Un coquin de 11 ans ( n° 18 )

Publié le par Nordi

Né en même temps que le club Narbonnais, c' est-à-dire en 1995 rappelez-vous, Quiquin a donc 11 ans.

Il raconte à ses copains son voyage à Bruxelles et, pour se rendre intéressant, il imite la statue du Manneken Pis...

Et puis il raconte des histoires de Cafougnette. Mais à Narbonne, ils ne comprennent pas tout !

Il leur récite les fables de La Fontaine traduites en patois picard par Jo Tanghe. Ca donne ceci:

Eul cigal et l' fourmi

Cheul'cigal ayant canté tout l' été,

N' avot pus rin à minger , quand y commincha à g'ler.

Al' avot même point eun' mouque, ni un vier, à mett' dins s' bouque.

Al' dit " j'vas buquer au glin de l'fourmi, in verra bin."

Et là , al' se met à braire et à étaler s'misère.

" Vous veyiez : j'sus au chomache et cha m' rendrot fin bénache

Si vous m'prétiez ein séquo; j'sais point mi, qued cose eud' caud,

Ou d' frod, ch' est sans importance du momint qu' cha rimplit m' panche.

J' vous l'rindrai, soyez-in sûre aussitôt qu' y a pus d' frodure."

Ch'eul fourmi n' aime point gramint eus' démunir eud'sin bien.

Et avec eus' bouque eud' coin, al' li d'minte à brûle pourpoint:

"Alors, qu' est -ch' que te faijos au lieu d' aller au boulot ?

-Bin j' dos bin vous l' avouer, euj' n' arrétos pas d' canter.

- Ah te cantos tes canchons sur un air eud' mirliton,

Pendant qu' mi j' étos tout' fraique pour mi point claquer du bec,

Bin si t' as rin à minger, t' as qu' à dinser d' vant l' buffet !"

Quinquin, ils  le trouvent rigolo,  et y s' fait des copains .

 

Publié dans www.quinquine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article