Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

On ne s'était pas trompé en misant sur VARANE ( N° 1875 )

Publié le par Quinquine1159

Le 19 juin, dans le numéro 1868, ce blog présentait, pour la Coupe du monde de football,  les deux espoirs Ch'tis, dont Raphaël VARANE.

On ne s'était pas trompé en misant sur VARANE ( N° 1875 )

Raphaël Varane est né à LILLE, le 25 avril 1993.

Derrière l’écran ou à Saint-Pétersbourg, en tribune, c’est l’unanimité : parfait. Raphaël Varane (25 ans, 1,91 m, 48 sélections, 3 buts) a survolé la demi-finale; il portait le numéro 4. Son match est à la base du succès français, caractérisé par une grosse défense et la maîtrise tactique.

On ne s'était pas trompé en misant sur VARANE ( N° 1875 )

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

Une nouvelle nonagénaire : Line RENAUD ( N° 1874 )

Publié le par Quinquine1159

Alors qu'elle célébrait sur « France 2 » ses 75 ans de carrière, la comédienne et chanteuse Line RENAUD fêtait ce 2 juillet ses 90 ans.  Pour l’occasion, la « reine du music-hall » avait organisé une grande fête  à bord d’une péniche sur la Seine.

Ses amis proches, comme Pascal Obispo, Anne Hidalgo, Dany BoonMuriel Robin ou encore Brigitte Macron avaient répondu présents.

Une nouvelle nonagénaire : Line RENAUD ( N° 1874 )
Une nouvelle nonagénaire : Line RENAUD ( N° 1874 )

A l'occasion de l'émission , Iris Mittenaere, Camille Cerf, Rachel Legrain-Trapani et Elodie Gossuin, quatre Miss France originaires de la région ont interprété : "Mademoiselle from Armentières".

C'est le tube qui a propulsé la Nordiste Armentiéroise...

Un titre qu'elles connaissent bien et pour cause : les Miss , accompagnées de Maëva Coucke, ont enregistré ce titre pour l'album "Les gens du Nord"Un album consacré à la région, avec des reprises de chansons évoquant la région, par des gens de la région

Une nouvelle nonagénaire : Line RENAUD ( N° 1874 )

" BON ANNIVERSAIRE " Line !

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

Un auteur Pierre NOTTE, un jour au festival de NARBONNE ( N° 1873 )

Publié le par Quinquine1159

Hier, dans le contexte de l'annuel " Festival du Théâtre amateur ", Narbonne présentait donc l'auteur Pierre NOTTE aux Narbonnais. Un spectacle fut précédé de lectures déambulatoires, comme annoncé ici le 30 juin (article n° 1872).

On a vu Pierre NOTTE spectateur au premier rang des autres, sur un banc de géants accessible seulement aux jeunes ou aux lestes !

Un auteur Pierre NOTTE, un jour au festival de NARBONNE ( N° 1873 )

Le " Jardin des Archevêoues" de Narbonne servit de décor à la lecture d'extraits de la pièce de Pierre NOTTE  tenant particulièrement à coeur aux Néo-Narbonnais ces Ch'tis exilés : " Deux petites dames vers le Nord ".

Ces deux petites dames étaient à Narbonne :

Un auteur Pierre NOTTE, un jour au festival de NARBONNE ( N° 1873 )

Elles sont deux soeurs qui partent avec les cendres de leur mère pour retrouver la tombe dont elles ne connaissent que quelques indices topographiques.  Elles se chamaillent  comme au temps de l'enfance, l'urne ouverte contenant la broche de la mère.   

Un auteur Pierre NOTTE, un jour au festival de NARBONNE ( N° 1873 )

Hier, l'Amiénois Pierre NOTTE les écoutait, car il est de toute évidence impliqué personnellement dans ce périple,  parti d’un sujet émotionnel et intime. Il l'expliqua d'ailleurs à ses auditeurs:

" Je souhaitais retrouver la tombe de mon père, dans laquelle on avait, avec mes frères, jeté les fleurs le jour de l'enterrement." Si ce souvenir était précis, le lieu, du côté d'AMIENS, l'était beaucoup moins.

Un auteur Pierre NOTTE, un jour au festival de NARBONNE ( N° 1873 )

Outre le prétexte, c’est davantage la problématique des liens qui unissent les deux dames à leur père reposant dans un cimetière, qui prendra l’ascendant sur leur volonté brimée de profiter de la vie.

On a plaisir à les voir composer ces deux personnages féminins et  on comprend qu'elles trouvent là un exutoire à l’emprise familiale qu’elles vénèrent autant qu’elles la redoutent.

Pierre NOTTE les a photographiées, content d'avoir, avec la mâturité, acquis  la connaissance des mécanismes de vie des familles et l'importance qu'il y a à résoudre les problèmes des fratries. 

Un auteur Pierre NOTTE, un jour au festival de NARBONNE ( N° 1873 )

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2