Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

N° 2173 ) Pour nourrir 10 milliards d'humains en 2050, il faudra un nouveau modèle alimentaire.

Publié le par Quinquine1159

Ces bestioles auxquelles les Européens sont peu habitués devraient se retrouver dans des burgers, des préparations pour sportifs, pour seniors, dans des barres protéinées, biscuits et compléments alimentaires, plutôt qu'entiers et grillés en apéritif ou en plat principal.

N° 2173 ) Pour nourrir 10 milliards d'humains en 2050, il faudra un nouveau modèle alimentaire.

Les humains auront besoin de s'en nourrir en 2050. Les animaux aussi en auront besoin dans leurs rations.

Dans un pays à forte tradition gastronomique, on s'affaire à présenter ces denrées d'un genre nouveau sous une forme qui ne bouleverse pas les repères ou les habitudes. Dans les milk-shakes ou autres boissons, dans les plats préparés, on n'en percevra ni le goût ni la couleur. (C'est une clef de l'assiette de demain.)

farine d'insectes

farine d'insectes

YNSECT va construire à Amiens la plus grande ferme verticale du monde et générer à terme 500 emplois

Elle aura la forme d’une tour de 35 mètres de haut et sera la plus grande au monde.

La ferme verticale d’Ynsect à Poulainville (près d’AMIENS en Hauts-de-France), devrait être opérationnelle début 2022.

N° 2173 ) Pour nourrir 10 milliards d'humains en 2050, il faudra un nouveau modèle alimentaire.

Spécialisé dans l’élevage et la transformation de scarabées molitor à destination de l’alimentation animale (1/3) et à la production d’engrais (2/3), le site devrait produire à terme jusqu’à 200 000 tonnes d’ingrédients en 2023.

N° 2173 ) Pour nourrir 10 milliards d'humains en 2050, il faudra un nouveau modèle alimentaire.

« ŸNSECT ne se réduit pas à la production d’insectes : le changement climatique et la croissance démographique mondiale nous imposent de produire plus de nourriture avec moins de terres et de ressources et ce, sans déforester, ni vider les océans. Nous sommes convaincus qu’Ÿnsect a un rôle central à jouer dans cette équation. »

N° 2173 ) Pour nourrir 10 milliards d'humains en 2050, il faudra un nouveau modèle alimentaire.

La ferme d’AMIENS sera un modèle en termes d’économie de ressources : carbone négative, économe en eau (par rapport à la production d’engrais traditionnels) et en espace (la construction verticale permettant une économie de surface au sol de 98 % de moins qu’une ferme traditionnelle).

 

N° 2173 ) Pour nourrir 10 milliards d'humains en 2050, il faudra un nouveau modèle alimentaire.

Cet investissement de 100 millions d’euros permettra la création de 95 emplois la première année et 500 emplois directs et indirects sous 3 ans.

Si l’entomophagie, la consommation d’insectes, est encore une curiosité en France et plus généralement en occident, elle est en revanche commune et normale dans de nombreux pays. Toutes les personnes ayant effectué un voyage ou un séjour en Asie, et plus particulièrement en Thaïlande, en Chine ou au Japon ont pu constater la présence sur les étals des marchands de multiples espèces d’insectes, déclinés sous de nombreuses formes : brochettes, plats ou farines.

N° 2173 ) Pour nourrir 10 milliards d'humains en 2050, il faudra un nouveau modèle alimentaire.
Partager cet article
Repost0

N° 2172 ) Romy fait sa toilette.

Publié le par Quinquine1159

Ou plutôt: on fait la toilette de Romy. J'ai dû vous parler déjà de Romy cette Lilloise. Mais il y a sûrement longtemps, alors je recopie :

" Dévoilée en 2019 par l'artiste Xavier Veilhan et Martine Aubry, cette jeune femme accueille les voyageurs sortant de la gare Lille-Flandres.

Cette oeuvre était une commande de la Ville de Lille, dans le cadre du programme " Lille, Ville d’Art et d’Artiste " avec le soutien de Vinci Immobilier. La statue de près de 3 mètres de haut et de 500 kilos s'est ajoutée aux nombreux autres projets artistiques installés dans l’espace public comme « Le peuple René » d’Hervé Di Rosa à la gare Saint-Sauveur ou encore « Oiseaux migrateurs » d’Etel Adnan à Fives.

Imaginée par Xavier Veilhan, un artiste contemporain habitué des projets dans l’espace public, " Romy est une sculpture monochrome représentant le buste d’une jeune femme qui semble émerger du sol."

Inspirée d’une femme de son entourage, l’artiste a travaillé à partir de la pose de ce véritable modèle. Un scan 3D de la femme a été réalisé pour construire la sculpture. Conçue pour résister aux aléas climatiques, elle a été fabriquée avec du polystyrène, de la fibre de verre et de la résine polyester teintée dans la masse. La structure, elle, est en acier inoxydable.

L’oeuvre est directement posée au sol et ne possède pas de socle, afin d’inviter les Lillois à se l’approprier librement. Selon l’artiste, cette façon d’intégrer la statue au parvis de la gare, « presque comme une greffe », doit permettre de rendre l’objet « indissociable de l’espace qui l’accueille ».

Pour Martine Aubry, choisir la figure d’une jeune femme pour accueillir qui sort de la gare est très symbolique. "Nous avons bien sûr notre Déesse, sur la Grand’Place, mais les figures de femmes dans l’espace public restent malheureusement encore des exceptions aujourd’hui, alors qu’il faut continuer de se battre pour les droits des femmes. C’est aussi pourquoi Romy est un symbole, non seulement de douceur et de bienveillance, mais aussi de liberté et d’émancipation. "

Et avec « sa couleur lumineuse et sa silhouette magnétique, Romy s’affirme sans s’imposer par sa monumentalité, offrant aux Lillois qui rentrent chez eux ou aux visiteurs de passage un sourire et un espace pour se reposer avant de continuer leur chemin » conclut la Maire de Lille. "

N° 2172 ) Romy fait sa toilette.

Au bout de trois ans, il est temps de refaire une beauté à la mystérieuse Romy. La Ville profite de cette période de creux pour cela.

Cette opération d’entretien d'environ 10 jours,  comprendra l’intervention sur site d’une entreprise spécialisée dans la création contemporaine en résine, ainsi qu’un temps de séchage.

Partager cet article
Repost0

N° 2171 ) Les pavés de LILLE dans l'histoire du droit

Publié le par Quinquine1159

En juin 1906, le conseil municipal de LILLE adopte une délibération autorisant la Ville à passer un marché avec plusieurs sociétés spécialisées dans la fourniture de pavés destinées aux rues lilloises.

Cette décision contribue à la réalisation de la politique urbanistique ambitieuse poursuivie par le Maire Charles Delesalle.

N° 2171 ) Les pavés de LILLE dans l'histoire du droit

En octobre 1906, le conseil municipal autorise la passation d’un marché composé de deux lots :

  • Le premier relatif à la fourniture de pavés des carrières de l’Ouest pour les rues moins fréquentées.

N° 2171 ) Les pavés de LILLE dans l'histoire du droit

Le second relatif à la fourniture de pavés de grande qualité pour les rues les plus fréquentées, en granit porphyroïde des Vosges, une catégorie de pavés particulièrement résistants

N° 2171 ) Les pavés de LILLE dans l'histoire du droit

Un mois plus tard, la Ville de LILLE adjuge à la Société des granits porphyroïdes des Vosges la fourniture de plus d’1,5 millions de pavés.

Le procès-verbal d’adjudication précise les modalités du contrat.

La société s’engage à fournir à la Ville de LILLE 180 000 pavés par mois. Tout retard de livraison fera l’objet de pénalités d’un montant de 5% du prix total du montant de la commande non livrée dans les délais, conformément à un arrêté du Maire du 1er juin 1907.

N° 2171 ) Les pavés de LILLE dans l'histoire du droit

Rapidement, la Société des granits porphyroïdes des Vosges ne parvient pas à tenir ses engagements. Les hivers sont rudes dans les Vosges, les canaux par lesquels circulent les cargaisons de pavés gèlent, les chutes de neige sont nombreuses.

Mais ces circonstances climatiques n’expliquent pas à elles seules l’allongement des délais de livraison puisqu’au printemps, les retards ainsi que les livraisons incomplètes persistent.

N° 2171 ) Les pavés de LILLE dans l'histoire du droit

Le 20 novembre 1907, le Maire de LILLE donne ordre au receveur municipal de régler à la société une facture correspondant à la livraison d’une commande de pavés.

Du montant total à régler, la Ville déduit la somme correspondant aux pénalités pour retard de livraison, conformément à ce qui était prévu dans le cahier des charges.

N° 2171 ) Les pavés de LILLE dans l'histoire du droit

La Société conteste toutefois la légalité de cette décision considérant que les retards ont été provoqués par un cas de force majeure, des événements climatiques imprévus.

Elle saisit alors le Conseil d’Etat, la plus haute juridiction administrative.           A travers sa requête, elle demande l’annulation de la décision de paiement des pénalités au nom d’un excès de pouvoir.

N° 2171 ) Les pavés de LILLE dans l'histoire du droit

En juin 1909, le conseil municipal autorise la Ville à défendre ses intérêts dans le cadre de ce contentieux.

Lorsque la requête déposée par la Société des granits porphyroïdes des Vosges arrive au Conseil d’Etat, c’est à un commissaire du gouvernement aguerri qu’est confiée l’instruction de l’affaire : Léon Blum, futur président du Conseil du Front populaire, en poste depuis déjà plus de 15 ans. Auteur de conclusions célèbres contribuant à façonner, au début du XXe siècle, un droit administratif plus contemporain.

N° 2171 ) Les pavés de LILLE dans l'histoire du droit

                A travers ses conclusions, Léon Blum a participé à créer un concept qui n’a été nommé que plusieurs décennies plus tard, dans les années 1950, « la clause exorbitante du droit commun », mais qui a contribué à l’invention d’un droit administratif moderne, dans la lignée du droit actuel. 

 

Plus d’un siècle plus tard, les pavés de Lille font toujours parler d’eux et l'arrêt reste l'objet de nombreux débats entre spécialistes du droit, à l'instar du colloque de 2012 à l'université de LILLE, à l'occasion du centenaire de cette décision de justice. 

La clause exorbitante du droit commun a été redéfinie en 2014 ; toutefois, l’arrêt de 1912 figure toujours dans les corpus des grands arrêts de la jurisprudence administrative

Cet arrêt, qui fait encore autant jurisprudence que débat parmi les juristes, propulse les pavés de LILLE dans l’histoire du droit administratif français.

 

N° 2171 ) Les pavés de LILLE dans l'histoire du droit

Plus d’un siècle plus tard, les pavés de Lille font toujours parler d’eux et l'arrêt reste l'objet de nombreux débats entre spécialistes du droit, à l'instar du colloque de 2012 à l'université de LILLE, à l'occasion du centenaire de cette décision de justice. 

La clause exorbitante du droit commun a été redéfinie en 2014 ; toutefois, l’arrêt de 1912 figure toujours dans les corpus des grands arrêts de la jurisprudence administrative.

Elle a contribué à l’invention d’un droit administratif moderne, dans la lignée du droit actuel. 

 

N° 2171 ) Les pavés de LILLE dans l'histoire du droit

Cet arrêt, qui fait encore autant jurisprudence que débat parmi les juristes, propulse les pavés de LILLE dans l’histoire du droit administratif français.

2022: Rue pavée du Vieux LILLE

2022: Rue pavée du Vieux LILLE

Partager cet article
Repost0

N° 2170 ) Martine et la canicule

Publié le par Quinquine1159

N° 2170 ) Martine et la canicule

Partager cet article
Repost0