Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par Franck THILLIEZ, un thriller dans le thriller ( N° 1842 )

Publié le par Quinquine1159

Les 300 exemplaires du 18ème polar de Franck THILLIEZ, aux éditions Fleuve Noir, se sont arrachés comme des petits pains samedi à DAINVILLE, près d'ARRAS. Les fans étaient venus de toute la région pour obtenir le précieux sésame en avant-première, quelques jours avant sa sortie officielle (le 3 mai) et rencontrer l'auteur.

 

Stéphanie, 42 ans, a tanné son mari toute la semaine pour qu'il l'emmène en voiture depuis Dieppe, à 170 km de là : "J'avais mis une annonce sur Facebook pour trouver un chauffeur au cas où il tomberait malade. Mon mari m'attend dans la voiture, je vais pouvoir commencer la lecture sur la route du retour. Le livre sera fini dès demain, c'est sûr ! " 

 

Morgan a fait trois heures de train depuis Calais : "Je suis devenu accro, au point d'être dans ma bulle, ne plus manger ni dormir, ne penser à rien d'autre qu'au bouquin."

 

Devant l'écrivain nordiste, la file s'allonge, plus d'une heure de queue pour atteindre la table de dédicaces : qu'à cela ne tienne, Marie, 30 ans, patiente tranquillement, plongée dans son nouveau livre : "L'intrigue se met en place tout doucement, il y a déjà le premier mort, et puis l'ambiance, la mer, le noir, le froid.. c'est bien !"

 

 "C'est la crème de la crème, malgré son succès il est resté très accessible", se réjouit Daniel Cassoret, président du cercle des amis de la bibliothèque de Dainville, qui organise tous les deux ans un salon du polar.

 Par Franck THILLIEZ, un thriller dans le thriller ( N° 1842 )

Franck Thilliez prend son temps, échange des plaisanteries avec ses lecteurs, se prend au jeu du selfie. Les plus fidèles se voient même salués par leur prénom : "Je reconnais les visages. Il y a des lecteurs que je vois plusieurs fois par an, dans les différents salons. Ça me fait très plaisir et je sais que ça plaît aussi aux lecteurs d'avoir le livre un peu avant tout le monde", s'amuse l'auteur de 44 ans, qui habite à MAZINGARBE dans le Pas de Calais et qui a quatre millions et demi d'exemplaires vendus dans le monde.

Franck THILLIEZ

Franck THILLIEZ

Son dernier roman le "Manuscrit inachevé" évoque le travail de Léane une romancière qui enquête sur la disparition de sa fille, une sorte de mise en abîme du travail d'écrivain.

Arnaud Derville, directeur de la Grande Librairie d'Arras, a déjà dévoré les 530 pages : "Sans trop raconter, on se retrouve face à des parents qui ont perdu leur fille, ils pensent attraper un coupable. En tant que parent on se [demande] comment on réagirait à ce moment-là, c'est ça que je trouve très intéressant." Franck Thilliez fait partie des auteurs les plus vendus dans sa librairie : "Il est dans le top 10, au même titre que Levy, Musso ou Pancol".

Couverture du roman

Couverture du roman

"C'est un univers particulier, un peu glauque, mais pour l'instant j'arrive encore à dormir la nuit, sourit la directrice de la médiathèque, Myriam Zimbinski, qui a commencé le "Manuscrit inachevé". 

 Par Franck THILLIEZ, un thriller dans le thriller ( N° 1842 )

" Ça se situe sur la côte d'Opale, [dans les dunes de BERCK], ça décrit bien l'atmosphère du Nord. Il a une imagination débordante, mais c'est aussi très poussé scientifiquement, il y a beaucoup de recherches derrière [ses histoires], c'est intéressant." 

Cet arrière-plan nordiste, souvent très présent dans ses romans, plaît aussi énormément à Morgan : "Quand je lis [des villes comme] Calais, Boulogne-sur-mer... je me dis que je vis dans la même région que l'auteur que j'adore !"

 Par Franck THILLIEZ, un thriller dans le thriller ( N° 1842 )

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

N'oublions pas les Australiens. ( N° 1841 )

Publié le par Quinquine1159

Des célébrations de l'Anzac Day ont eu lieu dans la SOMME.

Des milliers ont fait le déplacement depuis l'autre côté de la planète, pour rendre hommage à leurs soldats morts dans les tranchées : plus de 6000 Australiens et Néo-Zélandais ont assisté à la cérémonie ce 25 avril au mémorial national australien. Ils commémoraient le centenaire de la bataille de VILLERS-BRETONNEUX, qui stoppa l'avancée allemande vers Amiens, pendant la Première guerre mondiale.

N'oublions pas les Australiens. ( N° 1841 )
N'oublions pas les Australiens. ( N° 1841 )
Drapeau australien

Drapeau australien

Quelques jours après, ce mercredi 2 mai, à SYDNEY en Australie  le Président de la République a rendu hommage à l'engagement des Australiens dans le premier conflit mondial . Il a déclaré :   "Thank you, merci de ce que vous avez fait pour nous".

Plusieurs écoliers français et australiens ont participé à la cérémonie, dont des élèves du lycée Branly d'AMIENS, qui ont présenté leurs travaux sur "Une nuit comm un poilu". Ils y racontent comment ils ont, dans le cadre d'un travail pédagogique, passé la nuit dans une tranchée à Machemont, dans l'OISE, pour revivre dans les conditions des soldats de l'époque.

Embarquement pour Sydney

Embarquement pour Sydney

N'oublions pas les Australiens. ( N° 1841 )
N'oublions pas les Australiens. ( N° 1841 )

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

On est tous Wambrechies. ( N° 1840 )

Publié le par Quinquine1159

Sur son profil Facebook, vingt-quatre ans après, des photos montrent un homme souriant entouré de sa famille. Au bord de l’océan Atlantique, devant l’un des châteaux de la Loire l’été dernier.

« David ? Mêlé à l’affaire de la petite Angélique ? Non ! Je n’y croyais pas du tout ! » Au bout du fil, cette proche de l’épouse du meurtrier présumé tombe des nues. « C’est un homme très gentil. Il a des enfants et moi aussi. Il n’y a jamais eu d’allusions… » Elle l’affirme, troublée : elle ignorait tout de son passé judiciaire.  « Je suis très choquée. »

On est tous Wambrechies. ( N° 1840 )

Les enquêteurs de la police judiciaire de Lille avaient entendu un petit garçon de 10 ans affirmant avoir vu Angélique rejoindre un homme près de son domicile, à WAMBRECHIES.

Le meurtrier présumé avait déjà été condamné en 1996 pour des faits de viol avec arme, attentats à la pudeur aggravés et vol avec violence commis en 1994. Une condamnation qui lui a valu une inscription au Fichier judiciaire national automatisé des auteurs d'infractions sexuelles ou violentes (FIJAIS). Après neuf ans de prison, il avait été libéré en 2000.

Homme de 45 ans, David RAMAULT a "très rapidement avoué les faits" après avoir été placé en garde à vue. Il a ensuite emmené les enquêteurs sur les lieux. Il s'agit d'un riverain du parc, qui aurait essayé d'abuser d' Angélique, chez lui, avant de la tuer et de transporter son corps dans une forêt, sur la commune voisine de QUESNOY-sur-Deûle

Ce Wambrecitain, père de deux enfants et travaillant à Transpole a été, entre 2006 et 2016, le voisin d'Angélique, avant de déménager.

S'agissant d'un homme qu'elle connaissait, il est vraisemblable qu'Angélique, d'ordinaire timide et réservée, l'ait suivi sans se méfier. La jeune fille avait laissé un mot à sa famille, disant qu'elle allait rejoindre des amies. 

On est tous Wambrechies. ( N° 1840 )

"C'est avec beaucoup d'émotion et de tristesse que nous avons appris le décès d'Angélique. Nous sommes tous frappés d'horreur face à ce tragique événement. Nous sommes tous solidaires de la famille et nous associons à sa douleur" .

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

La "Ch'ti touch" sur Netflix ( N° 1839 )

Publié le par Quinquine1159

Netflix est une entreprise américaine proposant des films et séries télévisées en flux continu sur Internet.  Bien des jeunes savent cela. Implantée à travers le monde, elle a été fondée en 1997 et son siège est situé à Los Gatos en Californie. 

La "Ch'ti touch" sur Netflix ( N° 1839 )

La scène se passe dans un hôtel particulier du 16e arrondissement de Paris. Deux hommes sont assis dans un salon cossu, autour d’un café. Dany Boon, roi de la comédie et champion du box-office hexagonal, s’efforce de persuader son interlocuteur qu’il manque quelque chose à Netflix : la «  Ch’ti touch  ».

En face de lui, c’est Reed Hastings en personne, le PDG de la puissante plateforme de vidéo à la demande. 

Dans un anglais impeccable, l’humoriste originaire d’Armentières    lui vend alors des concepts.

La "Ch'ti touch" sur Netflix ( N° 1839 )

Le dernier spectacle de l’artiste nordiste sera disponible sur Netflix le 4 mai. L’information a été rendue publique par une vidéo en forme de sketch.

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2