Les volcans d'Espagne ( N° 933 )

Publié le par Quinquine1159

Non loin de GERONE ( 50 kms ), dans la region de la GARROTXA, nous avons visité une zone volcanique de l'Espagne, située entre les sommets des Pyrénées et les plages de la Costa Brava.

Un petit train archaïque nous a fait tourner autour du volcan CROSCAT.

 

  2013-juin-0906.JPG     2013-juin-0907.JPG

 

Nous nous sommes arrêtés et les Ch'tis furent attentifs à toutes les explications.

 

   2013-juin-0908.JPG       2013-juin-0911.JPG

 

L'endroit était stratégique pour avoir d'une part, au loin, une vue d'ensemble sur quelques volcans éteints, maintenant bien verts et , d'autre part, plus près, sur une entaille, montrant bien les plis et les strates du volcan Croscat.

 

    2013-juin-0912.JPG     2013-juin-0910.JPG

 

La lave qui a coulé ici, il y a 11.000 ans, a rendu la terre très fertile et nous avons vu beaucoup de végétation, des prés, des champs de fleurs, de céréales, et des forêts.

 

Une découverte, car beaucoup, pourtant habitués de la Catalogne, ignoraient jusqu'à l'existence de cette terre volcanique, au nord de l'Espagne.

Publié dans www.quinquine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M

bonjour Marie   c'est connu les chtis sont toujours attentifs  hihi    merci pour la ballade  bisous


Marcel
Répondre
Q

Marcel, j'ai eu du mal à me connecter, car je ne suis pas chez moi. Tu as une très bonne idée des Ch'tis,... hi hi Merci d'être passé malgré mon manque d'assiduité. Il en sera surement encore
ainsi, car l'été on est mieux dehors qu'au clavier !


B

oui, sortie tres instructive !! magnifique ces champs verdoyant , et ces parcelles de volcan apparentes ,pour le petit train archaique : c'est le moins que l'on puisse dire ..lol..mais
c'était  super !
Répondre
M

coucou


  petite ballade dans ce petit train rien que pour cela  ça vaut le detour  hihi  bisous


Marcel
Répondre
Q


Tu es un enfant ! C'était un peu cahin-caha. 


Evidemment quand on a vu l'Etna, ces volcans éteints n'étaient pas fantastiques. 


Pour conjurer la crise, les Espagnols attirent les touristes à l'intérieur des terres, loin des plages hyper-fréquentées.



R

Je ne connais pas trop cette région , cet article est très instructif 


Ce paysage ressemble un peu à mon Auvergne jolie 


Quel beau champ de coquelicots 


Bonne cure alors !



Répondre