Dédicaces à Narbonne

« Une comédie d’actions » « C’est avant tout un film de divertissement mais qui rend hommage aux hommes du Raid », confie Alice Pol.

« Cette fille, c’est Pierre Richard au féminin », déclare encore l’acteur, qui ponctue sa présentation d’anecdotes sur les bourdes, étourderies… du premier rôle féminin. Le public adore.

Dany Boon ne s’en cache pas, son film, coécrit avec Sarah Kaminsky, n’est pas sans les influences : « de Belmondo dans le Magnifique, de l’Inspecteur la Bavure avec Coluche, de Pierre Richard… » 

Comment pourrait-il en être autrement quand on évoque le Raid ? « J’avais ce scénario dans la tête depuis une dizaine d’années.Je voulais raconter l’histoire d’une femme, quelque peu maladroite, qui rejoint ce corps d’élite », poursuit-il. Et il semble que cette alchimie fonctionne à merveille.

Mais qui dit action, dit condition physique. Alice Pol et Dany Boon ont donc suivi des entraînements intensifs, avec un coach sportif. Au menu : abdos, régime alimentaire, sport de combat… Hommage au Raid aussi « Lors de son premier entraînement avec son professeur de boxe, Alice s’est assommée… » raconte Dany Boon, rires dans la salle « mais avec son propre poing », les rires s’intensifient plus encore, ce qui laisse entrevoir un film désopilant avec cette  Pierrette Richard !

L’acteur n’a pas manqué de rendre hommage aux hommes du Raid, il est d’ailleurs le parrain du Raid de Lille. « Vous avez des questions sur le film que vous n’avez pas vu ? », lance Dany Boon à la salle du CGR. Le public s’amuse avec l’acteur et les questions fusent « A quand la suite de Bienvenue chez les Chtis à Narbonne ? » Le couple arrivé de Montpellier, qui a fait étape à Narbonne, devait rejoindre Toulouse, promo oblige. Ce marathon promotionnel sera ponctué de quelque 200 rendez-vous de ce genre à travers tout l’Hexagone.

Affiche du film qui passe actuellement à Narbonne au CGR

Affiche du film qui passe actuellement à Narbonne au CGR

Publié dans Région

Partager cet article
Repost0

Petit bonheur du quotidien ( N° 1508 )

Publié le par Quinquine1159

J'ai reçu un voeu, celui d'avoir un petit bonheur au quotidien.  Pour aujourd'hui le petit bonheur est dans cette réception. 

Premièrement, l'envoi est amical. Il émane d'un couple de Ch'tis, retraités près de nous, adhérents de l'association " Le p'tit Quinquin" du Narbonnais.

Deuxièmement, la photo jointe est plus que jolie. C'est une composition très réussie, très évocatrice de la joie du nouvel an. Si vous me suivez, vous reconnaîtrez nos deux  amis passionnés de photographie, ayant participé à l'exposition de leur club à Canet d'Aude , sujet de l'article numéro 1482 de ce blog.

L'avenir leur appartient. L'art est un bonheur.

L'avenir leur appartient. L'art est un bonheur.

Recevoir un tel cadeau est doublement apprécié. Merci Danièle et Jean-Pierre.

Publié dans lifestyle

Partager cet article
Repost0

Pourquoi arrivent-ils si tard ( N° 1507 )

Publié le par Quinquine1159

On a dit que les Rois mages arrivaient d'Orient, ensuite qu'ils venaient d'Asie, d'Afrique et d'Europe. De là ou là, ils avaient de toutes façons, une grande route à faire pour aller à Bethléem, honorer l'enfant Jésus nouveau-né.   

Ils n'y arrivèrent donc que le 6 janvier. Cette année, on ne les rencontrera même que le dimanche 8 janvier ! Et puis ils n'allaient pas vite, car ils étaient chargés de cadeaux: de l'or pour Melchior, de l'encens pour Gaspard et de la myrrhe pour Balthazar. 

Comme disent les jeunes : MDR avec le dessinateur qui en a fait le dessin ci-dessous :

Les chameaux étaient ployés !

Les chameaux étaient ployés !

Partager cet article
Repost0

Que la route soit fleurie ! ( N° 1506 )

Publié le par Quinquine1159

Que la route soit fleurie ! ( N° 1506 )

           "Si la vie n'est qu'un passage, sur ce passage au moins semons des fleurs."                                                                                                        ( Michel de Montaigne )

Publié dans lifestyle

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2