Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Marcher avant la marche, c'est l'imaginer.... ( N° 1579 )

Publié le par Quinquine1159

Voici venu AVRIL. Voici venu le temps de se dérouiller. Amis, rendez-vous donc le samedi 8, à 8 heures 30, pour une rencontre de plein air. Les plus aguerris marcheront 2 heures et demie environ, sur 8 kilomètres, avec un dénivelé de 100 mètres. Ils éviteront les cailloux avec de bonnes chaussures. Ils découvriront  le sentier des capitelles et auront alors une vue sur les étangs de Leucate.

Bien s'équiper !

Bien s'équiper !

Une capitelle sur le chemin

Une capitelle sur le chemin

Vue sur l'étang

Vue sur l'étang

Certains préféreront se promener sur 3 kilomètres au bord des étangs, depuis la presqu'île de la Sidrière. Ils pourront dormir une heure de plus, car se retrouver à 9 heures 30 sera suffisant. Mais ils trouveront aussi des cailloux sur leur chemin.

La canne, c'est plus sûr !

La canne, c'est plus sûr !

Au bord de l'étang de Leucate, les flamants sont proches.

Au bord de l'étang de Leucate, les flamants sont proches.

Enfin, ceux qui ne peuvent pas ou ne veulent pas marcher iront, à 11 heures 30, à un apéritif en plein air, puis rejoindre les courageux et partager un repas au Moulin de Fitou. Je laisse imaginer le menu, avec des indices: on est dans le Sud, on connait le pistou, on préfère la patate douce à la pomme de terre et on mélange le mascarpone à l'amande.

Imaginez, marchez avant la marche....

"Je dors dans mes souliers."

"Je dors dans mes souliers."

Moulin devenu restaurant

Moulin devenu restaurant

Publié dans Association

Partager cet article
Repost0

Sabine analyse son élimination de Koh lanta ( N° 1578 )

Publié le par Quinquine1159

Le 18 mars, pour la deuxième semaine de Koh lanta 2017, Sabine la Lilloise a été éliminée. Elle a avoué (je cite): "J'au­rais préféré aller plus loin, mais je suis super contente et fière d'avoir parti­cipé. Par rapport au chal­lenge que je m'étais fixée, je suis en accord avec moi-même. Koh-Lanta est une expé­rience incroyable."

Elle analyse tout de même sur son sort : "Je n'ai pas déve­loppé d'af­fi­ni­tés parti­cu­lières, notam­ment avec Sandro, le leader de mon groupe. Je me suis mise un peu en retrait, c'est dans mon carac­tère, je n'ai donc pas eu de compli­cité parti­cu­lière avec les autres jaunes. Pour la cohé­sion, mes coéqui­piers ont préféré voter contre moi, plutôt que contre Maria qui avait pourtant  ralenti son équipe pendant l'épreuve de confort (...) Il ne faut pas être dans la rancoeur, c'est quand même un jeu. Je souhaite bonne chance à mes camarades qui iront loin dans l'aventure."

Sabine dans l'équipe des jaunes

Sabine dans l'équipe des jaunes

Interwievée par RTL, Sabine répondra.

- Dans ton équipe, tu étais la plus âgée, était-ce pour toi un handicap ?          

  "Non pas vraiment. En tout cas, pas sur le plan sportif et survie. Moi ça ne me dérange pas de ne pas manger et de dormir dans un endroit inconfortable. En revanche, si je n'avais pas d'affinités avec mes coéquipiers, c'est notamment à cause de notre grande différence d'âge. J'ai 53 ans et ils avaient tous autour de la trentaine. Je me sentais sur la sellette, mais de voir que tout le monde a voté contre moi, c'est dur. Je me suis pris une claque dans la tête. Je pense que j'avais les capacités pour rester plus longtemps."

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3