L'ecriture, un levier ( N° 870 )

Publié le par Quinquine1159

Marie DESPLECHIN est née à ROUBAIX. Elle a fait ses études au Lycée Baudelaire de Roubaix.

Elle est journaliste à " Le Monde " et auteure de romans.

 

Marie DESPLECHIN veut renverser les jugements sur les élèves.

Un bon élève, respectant trop les consignes, au détriment de son ressenti, se révèlerait vite plat.

Un élève difficile, traversé de sentiments ambigus, pourrait rendre un texte spectaculaire.

 

Marie_Desplechin.JPG

 

Après un projet avec L'Institut  d'Etudes Politiques de Lille, elle vient de publier un livre : " La Classe ".

La-classe-de-Marie-Desplechin.JPGLa classe, c'est celle du Collège Verlaine de Lille.

Histoires de vies, témoignant de ce qui anime ces enfants issus d'environnements sociaux difficiles, écorchés, mais pleins de vitalité.   Qu'on lit avec tendresse.

 

Pour cette écrivaine, l'art de l'écriture change le rapport de l'élève à lui-même, à sa classe et à son prof.

C'est un levier formidable pour révéler des talents insoupçonnés.

 

Elle a par ailleurs, signé une enquête: " L'excellence au prix fort ", enquête sur les Prépas. Les professeurs de ces classes dénoncent une vision anachronique, vraiment hors de la réalité.

 

Ces deux exemples montrent à quel point Madame Desplechin est engagée.

Publié dans www.quinquine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M




Je connais ce livre et j'ai bien aimé. 


Petit message chez Marcel sur les bateaux et les foies.....


Dommage, chez vous, c'est écrit un peu petit pour moi.  
Répondre
Q


Désolée, Marie. J'ai un neveu mal-voyant et je comprends votre difficulté.


Mais sur Over-blog, version de base, on ne peut modifier la taille de l'écriture.


Marcel a une version avancée et c'est vrai que ses lettres sont grosses.


La seule chose que je puisse faire, c'est l'écriture en gras ou en couleur.


Peut-être serait-ce mieux pour vous. Mais sur l'ordi, il y a possibilité de diminuer ou grossir.


Merci du passage et du commentaire



M

coucou


merci de nous l'avoir présente  je ne connaissai pas  bisous


Marcel
Répondre
Q


Coucou à toi.


Je n'ai pas lu le livre. Mais je lis beaucoup de critiques des livres parus. Quand cela a une relation avec le Nord, j'adhère pour " Objectif Nord ". ( J'ai vu que tu en es le grand ordonnateur
!)


Et puis, l'enseignement m'a intéressée, forcèment hihihi. Mais je m'en passe vraiment très très bien !!!!


Bisous



R

C'est bien ce qu'il me semblait que c'était dans ce style et que je voulais en avoir un avis de ta part :)


Bonne journée, blanche pour nous : il neige :)
Répondre
Q


Puisque je ne l'ai pas lu, c'est forcèment une impression. Mais elle est étayée par plusieurs critiques lues.


La réaction des profs des classes Prépa est elle aussi à nuancer, sans doute. Car ils n'aiment pas qu'on critique leurs méthodes.


Mais enfin une classe Prépa, ce ne doit pas être facile, selon moi. Je voudrais bien l'excellence pour tous, Mais hélas, il faut, pour y arriver, non pas forcément une origine familiale
favorable, mais une terrible volonté. Notre fils par exemple n'a pas voulu passer l'agrégation, parce que l'épreuve écrite était trop longue ( 6 heures ).



R

Elle a une façon de penser que je rejoins en partie 


Je ne connais pas cet auteure 


@ Bientôt de me dire si tu as lu le livre 
Répondre
Q


Non, et je ne le lirai pas. Elle me semble trop partisane.


J'ai le culte du travail pour atteindre l'excellence .