Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le vent d'ailleurs ( N° 1628 )

Publié le par Quinquine1159

Le vent d'ailleurs ( N° 1628 )

 Vous avez la tramontane, amis narbonnais. Vous avez le vent du Nord, amis des Hauts de France. Aujourd'hui, je viens à vous, portée par une brise bretonne. Quelques jours entre ARMOR et ARGOAT. J'ai voulu vérifier que les Bretons ont des chapeaux ronds ! 

Publié dans Région

Partager cet article

Repost 0

La Jeanne de Bruno Dumont ( N° 1627 bis )

Publié le par Quinquine1159

Le film " Jeanne " a été présenté à la Quinzaine des Réalisateurs, dans le cadre du Festival de Cannes 2017. 
 

Domrémy, 1425. Jeannette n’est pas encore Jeanne d’Arc, mais à 8 ans elle veut déjà bouter les anglais hors du royaume de France. Inspirée du Mystère de la charité de Jeanne d’Arc (1910) et de Jeanne d’Arc (1897) de Charles Péguy, la Jeannette de Bruno Dumont revisite les jeunes années d’une future sainte sous forme d’un film musical à la BO électro-pop-rock et aux chorégraphies signées Philippe Decouflé.

 

Des gloussements dans les rangs, des rires et, finalement, des applaudissements: la salle de la Quinzaine des réalisateurs n'est pas restée indifférente au nouveau film de Bruno Dumont, servi bien secoué. Porté par les folies à succès de Ma Loute(2016), le réalisateur nordiste se grise d'excentricité en s'inspirant de deux textes de Charles Péguy, Jeanne d'Arc (1897) et Mystère de la charité de Jeanne d'Arc (1910). Les dialogues, beaux et recherchés, sont essentiellement chantés. La Pucelle de Domrémy fait un tour de chant en gardant ses moutons. Des religieuses plus déchaînées que dans La Grande Vadrouille viennent en visite pour un numéro de head-banging (il s'agit de secouer la tête et les cheveux de bas en haut, comme les teigneux du heavy metal). Et bien, sûr, il y a des apparitions dans l'air...

Les religieuses déchaînées

Les religieuses déchaînées

Des visions, Bruno Dumont en a forcément eu beaucoup pour se lancer dans pareille aventure. Mais si elles sont délirantes, elles sont aussi très tenues, maîtrisées et mises en scène avec un superbe sens de l'équilibre, de l'harmonie. Le loufoque n'empêche pas le sérieux, et vice versa.

Le cinéaste dit avoir puisé cette liberté chez Péguy, qui s'autorisait tout et son contraire. Jeannette, l'enfance de Jeanne d'Arc est un vrai festival d'oxymores : le sacré et le trivial se confondent, le mystique et le comique s'unissent. Le résultat est un cinéma audacieux, très stimulant, qui déroute tout le temps et retient tout le temps l'attention. C'est sur le plan musical que le risque pris est le plus grand. Car Dumont et son compositeur ont choisi une ambiance du type Notre-Dame de Paris au Palais des Sports.

Autant dire que ce film ne vise pas une beauté facile. Mais en bataille !

Les "voix" se traduisent en chansons.

Les "voix" se traduisent en chansons.

Avec leur petit col claudine, elles ont fait sensation les demoiselles du Pas-de-Calais, les deux "Jeannette", sur la Croisette. L'enfance de Jeanne d'Arc ont emmené nos deux Nordistes sur le tapis rouge. "J'ai beaucoup de chance d'aller au Festival de Cannes, à la Quinzaine", sourit Lise Leplat Prudhomme, la jeune actrice. "Ca fait un peu peur, mais ça me plait !"
Elle préfère chanter : tant mieux, car le film est une comédie musicale, où les chorégraphies s'enchaînent. "Ce n'est pas facile de tourner, souvent on doit recommencer parce qu'il y a beaucoup de fous-rires", ajoute Jeanne Voisin. Une comédie musicale médiévale sur la Côte d'Opale... Encore une fois Bruno Dumont intrigue un peu et déroute, beaucoup. 

L'équipe est decendue à Cannes raconter un OVNI de cinéma et une bergère pas tout à fait comme les autres. "Il fallait garder la complexité", exlpique le réalisateur. "Les voir toutes les deux, voir Lise qui arrive, qui dit du Péguy, c'est extraordinaire ! Un petit corps qui dit des choses qu'on comprend à moitié... C'est beau quoi."

Ici dans le film, les jeunes actrices qui sont descendues au festival de Cannes

Ici dans le film, les jeunes actrices qui sont descendues au festival de Cannes

Après le marathon du Festival, elles retrouveront leurs classes, leur famille. Elles ne se quittent plus, telles deux soeurs. Deux coeurs réunis dans un même rôle...

 

Publié dans Région Nord

Partager cet article

Repost 0

Bruno Dumont, où on ne l'attend pas. ( N° 1627 )

Publié le par Quinquine1159

Rock, surréaliste, déjanté... Une nouvelle fois, Bruno Dumont le réalisateur nordiste va surprendre avec son nouveau film "Jeannette". Il y raconte les jeunes années de Jeanne d'Arc avant qu'elle ne devienne martyr.  "Il y a dans cette histoire ce que le spectateur sait déjà sur la fin tragique de cette jeune fille, et puis il y a la quête de mystique et le mythe. On retrouve dans ce texte une résonnance très actuelle sur la foi, la certitude de l’existence de Dieu, la peur de l’envahisseur, l’engagement", explique Bruno Dumont qui a adapté une pièce de théâtre

Le film est aussi un voyage musical, sur une bande originale d'Igorr et des chorégraphies signées Philippe Découflé. Au casting de ce long-métrage dont on ne connaît pas encore la date de sortie en salles : Lise Leplat Prudhomme, Jeanne Voisin, et Lucile Gauthier. Le film a été tourné sur la Côte d’Opale pendant cinq semaines, l'été dernier. 

Bruno Dumont, où on ne l'attend pas. ( N° 1627 )

Publié dans Région Nord

Partager cet article

Repost 0

JUIN, un mois particulier pour Hervé Ghesquières ( N° 1626 )

Publié le par Quinquine1159

Hervé Ghesquière est né en 1963 à LILLE. Il passe sa jeunesse à Marcq-en-Barœul. Il y est collégien et lycéen au lycée d'État mixte. Passionné de rugby il joue à l'Olympique Marcquois. Hervé Ghesquière est l'un des intervenants réguliers de la licence professionnelle Joris à l'Université de Valenciennes, diplôme qui forme au métier de journaliste reporter d'images.     (En son hommage, la promotion 2009-2010 a été rebaptisée « Promotion Hervé Ghesquière »).

Reporter en freelance, il couvre notamment les conflits en Croatie, en Bosnie, au Rwanda avant d'être recruté par France Télévisions en 2005. Après avoir travaillé pour le magazine Pièces à Conviction, il intègre le magazine Envoyé spécial en 2012.

En Afghanistan pour France 3, sans escorte afin de pouvoir interroger des habitants de la région, avec  son cameraman Stéphane, ils sont pris en otages le 30 décembre 2009 par un groupe de talibans. Un comité de soutien est  alors créé.

Affiche pour ne pas oublier les deux otages des talibans

Affiche pour ne pas oublier les deux otages des talibans

Les otages ont été libérés le 29 JUIN 2011 après 547 jours de captivité. Le gouvernement nie avoir payé une rançon mais plusieurs experts affirment le contraire et évoquent l'utilisation de fonds spéciaux. Dans Un président ne devrait pas dire ça..., livre d'entretiens publié en 2016, François Hollande affirme que la France a payé une rançon. Au total et malgré le silence de l'armée sur cette affaire, on dénombre la mort de neuf soldats lors des opérations visant à secourir le journaliste et son cameraman. Les Afghans ayant donné des informations et les membres des divers services ne sont pas cités.

Le reporter Hervé Ghesquières

Le reporter Hervé Ghesquières

 En 2015, il passe cinq mois en Bosnie-Herzégovine et découvre un pays marqué par la guerre, où le fonctionnement de l'État est bloqué par la division entre les trois communautés serbe, croate et bosniaque, et dont les blessures pourraient en faire la nouvelle poudrière de l'Europe. En novembre 2015, le Parlement européen annonce que le bilan définitif de la guerre de Bosnie est de quelques 99 100 morts, le seuil des 100 000 morts n'étant pas dépassé. Ce chiffre est le résultat d'études des sources médicales émanant d'hôpitaux et autres structures médicales, d'une étude démographique des communes de Bosnie-Herzégovine, et de sources sanitaires à propos des inhumations. Le conflit a aussi fait quelques 250 000 blessés, dont 55 000 blessés graves. Un film racontait ce conflit : " Au pays du sang et du miel". 

Affiche pour ce film sur la guerre bosniaque

Affiche pour ce film sur la guerre bosniaque

Hervé Ghesquières meurt le 14 JUIN 2017 à l'âge de 54 ans, des suites d'une tumeur au cerveau. Cet homme courageux a bien rempli une vie trop courte. Le mois de JUIN qui a vu sa libération a, d'une certaine manière, vu son autre libération: celle des horreurs du monde.

Publié dans Région Nord

Partager cet article

Repost 0

Polémique autour d'un ch'tit mot ( N° 1625 )

Publié le par Quinquine1159

          Le 13 mars déjà ( article n° 1563 ), j'ai parlé d'un film à venir, par et avec Dany Boon " La Ch'tite famille". le titre fait polémique (ou fait pub). Extraits de la presse locale:

"La ch'tite famille", un titre pas très ch'ti ? Ce n'est pas si simple : si Dany Boon a voulu dire "La petite famille", il aurait dû effectivement écrire "La tiote famille". Personne, dans notre région, ne parle d'une femme ou d'une fille comme étant une "ch'tite", même si elle est petite !
De plus, "Ch'ti pour dire "petite", n'est pas un mot picard, explique Alain Dawson, linguiste, spécialiste du picard. C'est plutôt du patois du centre de la France. On y dit "Un ch'ti garçon... par exemple". 
 En l'occurrence, Dany Boon a sans doute d'abord voulu parler d'une famille d'origine ch'ti : "Une famille ch'ti(e)" donc. "Mais ch'ti n'est pas un adjectif précise Alain Dawson. Ch'tite, ça n'existe pas." Ch'ti ou Ch'timi est le nom donné à la langue picarde parlée dans le Nord et le Pas-de-Calais. Par extension, surtout depuis le film de Dany Boon en 2008, il signifie aussi "habitant du Nord de la France". Et donc peut-il, par une autre extension, être utilisé comme un adjectif ? 

Pas encore tourné, pas encore sorti, le film fait déjà un peu débat. Juste un petit détail qui agace. "Je suis déçue par le titre, car "chtite", ça ne veut rien dire ! Ça n'est pas du patois chti", écrit Charm chems sur la page Facebook de Dany Boon. "Chez moi on disait : confirme Irène Ducatel. 

 
Polémique autour d'un ch'tit mot ( N° 1625 )

Une certitude : l'idée de Dany Boon est évidemment d'abord de faire une référence appuyée à son film à succès. Quitte à ne pas respecter strictement le picard. Les puristes ne s'y retrouveront peut-être pas. Mais l'essentiel pour le comédien-réalisateur originaire d'Armentières est que le public comprenne qu'il sera bien question dans ce nouveau film de Ch'tis et d'accent du Nord .

Publié dans Région Nord

Partager cet article

Repost 0

Camille CERF reine des gâteaux ( N° 1624 )

Publié le par Quinquine1159

Nos deux Miss Nordistes n'ont pas disparu de l'actualité.  Miss France 2017 a eu un succès international. Miss France 2015 cherche à gagner un concours.

 

Camille Cerf, ex Miss Nord-Pas de Calais et ex Miss France

Camille Cerf, ex Miss Nord-Pas de Calais et ex Miss France

Camille Cerf, aujourd'hui âgée de 22 ans participe à la deuxième édition du Meilleur Pâtissier -Spéciale Célébrités, sur M6. Une aubaine pour une gourmande.

A voir sur M6

A voir sur M6

" J'adore manger des gâteaux et je regarde l'émission. A part des tartes et des cupcakes, je n'en ai jamais fait. J'ai toujours voulu apprendre sans en avoir l'occasion. Je me suis donc dit que ce serait un défi sympa à relever." dit l'ancienne Miss.

Elle s'est préparée avec le chef pâtissier de la célèbre enseigne Meert à LILLE. "On a vu les basiques: les pâtes, les choux, la crème pâtissière..."

Elle s'est adressée au meilleur.

Elle s'est adressée au meilleur.

Les participants sont des amateurs, mais le niveau est assez élevé. "On était à fond et on s'entraidait, mais on voulait tous gagner ! Ma spécialité ce sont les tartes aux fruits. La simplicité, c'est ce qu'il y a de mieux." dit-elle encore.

Mercredi 21 juin 2017, les gâteaux d'enfance seront sur M6 pendant 2 heures 20. On la voit ici sur la Grand'Place de Lille présenter  un gâteau aux couleurs de son chemisier ! La gagnante du concours sera-t-elle Camille Cerf ? 

De chez Méert à la Place, il n'y a qu'un pas.

De chez Méert à la Place, il n'y a qu'un pas.

Publié dans Région Nord

Partager cet article

Repost 0

A Narbonne, le festival du théâtre amateur offrira un spectacle par la troupe de LILLE ( N° 1623 )

Publié le par Quinquine1159

Chaque année, depuis 35 ans, la ville de NARBONNE offre un festival de théâtre amateur. Les 10 spectacles sont toujours appréciés, d'une part parce qu'ils sont gratuits, d'autre part parce qu'ils se jouent dans la cour du palais des Archevêques, à la tombée des premières nuits de l'été. Les troupes viennent d'un peu toute la France et amènent des oeuvres variées et de qualité.

Affiche qui vient d'être publiée

Affiche qui vient d'être publiée

Mes lecteurs s'intéressent particulièrement à la troupe de LILLE: "La baraque foraine". Déjà en 2008 dans le n° 289, puis en 2012 dans le n° 746, ce blog signalait son passage à Narbonne. La troupe a 65 ans d'existence et a fait ses preuves. C'est pourquoi Narbonne la reçoit à nouveau en 2017, le samedi 1er Juillet.

On peut suivre son actualité sur Facebook.

On peut suivre son actualité sur Facebook.

La pièce présentée cette fois sera un vaudeville de Feydeau : "Le chat en poche". Occasion d' apprendre la signification de cette expression peu courante. Avoir ce chat serait avoir fait un achat sans voir la marchandise. 

Chez Feydeau, les situations sont toujours équivoques.

Chez Feydeau, les situations sont toujours équivoques.

On s'amusera de celui qui ayant fait fortune dans le sucre ( un Nordiste sûrement ! ) veut monter un opéra et, pour cela, faire venir un ténor de Bordeaux. Lequel ne sera pas celui qu'il croit. D'où les malentendus pétillants...

Une scène de " Le chat en poche" à voir bientôt à Narbonne

Une scène de " Le chat en poche" à voir bientôt à Narbonne

Voilà encore un voyage du Nord au Sud et nous pensons que "La baraque foraine" lilloise s' y plait bien. Faisons-lui un très bel accueil !

Publié dans Région Nord

Partager cet article

Repost 0

Bruno FICHEUX battait la campagne ( N° 1622 )

Publié le par Quinquine1159

Dans la circonscription d'HAZEBROUCK, le village d'ESTAIRES vit des jeunes, engagés pour le parti l'U.D.I. à l'occasion des élections législatives de Juin 2017.

Jeunes "Baudets d'Estaires" ( c'est le surnom des habitants d'Estaires)

Jeunes "Baudets d'Estaires" ( c'est le surnom des habitants d'Estaires)

Le Maire d'Estaires, Bruno Ficheux, 55 ans, était candidat à la députation. Pendant la campagne pour les Législatives, il est allé beaucoup plus loin que le Géant de sa commune: Jehan d'Estaires. Il a en effet parcouru 300 kilomètres, à pieds !

Devant le beffroi, le Géant

Devant le beffroi, le Géant

Pendant son parcours, le candidat s'est invité chez l'habitant. Pendant 7 nuits, il a profité de l'hospitalité des électeurs. Il a même dormi dans la chambre d'un ado absent, entouré de posters de Pokora ! Il a aussi dû dormir dans un gymnase et sous une tente. Il a surtout marché,  marché et, bien sûr, parlé, parlé pour convaincre. 

Le candidat battait la campagne au sens propre et au sens figuré.

Le candidat battait la campagne au sens propre et au sens figuré.

Aujourd'hui, Bruno Ficheux est vraiment déçu d'avoir été éliminé dès le premier tour.       Il vit sa 5ème position avec seulement 10,8°/° de voix, comme une terrible défaite. 

Mais la commune d'Estaires, elle, retrouvera volontiers son Maire et le sport pratiqué n'aura pu qu'être bénéfique à sa santé.

Publié dans Région Nord

Partager cet article

Repost 0

C'est magique ! ( N° 1621 )

Publié le par Quinquine1159

Oui, on peut considérer que c'est magique de fêter ses 80 ans. Magique d'avoir survécu à tout ce qu'il serait trop long d'énumérer et qu'on peut facilement imaginer. Car pour personne, la vie n'est un long fleuve tranquille.

 

80 ans !

80 ans !

C'est avec notre grande amitié qu'aujourd'hui nous souhaitons à Daniel Basse un très bon anniversaire. Nous souhaitons à ce nouvel octogénaire de garder la santé et de passer encore de nombreuses et bonnes années. 

Très bon anniversaire, Daniel !

Très bon anniversaire, Daniel !

Publié dans Association

Partager cet article

Repost 0

Venue des Hauts de France, Florence VITASSE s'est engagée dans le sud ( N° 1620 )

Publié le par Quinquine1159

Florence VITASSE est née et a vécu dans la Somme. Elle a fréquenté collège et lycée à ALBERT. Elle a passé son B.T.S à AMIENS.

Adulte, elle est arrivée dans l'Aude. Elle a créé son entreprise à NARBONNE-Plage.

La chef d'entreprise Florence Vitasse

La chef d'entreprise Florence Vitasse

Florence Vitasse a toujours été décidée à travailler pour la vie de la cité qui l'a accueillie. Ainsi, de 2008 à 2014, elle fut élue au Conseil Municipal de Narbonne, pour Narbonne-Plage, sous l'étiquette Nouveau Narbonne.

Elle est toujours restée fidèle à ses convictions. Pour les élections Législatives de juin 2017, le candidat d'Union de la Droite, Michel PY, a fait appel à elle pour être sa suppléante. Elle a donc fait campagne avec lui, pour "l'alternance dans la Narbonnaise". Le candidat à la députation vient d'être éliminé au 1er tour. Mais nous imaginons qu'à 56 ans, Florence, née Samarienne, nom des habitants de la Somme ( autrefois Samara ) continuera à oeuvrer pour le bien des Audois et des Audoises.

Le candidat audois Michel Py et sa suppléante Florence Vitasse

Le candidat audois Michel Py et sa suppléante Florence Vitasse

Publié dans Région

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>